Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

La Fin du monde, avant le lever du jour d’Inio Asano

Titre : La Fin du monde, avant le lever du jour

Auteur : Inio Asano

Éditeur vf : Kana (Made In)

Année de parution vf : 2011

Nombre de pages : 275

Résumé : Les histoires du recueil ne sont pas toujours roses. Elles nous racontent l’histoire de collégiens, d’un père qui se fait licencier, d’une jeune femme qui retrouve une ancienne lettre qu’elle a écrite elle-même cinq ans auparavant, …
Ces petits bouts de récits sont un apprentissage de la vie. Ils nous poussent à toujours aller de l’avant malgré les hauts et les bas du quotidien.

Mon avis :

Je suis partie bille en tête avec ce titre sans en lire le résumé juste parce que c’était du Inio Asano, bien mal m’en a pris. Ici, nous n’avons pas une histoire longue qui se tient sur un volume comme je le croyais mais un recueil de 13 histoires très courtes et soyons sincère, ce n’est pas l’exercice dans lequel il excelle le plus selon moi.

Inio Asano, je l’aime pour ses récits sociaux fouillés. Ici, récit social il y a, mais fouillé absolument pas. Tout est extrêmement bref, trop bref pour s’attacher à ce qui se passe. Du coup, je suis passé complètement à côté de ces histoires. J’en ai même lu certaines en diagonale et quand une me plaisait, j’étais très frustrée de la voir déjà s’arrêter. Ce ne fut donc absolument pas une lecture plaisir.

Alors certes, les dessins d’Asano sont toujours top, là rien à dire, c’est excellent comme dans chacun de ses titres. L’ambiance est là également, avec cette morosité ambiante et ce pessimisme pesant. Les thèmes qui lui sont chers aussi : dégradation de la cellule familiale, société qui part à vau l’eau, prostitution, perte de confiance en soi, regrets d’une jeunesse perdue, couples qui se déchirent etc. Forcément, ça me plaît mais comme dit plus haut, sans développement, ça tombe un peu à plat.

La fin du monde, avant le lever du jour est donc ma première déception avec cet auteur. Je suis passée à côté de la plupart des histoires, seules m’ont plu « Alfalfa », « Tokyo » et « La fin du monde », ça fait peu sur un recueil de 13 histoires… On oublie et on passe au suivant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 commentaires sur “La Fin du monde, avant le lever du jour d’Inio Asano

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s