Livres - Jeunesse / Young Adult

Swinging Christmas de Benjamin Lacombe et Olivia Ruiz

Titre : Swinging Christmas

Auteurs : Benjamin Lacombe, d’après une nouvelle d’Olivia Ruiz

Editeur : Albin Michel Jeunesse

Année de parution : 2012

Nombre de pages : 48

Histoire : Pour Noël, Benjamin Lacombe et Olivia Ruiz vous offrent un merveilleux conte philosophique tout en images enneigées et rythmes jazzy…
Venez à la rencontre du jeune Robin qui va découvrir le goût de lire, du vieil ermite érudit, réfugié dans ses souvenirs, et de la divine chanteuse Sol, dans une histoire d’amour et d’amitié qui traverse le temps. Dans cet album sophistiqué, de grand format, à la fabrication exceptionnelle, se déploient avec élégance les peintures flamboyantes, à la gouache et à l’huile, de Benjamin Lacombe. Cette histoire est portée par un fabuleux CD (5 titres) de reprises de standards américains de la chanson, réinterprétés avec talent par Olivia Ruiz et le Red Star Orchestra, un big band de 25 musiciens.

Mon avis :

Je pense que ceux qui me suivent le savent, je suis une grande fan du travail de Benjamin Lacombe, pourtant je n’avais pas ce livre sur mes étagères jusqu’il y a peu. Le fait que ce soit une collaboration musicale me bloquait un peu, mais comme je suis passée outre avec La Mélodie des Tuyaux que j’ai beaucoup aimé, je me suis lancée ici aussi.

Et quel bonheur de découvrir l’alliance de ces deux artistes que sont B. Lacombe et O. Ruiz dans un projet monté pour Noël qui a tout d’un beau cadeau ! Le livre se présente comme un présent joliment emballé avec des couvertures intérieures rouges constellées d’étoiles argentées et se referme avec un CD contenant 5 chansons interprétées par Olivia Ruiz accompagnée du Red Star Orchestra, un big band inspiré. C’est un très bel objet, ludique et enchanteur.

L’histoire illustrée et mise en couleur par Benjamin Lacombe repose sur une nouvelle écrite par Olivia Ruiz, dans laquelle un jeune garçon, pas très bon élève, se lie d’amitié avec un vieux monsieur féru de jazz et de littérature qui vit isolé de tous. C’est une bien belle histoire, plein de bons sentiments ce qui transparait aussi bien dans le texte que dans les dessins.

Au début, je trouvais le texte un peu faible, mais j’ai vite réalisé que c’était les dialogues qui me posaient problèmes et non les phases narratives et descriptives plutôt réussies, elles. Olivia Ruiz n’est pas écrivaine et a encore des progrès à faire. Elle sait imaginer une belle histoire émouvante reposant sur l’amitié, la passion pour la littérature et la musique, ainsi que l’amour, perdu ou à trouver, mais elle peine parfois à trouver les mots justes. On sent que le texte est malheureusement en-dessous des dessins et ce jusque dans la mise en page où il fait un peu pièce rapportée…

Benjamin Lacombe, lui, est comme toujours au sommet de son art. Je regrette juste que parfois certains de ces dessins ne soient pas juste à côté du texte qu’il illustre, mais c’est un point de détail. Pour le reste, si vous êtes fan de l’illustrateur, vous adorerez son travail réalisé ici, car dès la page de titre il frappe fort. On y retrouve tous ses gimmicks, de la présence de carlins, de lapins aux yeux rouges, aux grands yeux émotifs des personnages, en passant par ses corps tout en rondeur. Les couleurs sont superbes, toutes en nuances, on y retrouve son goût que je partage pour les bleus et les rouges. L’ensemble est doux, poétique et devient de plus en plus chaleureux au fur et à mesure que l’histoire avance, l’accompagnant très bien.

Quant au CD, c’est un très bel accompagnement où les 5 chansons classiques réinterprétées par Olivia Ruiz sont surtout magnifiquement orchestrées par le big band qui l’accompagne. Ce sont de très beaux morceaux déjà entendus pour la plupart en ce qui concerne et qui plonge bien le lecteur dans l’ambiance de certaines scènes du livre. J’ai trouvé que c’était un beau cadeau pour accompagner l’histoire.

Ainsi, je suis la première surprise mais j’ai vraiment beaucoup aimé cet album dans l’ensemble de ses aspects : de l’histoire, aux dessins en passant par l’accompagnement musical. C’était une bien belle alliance pour un projet original que j’aimerais voir plus souvent en littérature jeunesse, car contrairement à beaucoup d’autres contes musicaux que j’ai pu voir passer, il propose vraiment un contenu inédit.

Ma note : 16 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

9 commentaires sur “Swinging Christmas de Benjamin Lacombe et Olivia Ruiz

    1. Honnêtement, on peut aussi très bien lire l’album sans la touche musicale, mais je trouve que les chansons accompagnent joliment la lecture ^^
      Je ne savais pas qu’elle continuait à écrire, du coup ça m’intrigue. Je zieuterai 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s