Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Tokyo Ghoul de Sui Ishida

Titre : Tokyo Ghoul

Auteur : Sui Ishida

Editeur vf : Glénat (shonen)

Année de parution vf : 2013-2018

Nombre de tomes vf : 14 (série terminée)

Histoire : À Tokyo, sévissent des goules, monstres cannibales se dissimulant parmi les humains pour mieux s’en nourrir. Étudiant timide, Ken Kaneki est plus intéressé par la jolie fille qui partage ses goûts pour la lecture que par ces affaires sordides, jusqu’au jour où il se fait attaquer par l’une de ces fameuses créatures. Mortellement blessé, il survit grâce à la greffe des organes de son agresseur… Remis de son opération, il réalise peu à peu qu’il est devenu incapable de se nourrir comme avant et commence à ressentir un appétit suspect envers ses congénères. C’est le début d’une descente aux enfers pour Kaneki, devenu malgré lui un hybride mi-humain, mi-goule.

Mon avis :

Tome 1

N’ayant jamais été une adepte des fictions horrifiques, que ce soit en livre, en film ou en série, je n’avais jamais osé découvrir ce titre malgré sa très bonne presse. Une fois de plus, l’offre gratuite spéciale confinement de Glénat aura eu raison de moi, même si elle m’a permis de confirmer que ce n’était pas pour moi ^^!

Tokyo Ghoul se déroule dans un univers fantastico-horrifique où les humains doivent vivre sous la menace des goules qui se cachent parmi eux et peuvent les attaquer à tout moment. Ken, un jeune étudiant, en fait les frais un soir en raccompagnant une belle fille chez elle qui se révèle en être une. Pas de bol, il est transporté d’urgence à l’hôpital où pour être sauvé il doit se faire transplanter… les organes de la dite goule. Il se réveille quelques temps plus tard avec de sérieux changements dans son corps et notamment un goût qui a totalement changé.

Même si je ne suis pas fan d’horreur, je dois avouer que j’ai trouvé l’univers imaginé par Sui Ishida séduisant et surtout très bien mené. En effet, le mangaka a imaginé un monde très proche du nôtre dont la seule différence est la présence de ces goules. Il nous fait au début miroiter une petite vie tranquille, normale, comme la nôtre, avant de petit à petit nous faire basculer dans l’horreur avec la tragédie qui se produit pour Ken. Cependant, ce n’est pas, du moins pas encore peut-être, l’occasion de tomber dans le glauque le plus complet. Au contraire, l’auteur certes nous fait le portrait de certaines goules très violentes, mais veut aussi nous montrer que certaines sont différentes et pourraient cohabiter avec les humains. C’est un élément qui m’a plutôt séduite. De la même façon, j’ai aimé été amenée à découvrir plusieurs petits détails sur la vie de ces goules et de leur fonctionnement. Ce n’est jamais lourd car c’est parfaitement intégré à l’histoire.

Cependant, l’histoire a beau avoir un univers intéressant et une bonne narration, je n’ai accroché ni aux dessins, sur lesquels je reviendrai, ni au héros. Pour moi, il est essentiel d’adhérer aux personnages en bien ou en mal pour pouvoir me plonger dans une histoire. Le problème c’est qu’ici, j’ai trouvé le héros à la fois fade et caricatural. Il n’y a rien eu en lui pour me faire accrocher. Il en va aussi un peu de même avec les personnages qu’il croise malheureusement, qui sont pour moi des archétypes vus et revus, qui ne m’ont pas donné envie de les suivre. Je sais que je lis par ailleurs des histoires clichée et que j’y prends quand même plaisir, mais ici entre ça et un genre où je ne suis pas des plus à l’aise, ça faisait trop.

Pour revenir aux dessins, même si je leur reconnais beaucoup de vivacité et de dynamisme, notamment dans les scènes d’action très incisives, je ne leur trouve rien de particuliers non plus. Il manque une petite touche d’originalité pour moi car ce sont juste des dessins typés seinen comme on en voit partout dans les titres avec un peu d’action. Pas de quoi s’emballer dans ce premier tome malheureusement pour moi.

Ainsi même si le titre est bien construit et bien raconté, et plaira certainement aux amateurs du genre, n’étant pas moi-même une fan d’horreur je n’ai pas réussi à me plonger dedans. Je suis restée une spectatrice lointaine de bout en bout. Je lui reconnais des qualités mais ce titre n’était pas fait pour moi.

Ma note : 14 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

©2011, Sui Ishida, Shueisha Inc. / ©2013, Éditions Glénat

13 commentaires sur “Tokyo Ghoul de Sui Ishida

  1. Pour ma part, j’ai bien aimé l’ambiance et le dynamisme de l’histoire. J’ai lu toute la saga TG, mais je me suis arrêtée là, à l’inverse de L_Bookine qui a dévoré les suites/différentes saisons. Elle est fan du héros qu’elle semble trouver canon.^^ Je peux néanmoins comprendre que ce titre n’est pas pour toi, surtout avec les arguments que tu mets en avant.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, il en faut pour tous les goûts, moi je ne suis pas une adepte de ce type d’univers, mais le succès me rendait curieuse. Je comprends que beaucoup de gens aiment, le titre a clairement des qualités. Bon par contre, le physique du héros… bof bof en ce qui me concerne xD

      Aimé par 1 personne

      1. Ouep, ça t’auras permis de tester sans prendre de risques :p
        Pour ma part, avec ces offres, j’en suis déjà à 4 séries que je vais continuer, ça va pas arranger mon budget pour les prochains mois xD

        Aimé par 1 personne

      2. Ah si seulement, même si soyons honnête, j’ai presque rien dépensé ce mois-ci et j’avais déjà fait des économies substantielles le mois dernier, alors j’ai de quoi me faire plaisir à la rouverte, qui oh, tombe le mois de mon anniversaire 😀

        Aimé par 1 personne

  2. Je ne suis pas étonnée que tu n’aimes pas ce titre 🤣
    Pour ce qui est du héro, dans mes souvenirs, il est plutôt fade au début c’est vrai, mais par la suite, il change complètement et devient bien plus intéressant ! Mais je ne te conseille pas de continuer pour autant, le côté gore ne s’atténue pas au fil des tomes 😅

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s