Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Gangsta de Kohske

Titre : Gangsta

Auteur : Kohske

Éditeur vf : Glénat (seinen)

Années de parution vf : Depuis 2014

Nombre de tomes vf : 8 (en cours)

Histoire : Ergastulum est un nid de crapules où s’affairent mafieux, criminels, policiers corrompus et prostituées. Nicolas Brown, mercenaire sourd, et Worick Arcangelo, gigolo finaud, y oeuvrent comme hommes à tout faire, acceptant des petits boulots sales pour le compte de divers clients. Lorsque leur route va croiser celle d’Alex, une belle prostituée, leurs habitudes vont peu à peu s’effriter et de douloureux souvenirs vont refaire surface…

Mon avis :

Tome 1

Comme souvent quand je vais passer quelques jours chez des amis, ce que j’aime c’est les découvertes livresques qu’ils me font faire. Ici, c’est avec Gangsta un seinen vers lequel je ne me serrais jamais tourné de moi-même parce que je suis d’une nature sensible et que les histoires de prostitution, de nettoyeurs et autres joyeusetés du genre ne m’attirent pas a priori, mais quand on a la possibilité de tester gratuitement et sans engagement, pourquoi s’en priver ^^

Au final, j’ai été surprise de vraiment apprécier ce titre. Tout d’abord, alors que je pensais tomber sur quelque chose de purement racoleur, j’ai découvert qu’en fait l’histoire était bien construite. L’auteur nous emmène progressivement dans son monde, levant le voile ou l’obscurcissant quand il faut pour maintenant notre attention et notre curiosité. Le monde qu’il crée est prenant et mystérieux même s’il est assez sombre. Les personnages qu’on a commencé à découvrir ont une vraie personnalité et même si l’une d’elle aurait pu être un atout majeur de fan service, je trouve qu’il évite cet écueil. Cela donne un titre assez solide même si parfois il est un peu barré lors de certaines scènes, ce qui en fait une bonne série de noir divertissement.

L’histoire est celle de deux potes qui travaillent ensemble comme « homme à tout faire » pour les clients qui se proposent de les payer. Ils vivent dans une ville où toutes la raclure du monde semble s’être réunie pour leur donner du travail. Mais ces deux-là ont aussi un lourd et mystérieux passé derrière eux expliquant leur situation. L’un deux, Warwick est aussi gigolo à ses heures perdues en plus de flingueur de méchants tordus, et son acolyte Nicolas est un taiseux, ancien mercenaire, qui sabrent allègrement ceux qui le gênent.

Le premier tome est l’occasion de découvrir ce drôle de duo dans leur univers, qui sont-ils, pourquoi font-ils ça, avec quels objectifs, dans quel « camp » sont-ils, quels sont leurs alliés, sur quelles affaires bossent-ils ? On aura quelques réponses à ses questions. Mais très vite de nouvelles vont survenir comme d’où viennent-ils, pourquoi sont-ils si forts, notamment Nicolas ? C’est vraiment très alléchant pour le lecteur et le fait que l’univers soit sombre et sans concession y joue grandement.

Les dessins sont assez typés avec des visages taillés à la serpe, on aime ou on n’aime pas, moi ça m’a plu parce que ça correspondait à leur caractérisation de types marqués par la vie. Les scènes d’action sont dynamiques. Seul le découpage est peut-être un peu trop classique et les décors encore un peu légers.

Ce tome 1 de Gangsta fut donc une très bonne surprise, je ne m’attendais pas à aimer un titre parlant de mafieux, de prostitution, de police à la ramasse, de nettoyeurs sanglants, etc. De plus, il cache bien des mystères que j’ai envie de résoudre donc je pense continuer avec plaisir cette série cet été si j’en ai encore l’occasion.

Tome 2

Là où le premier tome ne faisait que nous introduire l’univers des deux héros, c’est dans ce deuxième opus qu’on commence à en découvrir toute l’ampleur.

Nick et Warwick ne sont pas juste des nettoyeurs dont l’un est gigolo, ils ont un vrai passif, bien lourd, qui en plus s’inscrit dans une histoire géopolitique originale et bien développée. L’auteur couple ces révélations avec le développement de ses personnages et une histoire plus actuelle autour d’une série de meurtres dans la ville nécessitant une enquête. C’est très bien ficelé et cela se révèle vite addictif au possible. Je regrette juste que le personnage d’Alex (l’un des seuls féminins) soit encore celui d’une demoiselle en détresse. Heureusement, le mystère autour d’une autre femme de leur passé et la rencontre d’une sorte de parrain femme de la ville, promettent des personnages féminins plus forts à l’avenir.

Avec ce nouvel opus, Gangsta confirme son statut de belle surprise. C’est un seinen que je n’attendais pas et qui se bonifie à chaque tome grâce à son univers sombre et original qui prend forme.

Tome 3

Tout comme le précédent, on rentre de plus en plus dans le vif du sujet avec ce nouveau volume presque entièrement consacré au passé des deux héros, dans lequel se mélangent très bien histoires personnelle et géopolitique.

J’ai vraiment adoré, ici, découvrir comment Nick et Warwick s’étaient rencontrés et liés autour de leurs plaies respectives, qui offrent chacune une terrible vision de la paternité. Ce sont deux âmes blessées qui ont su se reconnaitre et ainsi se lier pour affronter ce qui les attendait. Ce développement me rend les héros de plus en plus attachants.

En parallèle, l’histoire géopolitique qui se dessine de plus en plus autour de l’espèce des Crépusculaires est passionnante. Elle est bien construite. On en découvre peu à peu des bouts l’enrichissant de plus en plus. On apprend d’où ils viennent, comment ils « cohabitent », etc. C’est très prenant et assez abouti, faisant écho à notre propre histoire.

La série devient donc meilleure à chaque tome. J’apprécie de plus en plus l’univers qui se dévoile à nous.

Ma note : 16 / 20

16 commentaires sur “Gangsta de Kohske

  1. Cette série me tentait aussi, mais comme toi je suis assez sensible à ce genre de sujets, mais si tu as aimé, je devrai aimer aussi, il faudra que je teste ça (sûrement avec l’anime du coup xD)
    Merci pour ta chronique ! 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s