Livres - Essais·Livres - Science-Fiction

Le Guide Philip K. Dick d’Etienne Barillier

Titre : Le Guide Philip K. Dick

Auteur : Etienne Barillier

Éditeur : ActuSF (Hélios)

Année de parution : 2019

Nombre de pages : 307

Résumé : Trente ans après sa mort, Philip K. Dick (1928-1982) fait plus que jamais l’actualité au cinéma, en littérature, en bande dessinée et même au théâtre. Ses interrogations constantes sur la réalité et l’humain en ont fait un des grands maîtres de la science fiction mondiale.
Rédigé par le spécialiste français de l’auteur, ce guide propose de revenir sur sa vie, son oeuvre et son influence. Multipliant les informations et les anecdotes, Étienne Barillier propose un livre brillant et accessible pour découvrir et redécouvrir cet écrivain incontournable.

Mon avis :

Merci à Babelio et ActuSF pour cet ouvrage.

J’ai toujours aimé la science-fiction d’aussi loin que je m’en souvienne et Philip K. Dick est l’un des auteurs cultes de ce genre littéraire. Cependant, je l’ai d’abord découvert grâce aux adaptations de ses romans et nouvelles au cinéma et à la télévision. Je n’ai commencé que l’an passé à vraiment me frotter à sa plume avec Ubik que j’ai beaucoup aimé. Alors quand j’ai vu à la dernière Masse critique que je pouvais gagner ce petit essai assez court permettant aux néophytes de le découvrir, je me suis dit que c’était fait pour moi.

Contrairement au guide de Lovecraft que j’ai lu chez le même éditeur, nous sommes cette fois dans la collection Hélios de l’éditeur. L’ouvrage compte également 100 pages de plus et l’auteur est cette fois Etienne Barillier, spécialiste français de l’auteur qui tient également un site internet sur l’actualité dickienne : www.dickien.fr

En 307 pages, il fait sur le même modèle que son prédécesseur le tour des questions que pourrait se poser quelqu’un qui veut découvrir K.Dick. Il a lui aussi un style très direct et simple. C’est agréable et très accessible, en plus d’être vraiment complet grâce à un réel souci du détail de sa part. Mon seul reproche tient à l’organisation des différentes parties que je n’aurais pas agencées ainsi et que je n’ai donc pas lues dans l’ordre proposé.

Après une courte préface, l’ouvrage s’ouvre directement sur une note sur la chronologie des textes, question importante pour le travail de K.Dick. Puis il répond rapidement à 10 questions qui sont souvent posées sur l’auteur, avant de rentrer dans le vif du sujet et de présenter les livres de l’écrivain dans l’ordre chronologique et avec le plus d’exhaustivité possible. C’est ainsi la partie la plus longue de l’ouvrage, environ 100 pages, où l’on traite aussi bien de ses romans que de ses nouvelles. L’auteur met en perspective leur contexte d’écriture mais également ce qui les anime et c’est très intéressant pour permettre au lecteur de faire le choix entre ce qu’il aura envie de découvrir ou non, mais c’est un peu succinct à mon goût, nombre oblige : 51 ouvrages abordés quand même ! C’est suivi ensuite par un point sur un texte très particulier de l’auteur : l’Exégèse.

Le souci est venu pour moi, qu‘on ne parle de la vie de l’auteur qu’ensuite cette vaste présentation de son oeuvre, où est souvent fait référence à celle-ci pourtant. De plus, à peine plus de 10 pages y sont consacrées, c’est fort peu et c’est un peu frustrant. C’est heureusement complété par 10 questions que l’on se pose sur lui qui complètent un peu cette courte biographie.

Arrive ensuite une partie fort intéressante pour moi qui ai découvert l’auteur par ce biais : l’analyse des adaptations de K. Dick au cinéma, à la radio et à la télévision sur 70 pages. C’est très complet et j’ai appris plein de choses notamment sur la fidélité ou non des adaptations. Ça fait à nouveau un bon guide pour qui souhaite le découvrir par ce biais puisque l’auteur ne se gêne pas pour nous dire si c’est bon ou médiocre.

L’avant-dernière partie du livre, une trentaine de page, propose un balayage de l’influence de l’auteur dans le cinéma, le théâtre, la télévision, la bande-dessinée, la musique et même les jeux-vidéos. Il y en a pour tous les goûts ! Enfin, si l’on souhaite compléter cet ouvrage déjà très complet l’auteur nous propose tout plein de sources, toujours commentées, dans lesquelles nous pouvons aller piocher pour enrichir nos connaissances.

Dans l’ensemble, j’ai à nouveau été séduite par le concept du livre, qui permet de découvrir rapidement un auteur et son oeuvre, et d’aider le lecteur à sélectionner ce qui pourrait l’intéresser. C’est mon cas. Je regrette juste que certaines parties soient un peu plus faibles, comme la biographie qui est pourtant une part essentielle de ce type d’ouvrage pour moi. Je l’ai donc moins aimé que le guide sur Lovecraft que j’ai trouvé plus complet, plus analytique et critique. On sentait plus la pensée de son auteur. Ça m’a tout de même donné envie de lire et voir certains textes de Philip K.Dick et certaines de ses adaptations mais aussi d’en apprendre plus sur l’homme.

Ma note : 13 / 20

9 commentaires sur “Le Guide Philip K. Dick d’Etienne Barillier

  1. Personnellement j’ai beaucoup de mal avec le style K. Dick. Si j’adore les adaptations qui s’inspirent de ses oeuvres, j’ai abandonné de le lire. Je le trouve très vieillot et brouillon.
    Par contre je trouve ce genre de guide intéressant. Peut-être aurai-je dû commencer par là pour ce qui concerne cet auteur…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s