Séries Tv - Films

Anne with an E

Titre : Anne with an E

Une série créée par : Moira Walley-Beckett

Années : Depuis 2017

Pays : Canada

Chaines : CBC / Netflix

Durée : 2 saisons de 7 et 10 épisodes de 45 min (en cours)

Genre : Historique – Drame – Vie quotidienne – Adaptation littéraire

Avec : Amybeth McNulty, Geraldine James, R.H. Thomson, Dalila Bela, Lucas Jade Zumann…

Histoire : En 1890, une adolescente qui a été maltraitée des années durant en orphelinat et par un chapelet de familles d’accueil atterrit par erreur dans le foyer d’une vieille dame sans enfant et de son frère. Avec le temps, Anne, 13 ans, va illuminer leur vie et celle de leur petite communauté grâce à son esprit fantasque, sa vive intelligence et son imagination débordante.

Adapté de la série de livres Anne… La maison aux pignons verts de Lucy Maud Montgomery

Mon avis :

Saison 1

L’année dernière, avec Anne with en A, je me suis trouvée une nouvelle série doudou. J’ai dévorée les 7 épisodes de cette saison en une journée.

Dès le premier épisode, je me suis attachée à cette jeune orpheline si bavarde et à l’imagination si fertile qui en plus adore lire et est toujours plein d’optimisme malgré les difficultés qu’elle rencontre. C’est une vraie ode à la vie, à l’amour, à l’amitié avec cette petite communauté que l’on rencontre et qui se forme autour d’Anne.

Les acteurs sont très bons, ils font passer tout plein d’émotions. Les paysages sont magnifiques, de même que les costumes. Et j’ai adoré cette adaptation d’un classique de la littérature anglaise du XIXe dont j’avais souvent entendu parlé mais que je n’ai jamais lu.

L’adoption d’Anne n’est pas simple, ni sa vie avant, ni sa vie après, mais les Cuthbert sont toujours là pour l’aider aussi bien pour s’adapter à l’école, la société de leur petite ville ou leur vie quotidienne. Anne part à la rencontre de toute une panoplie de gens qui ont toujours vécu dans leur petite ville et pour qui la nouveauté est compliquée à accepter. Ils sont emplis de préjugés et il faudra toute la force de caractère et la lumière d’Anne pour surmonter ça. Heureusement au milieu de tout ça, elle va se faire des amis fidèles qui seront apprécier ses qualités, comme Diana, Gilbert et bien sûr Matthew et Marilla.

Cette série a un côté « Petite maison dans la prairie » mais en mieux ou encore un petit côté « Poldark » mais sans tous les drames romantiques et j’en raffole !

Saison 2

J’ai eu un peu plus de mal à entrer dans cette saison 2 même si les éléments sont sensiblement les mêmes et qu’heureusement dans la seconde moitié j’ai retrouvé tout ce que j’aimais.

La saison démarre avec l’arrivée d’un jeune prospecteur qui promet à tout le village des gains substantiels en exploitant l’or qu’ils auraient en sous-sol. Cette intrigue qui concerne avant tout les adultes du village m’a vraiment ennuyée.

Heureusement, en parallèle, on retrouve une Anne toujours aussi fantasque qui a toujours des soucis avec certains à l’école mais surtout qui rencontre un nouvel ami qui sera comme une âme soeur pour elle : Cole, un jeune artiste mal dans sa peau. Celui-ci sera ma révélation de la saison, notamment grâce aux thèmes qu’il permettra d’aborder et dont je ne peux vous parler sans vous spoiler…

L’autre point fort vient bien sûr de Gilbert (le héros de mon coeur xD) qui est parti en « voyage » pour se trouver un but et qui se retrouve à travailler dans des lieux certes exotiques mais très durs. Il y fait la rencontre de Bash, un noir libre, incroyable de gentillesse avec lui, qui deviendra sa nouvelle famille.

Et c’est avec le retour de Gilbert chez lui que la série retrouve ses lettres de noblesse au fur et à mesure qu’elle se recentre sur les enfants de cette communauté. On reparle ainsi du rôle du professeur, du poids de la famille, de désir des jeunes de se trouver un but/un rêve, de la condition des femmes : mariage, étude, indépendance, etc. Chaque personnage évolue, Matthew et Marilla en tête et je les adore. Anne grandit et prend des décisions importantes, sait aider les autres, …

Cette deuxième saison aura mal commencé mais très bien fini. Elle aura su encore me faire vibrer face aux difficultés mais aussi aux réussites et aux nouvelles rencontres d’Anne. Je suis de plus en plus fan de cette petite communauté.

Ma note : 17 / 20

4 commentaires sur “Anne with an E

  1. Très bon article.
    (Spoil)
    J’avais envie de mettre des coups de pied aux fesses de ces 2 cré*** même s’il y a de l’idée, et de leur crier d’ouvrir les yeux aux villageois. Cela m’a trop fait rire elle emprunte le papier l’air de rien, elle fait une jolie prose, et sur le coup n’y voit rien. Elle a finit par découvrir la vérité, mais dommage que pour certains c’était déjà trop tard.
    J’adore Gilbert, j’étais contente qu’il revienne enfin ! Après heureusement qu’on suivait un peu ses voyages aussi.
    J’ai adoré la nouvelle prof, et j’étais trop peinée qu’elles se comprennent mal avec Anne, et ensuite avec enchevêtrements de mauvaises choses et l’attitude des adultes envers l’enseignante.
    Sauter dans le train mddrrrr on a souvent vu ça mais ils l’ont fait wow XD bon on leur a payé le retour
    Oui Cole était touchant et adorable, pas comme certains crétins et la « tante »
    et le renard ❤ trop mignon.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s