Livres - Jeunesse / Young Adult

La Présidente de Geoffroy de Pennart

Titre : La Présidente

Auteur : Geoffroy de Pennart

Éditeur : L’école des loisirs – Kaléidoscope

Année de parution : 2010

Nombre de pages : 27

Histoire : La présidente s’impatiente, Sire, Votre Majesté doit agir! Comment décoincer une situation compliquée sans perdre la tête ! Non content de mettre la politique à portée des enfants, Geoffroy de Pennart rend l’exercice hilarant… COUIC !

Mon avis :

Je poursuis mon rattrapage des titres inédits pour moi de Geoffroy de Pennart avec une histoire qui me tentait énormément, La Présidente, mais qui fut au final une petite déception… Je commence bien l’année ><

Ici, on oublie l’univers des contes que l’auteur affectionne tellement, pour nous retrouver dans une histoire entre deux pays rivaux, l’un gouverné par un roi et l’autre par une présidente. Malgré leurs idées opposées sur la peine de mort, ils décident de se rencontrer, sauf qu’alors que la Présidente est en cours de route, il arrive une drôle de mésaventure au Roi.

Avec son titre, je m’attendais à un titre éminemment politique même si je sais que l’auteur aime avant tout l’humour et vise un public d’enfant. Sauf qu’on final de politique, on parle très peu, en dehors d’un thème fort : la peine de mort, pour le reste c’est fort ténu.

L’histoire joue beaucoup plus sur le registre de l’humour, avec la mésaventure du Roi qui oblige tous ses ministres à réfléchir à une solution, sauf que chacune d’entre elle est plus farfelue et que l’autre et pourrait leur valoir d’avoir la tête coupée, montrant ainsi l’absurdité de la chose. La chute arrive de là où on ne l’attendait pas et permet à la fois de sortir le Roi d’un mauvais pas et de détendre les relations tendues avec la Présidente.

Pour ma part, j’ai vraiment eu le sentiment d’un trop peu. L’humour autour du roi est lourd et répétitif. Le final n’apporte que peu de choses à l’idée qui sous-tend ce texte. Il me manque vraiment quelque chose pour étoffer toute cette histoire parce qu’en l’état pour moi, on reste en surface.

En conclusion, ça faisait longtemps, c’est peut-être même la première fois, mais ce titre de Geoffroy de Pennart est une petite déception. J’en attendais tout autre chose avec un titre comme « La Présidente« , celle-ci est bien en retrait dans l’histoire au final et le titre n’a pas la pêche à laquelle l’auteur m’a habituée.

Ma note : 13 / 20

4 commentaires sur “La Présidente de Geoffroy de Pennart

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s