Livres - BD / Illustrations

Le chemisier de Bastien Vivès

Titre : Le chemisier

Auteur : Bastien Vivès

Éditeur : Casterman

Année de parution : 2018

Nombre de pages : 208

Histoire : Étudiante en Lettres classiques à la Sorbonne, Séverine n’est ni belle, ni laide, ni brillante, ni médiocre. La jeune femme coule une existence banale, sans éclat mais sans drame, aux côtés d’un compagnon qui lui prête moins d’attention qu’aux séries télévisées ou aux jeux vidéo. À l’issue d’un baby-sitting, elle se voit prêter un chemisier en soie qui va mystérieusement changer sa vie. Du jour au lendemain, les hommes posent sur elle un regard différent, chargé de désir. Le vêtement est-il doté d’un pouvoir magique ? Séverine l’ignore, mais elle constate qu’il lui permet de se sentir davantage en confiance. Et de reprendre en main son destin…

Mon avis :

Je n’ai jamais été un fan de la personne de Bastien Vivès, trop de propos provocateurs pour moi et dans le mauvais sens, mais comme j’entendais pas mal d’avis contradictoires sur sa nouvelle BD, j’ai voulu me faire mon avis.

Premier point négatif d’emblée : je n’ai pas du tout aimé le dessin, que j’ai tout sauf trouvé original. Il n’y a rien qui me séduit dans son trait et le gris et blanc ne m’a pas du tout plu, un comble pour la lectrice de manga que je suis…

Second point négatif : je n’ai pas du tout aimé l’image de la femme, des femmes qui s’en dégage. Entre la gamine hyper sexuée sous le regard voyeur du narrateur avec des situations diablement dérangeantes (notamment la dernière case), et la jeune femme qui est tout sauf équilibrée, surtout dans sa relation au sexe à proprement parlé mais également aux hommes, il n’y a rien à sauver pour moi.

Je n’ai à aucun moment, trouvé ces propos féministes comme j’ai pu lire par endroits, bien au contraire. J’ai trouvé sa vision rétrograde avec une femme qui a besoin d’un vêtement féminin et surtout du regard (lubrique ?) des hommes pour se sentir exister. De plus, son histoire est tout sauf crédible et logique, il n’y a pas d’évolution mais un amoncellement de scènes qui prennent très peu de sens entre elles, sans parler du dénouement très malvenu pour moi, même si malheureusement un peu prévisible.

Bref, un titre définitivement à oublier et pour lequel je comprends désormais la mauvaise presse…

Mon appréciation : A oublier

17 commentaires sur “Le chemisier de Bastien Vivès

  1. Bam, comme ça c’est fait… Tu devrais lire Polina et Une soeur de cet auteur. Perso ce n’est pas le genre de trait que j’apprécie mais je reconnais sur ces deux albums une sensibilité assez forte. Maintenant Vivès a une approche de la féminité et de la sexualité assez ambiguë je trouve. Pas de quoi crier au loup mais ses albums cliveront certainement encore longtemps.

    Aimé par 1 personne

  2. J’avoue que Bastien Vives c’est assez particulier… déjà « Une sœur » était special, mais « Le chemisier » est bien barré. Je l’ai lu lorsqu’il est sorti et je suis resté perplexe… vite lu, vite oublié 🙁

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai lu que ce titre mais ce qui m’embête, c’est surtout quand je vois toute une frange de lecteurs le porter aux nues et limite dire que c’est super féministe ce qu’il fait. Je me dis qu’on ne doit pas avoir la même définition…
      Après, par curiosité, il a quoi de spécial son titre « Une soeur » ?

      Aimé par 1 personne

      1. Haha, on en parlais avec Opale et on pense pareil. L’auteur se tape un délire, genre tu mets un chemisier en soie et tout le monde te remarque. Genre tu peux pas être belle avec des fringues de base. Et être belle ça veut dire se comporter comme une nympho….

        Une sœur ? Rien de spécial je trouve…

        Aimé par 1 personne

  3. J’ai emprunté « Une sœur » à la bibliothèque mais je ne l’ai pas encore lu, mais j’ai prévue de me lire « Le chemisier » juste après.
    C’est un auteur très controversé, et encore plus avec la sortie de « Petit Paul », suite de « Les melons de la colère » car jugé pédopornographique! Bref, on en tient une couche avec cet auteur…^^

    Aimé par 1 personne

  4. Je viens juste d’entendre parler de l’auteur cette semaine, suite à la polémique du Petit Paul. Je vois ta critique et je sais déjà que c’est absolument pas la peine pour moi ^^, Ce côté sexiste ne peut que m’exaspérer, et cette vision du sexe me mettre mal à l’aise. Donc merci de la découverte que je n’aurais pas besoin de faire par moi-même 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Aaah Bastien Vivès, on aime ou on aime pas ! Pour Le chemisier, c’est vrai que c’est une BD franchement pas terrible. C’est sa plus mauvaise je trouve. Concernant Une sœur, c’est assez malsain aussi, Vivès aborde la découverte de la sexualité entre un gamin de 12/13 ans (mais qui fait très enfant) et une ado de 16 ans très plantureuse… il faut aimer. Moi j’apprécie Vivès surtout pour son dessin (après il ne plait pas à tout le monde c’est sur) et surtout pour son humour avec sa série sur la famille, la guerre, l’amour, les jeux vidéos… Très drôle ! Mais oui c’est un auteur qui aime bien provoquer (même si perso je trouve la polémique sur Petit Paul un peu exagéré, c’est juste une BD nulle à chi*r avec un fantasme chelou).

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton avis, c’est bien aussi de lire des gens qui aiment certaines de ces oeuvres et qui savent expliquer pourquoi.
      Après personnellement, je ne suis pas fan de son dessin, loin de là, et le reste ne me donne pas envie de découvrir ses titres, mais ça me rassure de savoir qu’il ne fait pas que ça ^^

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s