Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

L’imprimerie des sorcières de Mochinchin et Yasuhiro Miyama

Titre : L’imprimerie des sorcières

Auteurs : Mochinchin et Yasuhiro Miyama

Éditeur vf : Soleil

Année de parution vf : Depuis 2019

Nombre de tomes : 2 (en cours)

Histoire : La jeune Mika vient d’atterrir dans un univers où tous les habitants possèdent des pouvoirs magiques. Dénuée de pouvoirs, elle devient imprimeuse de grimoires de sorcellerie. Tout en faisant fructifier son commerce, elle espère trouver un sort susceptible de la ramener dans son monde.

Mon avis :

Tome 1

Amatrice de titres de fantasy et de la nouvelle vague avec des aventures avec des sorcières, j’avais envie de découvrir L’imprimerie des sorcières chez Soleil, même si son titre me rappelait trop un certain succès de chez Pika... Quelle déception ce fut de voir que c’était avant tout un titre potache proposant un univers parodique V.V

Nous suivons Mika, une jeune fille fan de comicket, ayant atterri par hasard dans un univers alternatif où tous les habitants possèdent des pouvoirs magiques contrairement à elle. Elle veut donc retourner chez elle, mais profite quand même de son séjour pour admirer ce monde plein de magie. Elle décide donc de mêler ses deux passions pour monter un commerce faisant la publicité de la magie de ce monde.

Il faut être culotté pour avoir l’idée d’un tel scénario. Certes cela n’a pas pris avec moi, mais je reconnais l’originalité de celui-ci. Les auteurs mélangent l’univers du fanzinat avec celui de la magie, proposant une histoire où l’héroïne a une imprimerie de grimoires et autres catalogue du Magic Market qu’elle organise elle-même avec ses amis au bout d’un moment. C’est complètement farfelu et décalé, ce qui plaira je pense à certains même si ce n’est pas mon cas.

C’est bourré d’humour. La lecture est dynamique. Il se passe toujours quelque chose. Ça part dans tous les sens et on ne sait plus trop où regarder. L’envers de la médaille, c’est qu’on a l’impression d’être face à un catalogue des différents types de magie et des différents type d’utilisateurs. Et comme en plus les auteurs aiment bien reprendre des visuels de personnages vus dans d’autres titres de la pop culture (cf leur version de Tortue Géniale), ça ne vole pas bien haut question originalité.

A ce sujet, les dessins sont dans la norme de ce qu’on attend de ce genre de titre, avec un dessin fin, des designs variés, des décors soignés. Mais il leur manque une touche personnelle, ça fait trop dessins de commande sans vie, à mon goût. C’est beau mais froid.

En conclusion, l’univers a beau être original sur le papier, la mise en oeuvre un peu fouillis ne m’a pas convaincue. Ça part trop dans tous les sens avec un humour facile. Ça manque aussi d’enjeu pour moi même si l’héroïne cherche à repartir chez elle, ce qui n’est pas flagrant. J’ai surtout eu l’impression de lire une parodie du milieu des fanzinats à la sauce fantasy bas de gamme… Je ne suis clairement pas le coeur de cible ^^!

Tome 2

A venir

Ma note : 12 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4 commentaires sur “L’imprimerie des sorcières de Mochinchin et Yasuhiro Miyama

    1. Oui, clairement ça n’a rien à avoir avec l’Atelier des sorciers… Il n’y a pas le même soin apporté aux dessins et l’histoire est fade en comparaison. Si c’est dans cette optique que tu voulais le lire, je ne te le recommande pas ^^!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s