Séries Tv - Films

[Film] Colette

Titre : Colette

Réalisateur : Wash Westmoreland

Pays : Royaume-Uni ; Hongrie ; Etats-Unis

Année : 2018

Durée : 1 h 31

Genres : Drame • Biographie • Histoire • Littérature

Acteurs : Keira Knightley, Dominic West, Eleanor Tomlinson, Denise Gough, Fiona Shaw…

Histoire : 1893. Malgré leurs quatorze ans d’écart, Gabrielle Sidonie Colette, jeune fille à l’esprit rebelle, épouse Willy, écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien qui stimule sa propre créativité. Sachant repérer les talents mieux que quiconque, Willy autorise Colette à écrire – à condition qu’il signe ses romans à sa place. Suite au triomphe de la série des Claudine, il ne tarde d’ailleurs pas à devenir célèbre. Pourtant, tandis que les infidélités de Willy pèsent sur le couple, Colette souffre de plus en plus de ne pas être reconnue pour son œuvre…

Mon avis :

En bon fan de biopics et de Keira Knightley forcément ce film sur Colette était pour moi, mais il a fallu que ce soit les Américains qui fassent un film sur l’une des plus grandes écrivaines françaises… Du coup, on se retrouve avec film hollywoodien assez classique dont le fond va bien plus accrocher que la forme.

Wash Westmoreland, réalisateur du très beau Still Alice, revient cette fois pour nous parler de l’autrice des Claudine, ouvrages cultes en France au tout début du XXe siècle. On découvre la vie de cette femme, les rencontres qu’elle a faites, la naissance de son talent d’écrivaine, puis ses combats. C’est une très belle histoire parce que l’histoire de Colette est belle et tellement riche. C’est fort et cela a souvent résonné en moi car le combat qu’elle va mener est un combat qui comptera pour toutes les femmes. st fort et cela a souvent résonné en moi car le combat qu’elle va mener est un combat qui comptera pour toutes les femmes.

Colette épouse très jeune un homme bien plus vieux qu’elle, qui va l’emmener à Paris où elle ne connait pas tous les codes de la vie en société. Elle doit alors face aux tromperies de son mari mais également à ses dilapidations de leur argent. Il va alors se tourner vers elle pour la pousser à écrire à son tour, et c’est de là que vont naître les romans autour de Claudine, héroïne qui est le pendant de Colette. La vie de Colette est alors réduite par son mari à la production de ces ouvrages dont il va s’attribuer honteusement la paternité. On voit combien la France est alors en retard parce que des femmes publient sur leur nom dans bien des pays déjà à l’époque. Mais Colette ne va pas se satisfaire de cette vie de petit bourgeois et d’esclave, elle va chercher à s’émanciper et ce combat sera le coeur du film.

En effet, toute la première partie, uniquement biographique, est assez plate pour ne pas dire ennuyeuse. L’histoire ne décolle que quand on commence à parler et s’intéresser à la littérature de Colette et à ce que cela change en elle et dans sa vie. On suit alors les rencontres qui vont marquer sa vie comme celle avec Missy, mais également les réalisations qu’elle va connaître, comme celle qu’elle ne doit pas être soumise à son mari, qu’il ne peut pas l’exploiter ainsi et l’enfermer dans un rôle dont elle ne veut pas. Ça devient dès lors un autre film, beaucoup plus intense, beaucoup plus profond et donc beaucoup plus prenant.

Je regrette juste le manque de parti pris fort par le réalisateur qui se contente de dérouler son histoire. Ça fait un peu fade. Malgré tout les acteurs sont bons. Keira Knightley incarne une Colette, à différents âges de sa vie, plus vraie que nature. Dominic West joue parfaitement les salauds en incarnant Willy, le mari de Colette. De même que les femmes qu’elle rencontre et qui vont la changer jouent parfaitement les vamps pour Eleanor Tomlinson (Georgie) et la lesbienne pour Denise Gough (Missy).

Visuellement, c’est aussi une réussite. Les costumes sont superbes, le Paris du début XXe enchanteur. On retrouve bien l’ambiance de la bonne société bourgeoise parisienne, sa vie aux théâtres, dans les clubs, etc. J’ai beaucoup aimé les décors extérieurs et leur belle lumière. En cela, la reconstitution m’a enchantée.

J’ai donc passé un bon moment en regardant ce film, une fois la première demi-heure derrière moi. J’ai aimé redécouvrir un bout de la vie de Colette, celle qui fut un moment charnière pour elle mais aussi pour nous amateurs de littérature. Ce n’est pas un film qui marquera l’histoire du cinéma mais c’est un bon biopic qui permettra peut-être à certains de découvrir une grande dame de la littérature française.

Ma note : 14 / 20

10 commentaires sur “[Film] Colette

      1. Bon alors il me tarde de lire ton avis dessus quand tu l’auras vu et que tu auras lu certains de ses titres, je l’ai fait y a longtemps et à part l’ambiance je ne m’en rappelle pas très bien ^^!

        Aimé par 1 personne

  1. J’ai vu ce film il y a quelques temps, il est vrai que la narration est un peu lente, mais ça ne m’a pas choquée plus que ça. Mais il est vrai que visuellement ce film est superbe. Et Keira Knightley comme à son habitude est super dans le rôle de Colette

    Aimé par 1 personne

    1. Oui Keira est vraiment parfaite dans ce genre de rôle. Après, c’est peut-être moi qui m’attendais à quelque chose de plus fort que ce soit dans la mise en scène ou les émotions, et j’ai été un peu déçue que ça n’arrive pas, d’où mon ressenti ^^

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s