Livres - Jeunesse / Young Adult

Cavale de Stéphane Servant et Rebecca Dautremer

Titre : Cavale

Auteurs : Stéphane Servant et Rebecca Dautremer

Editeur : Didier Jeunesse

Année de parution : 2017

Nombre de pages : 64

Histoire : On l’appelle Cavale parce que Cavale court tout le temps. Il ne craint rien, sauf Fin, qui un jour le rattrapera. Montagne, elle, préfère rester silencieuse et immobile. Pour échapper à Fin, elle aussi. Et quand Cavale trouve sur son chemin Montagne qui lui barre la route, celui-ci est bien obligé de s’arrêter…

Mon avis :

Voilà un ouvrage singulier que cette collaboration entre Stéphane Servant et Rebecca Dautremer. Je connais surtout la seconde en tant qu’illustratrice. J’ai lu nombre de ses titres parce que j’aime beaucoup sa patte graphique. Mais ici, j’avais quelques appréhensions concernant le titre.

Au final, celui-ci se révèle être un vrai parcours de vie par lequel il ne faut pas se laisser intimider. Les débuts sont un peu âpres mais petit à petit la magie du texte de Stéphane Servant et des dessins de Rébecca Dautremer opère et fait mouche pour nous toucher en plein coeur.

En effet, leur duo a décidé de raconter l’histoire d’une drôle de famille : celle d’un père qui court partout pour fuir la fin (= la mort), d’une mère qui veut rester immobile pour s’en cacher et d’un fils qui va naître de leur rencontre et prendre de chacun.

C’est une très belle histoire, très poétique, qui peut se lire de bien des façons. On peut ne lire que le texte sans regarder les dessins et en tirer une belle leçon de vie. On peut ne regarder que les dessins sans lire le texte et s’amuser de l’étrangeté de ceux-ci. Et on peut associer les deux pour vivre cette odyssée étrange. Pour ma part, quand je lis le texte, ce sont d’autres images qui me viennent en tête alors ça m’a perturbée de lire les 2 ensemble, mais c’est également un exercice à faire pour tordre le cou à notre imagination.

J’ai trouvé l’album assez différent de ce que j’avais pu lire de Rébecca Dautremer mais je ne suis pas déçue d’en avoir fait l’expérience. Ce texte ouvre tout plein de champs de réflexion sur la vie, la mort, comment vivre notre vie, comment vivre notre parentalité, etc. C’est très riche pour discuter avec d’autres lecteurs.

Ce fut dont une expérience un peu étrange et singulière, que je ne suis pas sûre que j’aurais faite si je n’avais pas trouvé le titre d’occasion car les dessins en sépia, le texte oranger et l’aspect poétique voire philosophique me sont un peu trop étrangers, mais je ne regrette rien !

Ma note : 14 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un commentaire sur “Cavale de Stéphane Servant et Rebecca Dautremer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s