Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2019 – 33

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Comme je m’en doutais, je suis retombée bien facilement dans le piège des Kdrama cette semaine. Je dis piège parce que quand j’en commence un, je ne peux pas m’arrêter avant d’avoir vu tous les épisodes et que du coup, ça se fait au détriment de plein d’autres choses lol Et avec des épisodes d’une heure et plus, ça prend du temps, je ne vous mentirai pas. J’ai donc peu de films ou séries à vous présenter à côté, mais ça tombe bien vu que toutes arrivent en fin de saison ^^’

Bonne lecture et bonne découverte !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Mon étoile solaire de Ry Russo-Young (2019) avec Yara Shahidi, Charles Melton…

Nouvelle adaptation d’un roman Young Adult dont j’avais pas mal entendu parler sur la toile : The Sun Is Also A Star de Nicola Yoon. Ne l’ayant pas lu, j’ai eu envie de voir ce que ça donnait. C’est une gentille bluette dans l’air du temps où il est question de la politique migratoire américaine et du racisme dans ce pays. La romance, qui est le coeur de l’histoire, m’a laissée de marbre et je précise de suite que ce n’est pas la faute des acteurs qui ont fait ce qu’ils ont pu avec le mélo qu’on leur a donné.

 The Best of Enemies de Robin Bissell (2019) avec Sam Rockwell et Taraji P. Henson ~ Ma note : 15 / 20

Mon amour des films historiques a à nouveau eu raison de moi avec cette histoire vraie où une femme noire affronte un homme blanc, président de la section du KKK local, pour que des enfants noirs puissent aller dans la même école que les enfants blancs du coin vu que la leur a brûlé. J’ai beaucoup aimé l’affrontement de ces deux personnalités, les acteurs qui les incarnaient y sont pour beaucoup. De plus les scénaristes en profitent pour brosser un portrait saisissant du KKK local et de ce dont il est capable, comment il fonctionne, etc. Enfin, le film montre que le président de la section locale, C.P. Ellis est un homme qui ne se résume pas à ça. On va peu à peu le voir douter de ce que le KKK a voulu l’obliger à croire depuis le jour où ils l’ont embrigadé alors qu’il était mal dans sa vie. C’est un portrait assez fin de l’Amérique profonde de ces années-là qui est fait. Bonus : j’ai aimé que l’un des enfants du C.P. Ellis sont handicapé et qu’on parle aussi brièvement de cette population-là. C’était vraiment un film intéressant même si comme souvent très classique dans sa forme.

Goblin – Épisodes 8 à 16 ~ Ma note : 15 / 20 *Fin*

La série décolle forcément pile à cet épisode de mi-saison. L’héroïne apprend quel est son destin et le drame arrive tel que je l’attendais. La fin de la saison est alors vraiment haletante et dramatique à souhait, me faisant verser pas mal de larmes. J’ai aimé qu’on s’attarde enfin vraiment sur le passé des héros, ça a donné une touche fantastique parfaite que j’attendais depuis le début.

Je vous reparlerai très bientôt de ce joli drama sur le blog.

 Healer – Épisodes 1 à 20 ~ Ma note : 16 / 20 *Fin*

Après avoir fini Goblin, j’ai eu envie d’un autre drama et une amie m’a conseillés Healer sachant que j’allais aimer. Elle avait entièrement raison, sous ses airs de City Hunter bis (je parle du Kdrama pas du manga), cette nouvelle série m’a passionnée.

On y suit un jeune « coursier » de l’ombre qui rempli toutes sortes de missions du moment qu’on le paie. Mais il va se retrouver malgré lui embarquer dans une histoire de magouilles politiques et journalistiques qui va le dépasser, et l’obliger à mettre le nez dans le passé trouble de ses parents et de leurs amis également.

J’en reparlerai prochainement plus longuement sur le blog, mais j’ai beaucoup aimé (à part la toute fin un peu trop abrupte) !

 The Rook – Épisode 1 x 07-08 ~ Ma note : 13 / 20 *Fin de la saison*

On a eu la chance de pouvoir voir les deux derniers épisodes à la suite cette semaine et ce fut un vrai plus pour la série. En effet, on comprend enfin parfaitement ce qu’il se passe, pourquoi on mettait des bâtons dans les roues de l’organisation et ce qu’on voulait à Myfanwy, c’était passionnant. Le premier épisode est un gros flashback revenant sur ce qui s’est passé pour arriver aux toutes premières minutes de la série (la scène du pont) et la suite est la conséquence de tout ce qui s’est tramé depuis. Bien sûr, on nous invite les Russes dans la partie, à croire que ce sont les grands méchants partout en ce moment… mais les scènes où l’héroïne est enlevée, mise aux enchères, s’échappent, etc sont très bien mises en scène, de même que la mission de sauvetage avec les quadruplés. J’ai adoré voir tout ce monde travailler ensemble et bien mettre le bazar. Maintenant avec Linda dans la nature et ce qu’il vient de se passer, j’ai hâte de voir ce que la prochaine saison nous réserve.

 The Handmaid’s Tale – Épisode 3 x 13 ~ Ma note : 16 / 20 *Fin de la saison*

 Même si cette saison m’a beaucoup agacée parce qu’elle n’est clairement pas à la hauteur de ce que j’attendais, je reconnais que cet épisode la conclut très bien. On a enfin l’aboutissement du plan mis en place tout du long par June et les Martha. Même si tout se passe un peu trop facilement et avec peu d’embûches, la mise en scène est réussie. Il y a de la tension, des conflits, des moments de bravoure, de belles preuves d’amitié, de la résolution froide, des déceptions mais aussi de l’espoir. Tout y est. J’ai aimé la façon dont June prend le pouvoir. J’ai aimé voir ses « amies » venir à son aide. Et j’ai bien sûr aimé voir le plan réussir malgré la déception de Luke. L’arrivée de tout ce petit monde sur le sol canadien fut un beau moment d’émotion, à l’image des retrouvailles entre Emily et Greta (?). Et le bonus dans tout ça, ce fut également de continuer à voir les Waterford s’entredéchirer et se jeter l’un l’autre en pâture pour se sauver, minable, glaçant et très prometteur pour la suite. Alors oui, ce n’est plus une série aussi percutante qu’au début, les scénaristes délayent beaucoup trop et restent trop proche du politiquement correct pour ça désormais, mais il y a encore de belles promesses.

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

2 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2019 – 33

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s