Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Les Découvertes d’Akata #17 : Un petit coin de bonheur de Kaori Hoshiya

Nouveau rendez-vous du mercredi où je pars à la découverte d’un titre du catalogue d’Akata.

Je reviens à nouveau avec un recueil de nouvelles frais et léger cette semaine, cette fois en partenariat avec Akata que je remercie. Il s’agit d’Un petit coin de bonheur de Kaori Hoshiya, une jeune autrice qu’ils nous avaient fait découvrir avec Don’t worry be happy qui avait déjà était une bonne petite surprise et dont on a ici le tout premier titre.

Je vous laisse maintenant découvrir mon avis sur ce nouveau titre.

Titre : Un petit coin de bonheur

Auteur : Kaori Hoshiya

Éditeur vf : Akata (M)

Année de parution vf : 2018

Nombre de tomes vf : 1

Nombre de pages : 182

Histoire : Paresseux et nonchalant, Haruka n’en a pas moins énormément de succès auprès des filles. Dans l’ombre, Satsuki, son amie d’enfance, veille sur lui depuis toujours. Mais leur relation pourrait bien prendre un tour inattendu suite à une crise… de somnambulisme ? Découvrez dans ce recueil de nouvelles, l’univers tendre et chaleureux de Kaori Hoshiya. Un univers habité par des personnages sains et généreux, qui ne manqueront pas de vous mettre de bonne humeur !

 

Merci à Akata pour l’envoi de ce titre en format numérique !

Mon avis :

Avec ce titre, Akata nous propose dont un recueil de 5 nouvelles écrites par Kaori Hoshiya juste avant Don’t Worry Be Happy. On y retrouve le ton toujours positif de l’autrice et sa volonté de proposer autre chose qu’une banale romance lycéenne. Le ton est toujours doux, frais, amusant et plein de candeur. Les nouvelles sont inégales mais je n’en ai détesté aucune, chacune portait un beau message et plusieurs m’ont fait passer un joli moment. J’ai particulièrement aimé les dessins une fois de plus qui me font trop penser à ceux d’Ichigo Takano (Dreamin’ Sun, Orange) et parfois à ceux que de Mika Yamamori (Daytime shooting star), surtout dans l’utilisation des trames et les visages. Ce fut donc une belle lecture détente ^-^

Dans le détail :

La première histoire touche un de mes gros points faibles : c’est une histoire avec des amis d’enfance, et celle-ci était juste trop trognonne. On y suit une fille qui doit tout le temps s’occuper de son ami d’enfance un brin nonchalant. Oui, je sais, c’est déjà vu. Mais ici, j’ai beaucoup aimé le départ du twist entre eux, puis les interrogations de Satsuki qui montraient sa grande candeur. De la même façon, l’honnêteté naïve d’Haruka est très amusante pour nous adulte, ça rappelle combien on a beau être ado, on reste un enfant. Du coup, j’ai adoré la mise en place du couple. Comme quoi un classique bien écrit peut encore faire battre le coeur d’une adulte habituée aux histoires d’amour ^^

Deuxième histoire tout aussi adorable. J’ai beaucoup aimé la personnalité complètement différente du cliché de l’héroïne de ce manga de Tomoe, cette intello nulle en relations sociales comme moi. C’était mignon de voir le garçon maladroit, lui tourner autour, rougir, paniquer et tout et tout, tandis qu’elle ne comprenait rien. La voir prendre conscience de ses sentiments est très amusant et mignon.

Je n’aurais pas cru le dire au début, mais la troisième histoire est la plus belle du recueil. Sous ses airs très froids l’histoire cache une grande douceur et une grande force. On y suit deux personnages un peu marginaux au fond d’eux : l’un cherche à passer pour l’élève et l’enfant parfait mais en souffre, l’autre vit complètement dans son monde : l’art. Leur rencontre sera un joli moment qui leur permettra à chacun de grandir. J’ai aimé que le narrateur soit le garçon pour une fois et j’ai été touchée par son évolution.

L’avant-dernière histoire est toute aussi positive mais il m’a manqué quelque chose. Je ne suis pas rentrée dans cette romance où l’héroïne est amoureuse de son sempai, tout en sachant qu’il en aime une autre et où un garçon vient lui faire sa déclaration avant de l’aider. J’ai trouvé les deux héros assez insipides malgré la belle morale sur la nécessité de tourner la page, chose qui ne peut pas se faire tout seul et qui requiert souvent de l’aide.

Quant à la dernière, je suis partagée aussi. J’ai trouvé l’angle d’attaque intéressant. C’était amusant de voir l’autrice s’intéresser à la chance ou au malheur dans la vie et surtout à notre façon de le gérer, ce qui influence la perception que les autres ont de nous. C’est un message très positif. Mais en dehors de ça, j’ai trouvé la romance sans intérêt.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé les trois premières histoires avec un coup de coeur inattendu pour la troisième, mais j’ai eu beaucoup plus de mal avec les deux dernières même si j’ai su en apprécier les messages. Cependant, je note que Kaori Hoshiya est une autre à suivre !

Ma note : 15 / 20

Découvrez, Un petit coin de bonheur sur le site Akata.fr.

Découvrez aussi sur mon blog, les titres suivants d’Akata :

 

 

    

 

 

6 commentaires sur “Les Découvertes d’Akata #17 : Un petit coin de bonheur de Kaori Hoshiya

  1. Pas mon truc les nouvelles en manga, je trouve ça trop court, je trouve que les choses vont trop vite 🤣
    Mais le style a l’air sympa, je surveillerai cette mangaka si jamais elle fait une série régulière 😜

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s