Séries Tv - Films

Flavor of Youth (Netflix)

Titre : Flavor of Youth

Réalisateurs : Li Haoling, Jiaoshou Yi, Yoshitaka Takeuchi

Année : 2018

Pays : Chine – Japon

Durée : 1 h 14

Genre : Film d’animation

Histoire : Flavor of Youth est un projet de trois courts films d’animation réalisé par le studio chinois Haoliners en collaboration avec le studio japonais CoMiX Wave. Le projet final comprend trois courts films, tous réalisés par trois réalisateurs différents, et tous se déroulant dans une ville chinoise :
Hidamari no Choushoku, de Jiaoshou Yi Xiaoxing : l’histoire d’un salarié vivant à Shanghai qui retourne dans son village natal et se remémore les bonnes nouilles que lui préparait sa grand-mère.
Chiisana Fashion Show, de Yoshitaka Takeuchi : le parcours de deux sœurs à Guangzhou, qui partagent le même rêve, celui de travailler dans la mode. L’une en tant que modèle, l’autre en tant que styliste.
Shanghai Koi, de Li Haoling : l’histoire d’amitié entre un jeune homme et une fille, dans le Shanghai des années 90.

Mon avis :

Appâtée par l’affiche mensongère, mentionnant Your Name, j’ai voulu voir cette anthologie de 3 courts-métrages en grande partie chinois. Soyons de suite honnête, j’ai été très déçue. Ça n’a rien à voir avec la qualité d’un Your Name et je cherche encore le lien entre les deux… Les 3 courts sont surtout là pour mettre en avant la Chine, version pub pour l’office de tourisme :/

La première histoire qui parle d’un fan de nouilles qui grandit et voir son plat préférer évoluer avec lui, mais pas de la meilleure des façon, puisqu’il ne retrouve plus le goût et le savoir-faire maison de son enfance, ne m’a pas du tout plu. Je m’y suis vraiment ennuyée et je n’ai pas trouvé l’animation très bonne, à l’image du premier plan clairement raté.

La deuxième histoire relève un peu le niveau même si l’animation n’est toujours pas super. J’ai trouvé le début original avec la narration à la première personne par la soeur aînée qui était trompeuse par rapport à ce que je voyais à l’écran. La suite est malheureusement plus classique et fade. On y voit deux soeurs qui ont été séparée après la mort de leurs parents, se retrouver et essayer de vivre ensemble. Tandis que l’une aime faire des vêtements, l’autre est une mannequin en perte de vitesse qui le vit mal. Le déroulé est sans surprise et avec peu d’émotions

La dernière est clairement la plus intéressante. Elle joue sur différentes temporalités comme les précédentes mais ici l’histoire est mieux écrite. Nous suivons un jeune homme qui s’installe seul pour la première fois et en retrouvant une vieille cassette dans un carton, c’est tout son passé qui va lui revenir. Il va alors faire une découverte qui va bouleverser sa vie. J’ai beaucoup aimé cette histoire parce qu’elle parle de la nostalgie de l’enfance une fois adulte, de la perte de notre « maison natale » en grandissant, des choix parfois cornélien qu’on doit faire pour avancer, etc. Le héros m’a touchée, son histoire avec ses amis et sa famille aussi, et le dénouement est parfait entre la dernière révélation et la décision qu’il prend. Superbe !

Sans cette dernière histoire, cette anthologie aurait été un vrai flop pour moi. Je me sens flouée d’avoir vu que c’était par le créateur de Your Name alors que ce n’est pas le cas. Seul son studio participe au projet et encore… L’animation est assez moyenne, les histoires aussi. Ça manque cruellement d’identité et d’émotion, l’ensemble est super fade. Bref, un projet très plébiscité mais une déception pour moi.

Ma note : 13 / 20

8 commentaires sur “Flavor of Youth (Netflix)

  1. Mieux vaut pas nous lire ou à vos risques et périls
    Je comprends, après si je compare par rapport à certains films français ou en plus va trouver l’émotion, j’ai même ajouté un point rien que pour le final fil du destin XD
    J’ai bien aimé l’animation, en fait au départ je ne savais pas mais avant de regarder j’ai vu que c’était 3 courts métrages puis en le lançant j’ai tiqué sur la durée, donc je n’avais pas de hautes attentes.
    J’ai trouvé que le côté amertume de la vie, temps qui passe, jeunesse, non dits, ratés etc était bien abordé
    Tu m’as trop fait rire quand tu as parlé de pub pour la Chine, par contre la référence à Pocket Chocolate ça le fait j’aime beaucoup mais sans avoir le petit truc en plus.
    La dernière est aussi ce qu’on voit le plus souvent mais oui sa puissance émotionnelle est plus forte puis à un moment tu as envie de crier, et elle est bien gérée
    Comme toi, à part pour vendre je ne vois pas pourquoi figure your name, qui est à un niveau bien meilleur, sans comparaison
    Les nouilles il y avait autant la question des nouilles, et en même temps il y avait son « premier amour » enfin j’ai un peu de mal à considérer ça comme ça alors qu’il la voyait juste passer à vélo c’est léger pour utiliser ce terme lool mais ça me donne l’impression qu’on peut également utiliser les nouilles plus métaphoriquement. Mais sinon je les aurai bien goûté !

    Aimé par 2 personnes

    1. Je suis d’accord avec toi pour que le côté amertume de la vie, temps qui passe, jeunesse, non dits, ratés, c’est effectivement très bien fait… dans le dernier, chez les autres je n’arrive pas à accrocher.
      Malheureusement, je n’arrive pas à me défaire de ma mauvaise impression même après avoir laissé poser une journée entière. A vouloir survendre, ils ont créé trop d’attentes chez moi et ça a tout gâché. Mais contente de voir que toi ça t’a plu 😉

      Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s