Livres - BD / Illustrations

De cape et de crocs d’Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou

Titre : De cape et de crocs

Auteurs : Alain Ayroles (Histoire) et Jean-Luc Masbou (Dessins)

Éditeur : Delcourt (Terres de légendes)

Année de parution : 1995-2016

Nombre de tomes : 12 (série terminée)

Histoire : A bord d’un vaisseau turc, un coffre. Dans le coffre, un écrin, dans l’écrin, une bouteille, dans la bouteille, une carte, et sur cette carte… l’emplacement du fabuleux trésor des îles Tangerines !… Il n’en faut pas plus à deux fiers gentilshommes, fins bretteurs, batailleurs et rimailleurs, pour se jeter dans une aventure qui, de geôles en galères, les mènera jusqu’aux confins du monde.

Mon avis :

Tome 1 : Le Secret du Janissaire

Ça fait des années que j’entends parler de De cape et de crocs avec beaucoup d’admiration de la part de ses fans qui vantent aussi bien l’univers aventureux de la série que ses dessins énergiques, ses répliques raffinées et ses couleurs qui émerveillent le lecteur. Je pensais donc vraiment me régaler avec cette lecture, or je ressors un peu mitigée. Je reconnais de nombreuses qualités à la BD mais plusieurs éléments m’ont vraiment gênée et surtout le titre et son ambiance ne m’ont pas vraiment parlé…

De cape et de crocs c’est une aventures rocambolesque qui se déroule dans un univers tout droit inspiré des Mousquetaires de Dumas. On y rencontre deux personnages singuliers, puisque ce sont un loup et un renard anthropomorphes vivants au milieu des hommes comme si de rien n’était. Ils sont prompts à la bagarre et aiment défendre la veuve et l’orphelin. Au gré d’une rencontre, ils en viennent à vouloir aider un homme dont le fils a été enlevé. En voulant le libérer, ils tombent sur une mystérieuse carte au trésor. C’est le début de bien des ennuis !

J’ai trouvé sympa de suivre une aventure aussi rythmée que celle de Don Lope et Maupertuis. On ne s’ennuie pas une seconde. Il leur arrive un tas d’ennuis et de péripéties lors desquelles les auteurs aiment changer les décors en plus nous montrant tour à tour une soirée théâtrale, des ruelles glauques, un bateau turque, une belle demeure aristocratique, les geôles de la ville ou encore les bancs d’une galère. C’est très riche.

Du coup, l’univers dans lequel on nous embarque est aussi très sympa à découvrir. Il y a une reconstitution très romanesque de cette époque de l’histoire de France. On a l’impression d’être en plein roman d’Alexandre Dumas. Les planches foisonnent de détails en ce sens et on s’attarde longuement sur elle pour admirer les décors, les costumes et les petites scènes en coulisses.

Cependant malgré tous ces points positifs, je n’ai pas adhéré. J’ai eu beaucoup de mal avec le ton de l’histoire, qui se veut sérieux et qui en même temps joue beaucoup sur le registre de l’humour, mais un humour fait de répliques grandiloquentes, sur le mode théâtre burlesque, qui ne me parlent pas. Ça m’a rendu à trouver les personnages principaux vite très fatigants. Ils s’agitent en tout sens, tombent dans tous les pièges, déclament des répliques qui n’ont pas lieu d’être, ça fait très carton pâte… L’histoire part également un peu dans tous les sens, elle va très vite et ne prend pas le temps de bien développer les personnages croisés, qui sont plus des archétypes. L’ensemble donne l’impression d’une aventure classique de cape et d’épée et donc de quelque chose de déjà vu.

Pour terminer, ma plus grande déception vient des dessins. Je m’attendais, comme sur les couvertures, à quelque chose de très poétique avec un soin tout particulier porté à la colorisation que je trouve vraiment belle, pleine de nuances et d’une sombre douceur. Mais quand on ouvre le tome, on se retrouve face à quelque chose de bien plus criard, avec un travail qui manque de nuances à mon goût. Le trait, souvent humoristique, ne me plaît pas non plus. Il n’a pas le petit plus que je trouve sur les couvertures, sauf sur certaines planches où la lumière est quasi absente, pour le reste, je ne suis pas séduite.

En conclusion, je voulais être emportée par le charme de De cape et de crocs, malheureusement je suis restée hermétique. Je reconnais bien des qualités au titre mais les points qui m’ont gênée (dessins, colorisation, humour lourd et inappropriée, développement trop rapide) sont trop présents pour le moment pour me donner envie de continuer et j’en suis la première déçue.

Ma note : 14 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

14 commentaires sur “De cape et de crocs d’Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou

  1. Personnellement, je n’ai lu que le premier tome, et j’ai ressenti la lecture de la même façon que toi. Je n’ai pas été emporté par l’histoire et le ton global de la BD. J’en entendais beaucoup de bien et finalement, j’en suis ressorti trop déçu pour continuer.

    Aimé par 1 personne

  2. Travaillant en médiathèque, je vois passer et repasser cette série sous mon nez depuis des années, mais, contrairement à toi, je ne l’ai pas encore ouverte ^^
    Pour l’instant je viens de finir La rose écarlate, et je comptais débuter Princesse Sarah, tu connais ?

    Aimé par 1 personne

      1. Pour avoir lu La Rose écarlate, j’ai trouvé ça bête, mais bête … et pourtant j’ai lu tous les tomes >< L'histoire n'est pas intelligente, c'est bourré d'incohérences historiques, mais les personages sont attachants et chaque fin de tome est construite sur un gros cliffhanger !

        Aimé par 1 personne

      2. Ouille, tu me fais peur. Je vais essayer de passer par le prêt alors pour l’essayer… Parce que soyons honnête, ce sont surtout les couvertures et l’autrice, que je trouve très sympathique, qui me donnent envie ^^

        Aimé par 1 personne

      3. C’est aussi les couvertures qui m’ont attiré, car c’est vrai que les dessins sont parfois très beaux et aussi bien délirants par moment. Notamment quand l’auteure décide d’employer des expressions plus de type manga (genre une grosse tête sur un petit corps, comme une POP ^^)

        Aimé par 1 personne

  3. C’est vrai que cet univers est un peu spécial, j’avais bien aimé les lectures, mais sans me jeter dessus… Je trouvais les couvertures magnifiques, mais les dessins m’ont refroidis aussi… Je crois que j’avais lu la moitié de saga…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s