Livres - Beaux-Livres / Arts

Les beaux livres Ghibli #1 : Nausicaä, la vallée du vent

Aujourd’hui avec cette jolie bannière, j’inaugure une nouvelle rubrique sur le blog. Depuis quelques mois, je me suis mise à collection les Art of tirés des films du studio Ghibli et j’ai envie de vous les présenter, car ce sont de beaux objets qu’en tant que fan je suis ravie de posséder.

Pendant le mois à venir, je vous présenterai donc chaque lundi les quatre premiers que j’ai acquis, en vous montrant photos à l’appui les particularités de chacun, pour peut-être vous donner à vous aussi envie de les acheter.

Petites particularités cependant j’achète en priorité les versions américaines qui sont reliées (hardback) contrairement aux française qui ne sont que brochées, et si un titre est disponible dans une langue, il ne l’est pas toujours dans l’autre.

Au programme, vous aurez donc :

  • Nausicaä, la vallée du vent, Recueil d’aquarelles, aujourd’hui
  • L’art du Château ambulant (Howl’s Moving Castle), le 12 août
  • L’art de Porco Rosso, le 19 août
  • L’art du Voyage de Chihiro (Spirited Away), le 26 août

Titre : Nausicaä, la vallée du vent

Auteur : Hayao Miyazaki

Éditeur us : Viz Media

Année de parution us : 2007

Nombre de pages : 208

Prix : 34.99$

Histoire du film : Sur une Terre ravagée par la folie des hommes durant les sept jours de feu, une poignée d’humains a survécu. Menacée par une forêt toxique qui ne cesse de prendre de l’ampleur, cette poignée de survivants attend le salut de la princesse Nausicaä, capable de communiquer avec tous les êtres vivants.

——————————————————————

Mon avis :

Contrairement aux autres dont je vous parlerai les prochaines fois, celui-ci n’est pas exactement un « Art of » du film. Ce recueil regroupe plutôt les aquarelles réalisées par Miyazaki et son équipe autour du projet de Nausicaä. C’est un très beau livre, avec une reliure en dur et une jaquette réalisée dans un beau papier épais et grainé, qui quand on l’enlève révèle différentes affiches promotionnelles du film.

Puis quand, on part à la découverte du livre, on découvre des posters, des images utilisées pour des couvertures de magazines, des croquis, etc. C’est vraiment un ouvrage très riche et intéressant à découvrir qui se partage entre images du manga – parce que Nausicaä a la particularité d’avoir été un manga en plus d’un film d’animation – et travaux autour du film. J’ai appris énormément de choses sur les deux projets grâce aux nombreux commentaires qui le parsèment.

Présentation :

  • Partie 1 : les illustrations à l’aquarelle faites pour le manga

Sur 90 pages, on nous présente de très belles illustrations couleur en pleines ou doubles pages avec presque à chaque fois un commentaire de Miyazaki et surtout un cartel comme au musée avec son nom, son origine, ses différentes apparition et son utilisation dans certains produits dérivés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons également quelques pages de crayonnés en noir & blanc présentant l’héroïne et quelques éléments clés de l’histoire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Partie 2 : Les illustrations pour le film d’animation

Cette fois, sur 47 pages, l’auteur nous présente ses dessins préparatoires pour le film. Ce sont à nouveau de belles aquarelles sur lesquelles on peut découvrir les personnages et les lieux clés avec quelques petits commentaires. Nous avons également droit à quelques croquis décrivant certaines scènes et à des extraits du storyboard illustré, ainsi qu’aux motifs de la tapisserie présente au générique. C’est à nouveau très beau et riche en renseignements.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Partie 3 : Ce qui a inspiré Nausicaä

Pour finir, le dernier gros morceau retrace sur 55 pages les origines de Nausicaä avec tout d’abord une interview de Miyazaki datant de 1996, puis des dessins réalisés entre 1980 et 1982 par le réalisateur et qui seront le point de départ du film et du manga. Ces dessins sont nombreux et documentés avec de nombreux commentaires expliquant l’évolution de l’idée de départ jusqu’à celle d’arrivée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Bonus

Pour terminer, on nous présente quelques autographes dessinés par Miyazaki ainsi que quelques bref cellos du film mais c’est bien maigre pour satisfaire ma curiosité, je l’avoue et il faudra pour cela que je complète cet ouvrage avec celui qui est vraiment consacré au film.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En conclusion :

Cet artbook est vraiment un très bel ouvrage à posséder pour tout fan aussi bien du manga que du film d’animation. Les images sont nombreuses et les commentaires intéressants. Parfois, on aimerait qu’ils soient un peu plus fournis mais quand on connait l’art du secret du studio et de son maître, on n’est pas surpris. A l’inverse, je ne m’attendais pas à avoir une interview de celle-ci et j’en suis ravie. Je ne regrette en rien cet achat même si je vais devoir le compléter avec celui consacré exclusivement au film a priori.

Je vous laisse sur cette vidéo vous montrant l’intérieur de l’ouvrage ^^

9 commentaires sur “Les beaux livres Ghibli #1 : Nausicaä, la vallée du vent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s