Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Les deux lions de Nagisa Furuya

Titre : Les deux lions

Auteur : Nagisa Furuya

Éditeur vf : IDP (Hana)

Année de parution vf : 2019

Nombre de pages : 260

Histoire : Dès son entrée à l’université, le jovial Junpei n’a aucun mal à se faire des amis. Il croisera très vite la route de Leo, garçon renfermé et peu bavard, avec qui il n’échangera que quelques mots brefs. Persuadé de l’avoir déjà rencontré quelque part, Junpei se rendra finalement compte que Leo vient du même lycée que lui et qu’à l’époque, les autres le surnommaient « le lion enragé ». Fatigué des rumeurs à son sujet, Leo avait choisi une université loin de chez lui en espérant y prendre un nouveau départ et s’y faire des amis, mais l’arrivée de Junpei dans son entourage risque de tout gâcher ! Heureusement, sans le juger, ce dernier lui propose de devenir son premier ami et les deux jeunes hommes commencent à se rapprocher… au point que Junpei se pose des questions sur ses véritables sentiments.

Mon avis :

Dernier boy’s love à avoir rejoint ma collection, Les deux lions de Nagisa Furuya est le premier titre de l’autrice que nous découvrons en France grâce aux édition IDP et leur collection Hana. C’est une bien belle histoire toute douce que nous propose ce oneshot, qui aura pris le temps de me séduire, mais qui m’aura totalement conquise à la fin.

Les deux lions est l’histoire de la rencontre de deux jeunes étudiants : Leo et Shishidô, qui ont autrefois été dans le même lycée, ce que le second ignorait totalement au début. Jusqu’au jour où il découvre que le calme et taciturne Leo, qui fronce toujours les sourcils en le voyant, était en fait le fameux « Lion enragé » qui faisait peur à tout le monde dans son lycée autrefois. Pas simple alors de s’en approcher, sauf que Leo lui avoue qu’il veut repartir de zéro et qu’il cherche à se faire des amis. Shishidô décide alors de le prendre sous son aile et de devenir son premier ami.

J’ai beaucoup aimé l’angle de cette histoire. Certes, l’histoire va au bout d’un moment tendre vers une romance, mais c’est avant tout l’histoire d’une belle amitié et celle d’une forme de rédemption et de libération. Les premières pages du titre ne sont pas les plus enthousiasmantes, elles montrent brièvement une vision de la vie estudiantine entre potes. Mais il faut attendre que Leo se joigne au groupe pour qu’enfin le titre décolle. Cela devient alors une très belle histoire où l’on suit la formation du duo Leo-Shishidô, deux garçons qui tout opposent. J’ai beaucoup aimé chacun d’eux, notamment de part leur maladresse que j’ai trouvé rafraichissante. C’est adorable de les voir se nouer d’amitié et plus si affinité. Shishidô prend vraiment Leo sous son aile, c’est donc plaisant de voir un héros normal aider l’un de ses camarades à s’ouvrir au monde.

C’est ensuite dans un second temps qu’on va quitter cette intrigue plutôt amicale pour entrer dans ce qui deviendra une douce romance. En dévoilant son passé, Leo va toucher et le lecteur et son nouvel ami. De leur relation déjà un peu ambigüe va naitre autre chose qui sera tout aussi beau et touchant, parce que les deux personnages se complètent bien : le solaire Shishidô et le lunaire Leo. J’ai beaucoup beaucoup aimé cette seconde phase où les personnages se révèlent. L’histoire de Leo est très touchante et offre une belle leçon de vie sur les a priori, les rumeurs mais la foi en ses convictions. Shishidô, lui, est terriblement maladroit, il blesse Leo, mais il finit par très bien se rattraper. Je regrette du coup, malgré sa longueur, que le tome s’arrête si tôt, j’aurais bien lu encore quelques chapitres avec cet « après » en devenir, mais ce qui propose l’autrice laisse la porte ouverte à bien des espoirs.

En conclusion, Les Deux Lions fut une lecture douce et chaleureuse, simple et surprenante à la fois, qui m’a vraiment fait tomber sous son charme au fil des chapitres. Après un début un peu morne, la suite s’est révélée belle et touchante à l’image de cette couverture qui reflète bien le contenu de l’oeuvre. Certes l’histoire n’est pas révolutionnaire, les dessins sont simples eux aussi, mais il se dégage vraiment quelque chose du travail de cette mangaka que je suivrai désormais.

Ma note : 15,5 / 20

6 commentaires sur “Les deux lions de Nagisa Furuya

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s