Livres - Album / Jeunesse / Young Adult

Everless de Sara Holland

Titre : Everless

Auteur : Sara Holland

Éditeur vf : Bayard

Année de parution vf : Depuis 2019

Nombre de tomes vf : 1 (en cours)

Histoire : Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l’extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang…
Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. On va y célébrer les noces de Roan, le fils cadet de la famille, avec la fille adoptive de la reine. Cette dernière est âgée de plusieurs centaines d’années grâce à ses richesses (la monnaie créée à partir du sang peut aussi se consommer pour allonger la vie…)
Or, Julie est depuis toujours secrètement amoureuse de Roan. Car elle a vécu à Everless dans son enfance. Mais suite à un tragique accident, son père et elle ont dû s’enfuir. Et son père lui a toujours interdit de retourner à Everless, car si on la reconnait, Julie court un grand danger…

Mon avis :

Tome 1

Merci à Babelio et Bayard pour cette lecture (le tome 1 sort le 9 mai chez nous)

Everless, premier tome d’une saga en cours écrite par Sara Holland, a de suite attiré mon attention quand j’ai vu passer sa couverture sur les blogs littéraires. On y voit sur un fond glacé, un sablier dans lequel s’écoule un filet de sang entre un visage féminin et un palais aux allures gothiques, ce qui pour moi plante d’emblée un décor saisissant et attirant. Alors quand Babelio et Bayard m’en ont proposé la lecture en vf, j’ai sauté sur l’occasion et je les en remercie.

Le titre de Sara Holland est du Young Adult pur jus. On y retrouve rapidement à la fois des airs de contes revisités à la Cinder et de Fantasy plus assumée mais version ado comme dans Red Queen, et le mélange prend assez bien. La plume de l’autrice est simple mais elle nous entraîne tranquillement mine de rien dans une histoire de plus en plus riche et complexe. Au début, le rythme est assez calme mais peu à peu elle prend son rythme de croisière jusqu’à un final rapide et vraiment sous tension qui ne laisse pas indifférent. Cependant, son style n’est pas non plus exempt de défauts et j’ai noté parfois quelques incohérences dans les propos tenus pour les personnages ou dans leurs actions.

Toutefois, l’univers proposé dans Everless m’a vite captivée. J’ai beaucoup aimé atterrir dans un monde où brusquement il y a plusieurs siècle tout a changé suite au conflit entre deux grandes puissances magiques : l’Alchimiste et l’Envoûteuse. Depuis, le temps est devenu monnayable car il est contenu dans le sang même des individus et on peut à la fois en perdre et en absorber pour écourter ou rallonger sa vie. Certes, ce n’est qu’une métaphore remplaçant les richesses habituelles mais j’ai trouvé le concept intéressant et l’autrice nous en dévoile pas mal de facettes déjà dans ce premier tome. On est donc dans un univers de Fantasy classique avec magie, complots, grandes puissantes et jeune héros (ici héroïne) au destin bien plus grand que la misère dans laquelle elle vit au début.

L’héroïne de l’histoire, Julie, m’a de suite plu. C’est une fille forte, pour qui la famille et les amis comptent beaucoup. Elle est aussi intelligente, curieuse et courageuse. Son parcours dans l’histoire est classique et peu rappeler des titres qu’on a déjà lus. Elle entre au palais pour aider son père et finit par y chercher les réponses aux secrets qui l’entourent. C’est classique mais efficace. Si j’avais deviné certains de ces secrets, d’autres furent de vraies surprises et c’est ce qui me donne envie de lire la suite entre autre. Les autres personnages qui l’entourent sont assez intéressants dans l’ensemble. J’ai aimé la reconstitution de la vie des domestiques dans un palais, mais aussi celle, quoique brève, des plus grands aristocrates. La plupart des personnages ont du potentiel, que ce soit Ina (même si un peu trop falote et naïve), Liam (le ténébreux mutique qui forcément cache quelque chose) ou encore la mystérieuse Reine et sa servante Caro, mais méritent encore d’être creusés, tout comme leurs relations, ce sera sûrement la mission du tome 2. Mais l’ensemble crée une vraie unité et surtout suscite une réelle curiosité encore une fois.

Ainsi Sara Holland dans ce premier tome introductif, dépeint déjà un univers complet, cohérent, plein de mystères avec des éléments originaux et d’autres plus classiques mais qui se mélangent bien et sont efficaces pour nous donner envie de lire la suite. L’intrigue monte progressivement en puissance pour un final bouleversant. C’est pour moi une réussite malgré quelques détails qui méritent encore de l’approfondissement. En tout cas, je serai au rendez-vous pour le tome 2.

Ma note : 15 / 20

17 commentaires sur “Everless de Sara Holland

  1. Merci pour ta chronique ! 😀 Tu m’as convaincue, je pense que c’est bien le genre de lecture que j’adore ! Ce sera sûrement un achat de la semaine prochaine, mais peut-être une lecture du mois prochain 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je peux comprendre ton appréhension. Pour moi, c’était classique dans la construction mais ça m’a plu quand même parce que c’est bien fait et que l’univers est intéressant ^^

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s