Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Birdmen de Yellow Tanabe

Titre : Birdmen

Auteur : Yellow Tanabe

Editeur vf : Vega

Année de parution vf : Depuis 2020

Nombre de tomes vf : 1 (en cours)

Histoire : Mécontent de sa vie sans intérêt. Eishi Karasuma passe son temps à râler. un jour une rumeur parlant d’un homme oiseau circule dans son école. Ce dernier va bouleverser son quotidien qui ne sera plus tout à fait banal !

Mon avis :

Tome 1

Attendu par beaucoup de fans, Birdmen arrive chez nous cette année avec une certaine réputation, j’étais donc un peu fébrile à l’idée de le lire. Je n’ai pas lu l’oeuvre précédente de l’autrice : Kekkaichi qui semble avoir conquis son public au fil des tomes mais qui est désormais difficilement trouvable en intégralité en neuf. Par contre, j’avais beaucoup aimé son oneshot Laughing in the end of the world paru l’an passé chez Shiba et qui m’avait laissée sur ma faim. On retrouve dans Birdmen certains traits de celui-ci mais le titre est également très différent, ce dont je vais essayer de vous parler sans trop en révéler non plus pour vous laisser la surprise.

Birdmen est l’histoire d’un jeune collégien jamais content de la vie qu’il a. Il râle après sa mère, il râle après ses camarades de classe, il râle après tous les gens qu’il croise, à part son meilleur ami qui a un look de loubard. Cependant une chose l’intéresse ou plutôt l’intrigue, une légende urbaine parlant d’un homme-oiseau qu’on aurait vu dans le coin. Il décide alors un beau jour de sécher les cours pour partir à sa recherche mais sur le chemin du retour il est impliqué dans un grave accident de la route qui va tout changer.

Les premières pages du titre ne m’ont pas enthousiasmée, soyons franche. J’ai trouvé le style graphique assez pauvre, le héros antipathique et l’ambiance sombre pour pas grand-chose. J’avais vraiment peur de ne pas aimer le titre et de devoir me demander ce que tout le monde lui trouvait. Mais petit à petit, à ma plus grand surprise, l’autrice a renversé la vapeur.

Elle nous happe dans un univers fantastique étrange dont nous n’avons que peu de clés pour le moment. Tout reste très mystérieux. On ne sait pas d’où sort ce Birdmen, ce qu’il veut, ce qu’il fait, etc. On ne sait pas trop non plus ce qu’il va arriver aux héros, qui passent de 1, à 2, puis 4 et finissent à 5. Aucun n’est encore vraiment défini. On est dans le flou le plus complet et pourtant ça fonctionne très bien. On a envie de découvrir la suite. On a envie de voir ce qu’il va advenir d’eux, ce qu’ils vont faire de ce qu’ils ont gagné, comment ils vont se lier d’amitié, etc. Le titre est plein d’espérances. Même les dessins que je trouvais peu intéressants au début prennent tout leur sens arrivé à la fin. Le titre est vraiment plein de promesses avec ces adolescents en devenir : de futurs héros ? de futurs anti-héros ? des bombes humaines ?

Il y a certes certains aspects qui continuent à me déplaire mais l’ambiance fantastique est parfaitement gérée aussi bien narrativement que graphiquement. Les seuls points faibles qu’il reste à la fin sont le héros que je trouve toujours aussi antipathique et inintéressant, l’humour qui est trop lourd et le dessin qui n’est pas toujours très juste.

Ainsi même si le titre a tardé à démarrer et m’a fait peur au début tant que je le trouvais faible et banal, il se révèle au final très intéressant et prometteur, avec une ambiance intrigante qui file des frissons avec son petit air de Zetman. J’ai envie de donner sa chance à ce titre pour voir dans quoi il va nous entraîner, voire même d’essayer de me trouver la fameuse autre longue série de l’autrice : Kekkaichi qui se déroule aussi dans un univers fantastique.

Ma note : 13,5 / 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s