Livres - BD / Illustrations·Livres - Jeunesse / Young Adult

La Poudre d’escampette de Chloé Cruchaudet

Titre : La poudre d’escampette

Auteur : Chloé Cruchaudet

Éditeur : Delcourt (Jeunesse)

Année de parution : 2015

Nombre de pages : 24

Histoire : Paul Dubreuil vient d’emménager avec ses parents dans une ville traversée par la Grôsne. Lors de sa première sortie, sa chienne Paulette l’entraîne jusqu’au bord du fleuve. Ils y découvrent un étrange radeau sur lequel un équipage d’enfants s’affaire aux préparatifs du départ. Quand la bande apprend que Paul vient de « l’ailleurs », but de l’expédition, elle décide de l’accepter à son bord.

Mon avis :

Pendant le confinement de nombreuses opérations permettent aux lecteurs de découvrir gratuitement des oeuvres. C’est le cas aussi pour la bande dessinée, avec entre autre les éditions Delcourt qui proposent plusieurs tomes 1 ou oneshot de leur catalogue sur des plateformes comme Iznéo. L’occasion parfaite pour moi de mieux découvrir cet univers que je connais peu.

Comme cette année, j’avais un projet BD avec mes élèves, j’ai eu envie de découvrir ce titre de Chloé Cruchaudet qui s’adressait à ce type de public. C’est en effet une BD pour les plus jeunes, très courte, de 24 pages avec une mise en page simple qui se prête à une lecture par des néophytes. L’histoire est destinée aux enfants, elle mise totalement sur leur imaginaire, alors elle ne parlera pas forcément aux adultes. Moi, par exemple, elle ne m’a pas parlé.

C’est l’histoire d’une bande de copains qui se rencontre au détour d’une rivière, autour d’une cabane-radeau et qui part à l’aventure sur ce cours d’eau. Je ne suis pas le public cible alors j’ai trouvé ça mignon mais sans plus car l’aventure manquait d’envergure. En effet, l’histoire se déroule sur un laps de temps extrêmement court, une journée, et ce n’est pas crédible que des enfants qui ne se connaissaient pas du tout avant deviennent d’un coup si bons copains. Mon regard d’adulte a du mal à se détacher de ces petits détails. Mais pour un enfant, je pense que c’est une belle aventure pleine de promesses qu’ils aimeraient bien vivre à leur tour.

Par contre, le style des dessins qui ont l’air d’avoir été fait aux crayons de couleur est super mignon. Je l’ai adoré. C’est totalement dans l’air du temps et ça correspond bien au style de l’histoire. C’est très doux et pétillant.

Ainsi, même si je ne suis pas le public cible et que ce fut une lecture trop rapide et un peu légère pour moi, je reconnais qu’elle a beaucoup d’arguments pour plaire à un tout jeune public. C’est juste que je n’en fais pas partie…

Ma note : 13 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

6 commentaires sur “La Poudre d’escampette de Chloé Cruchaudet

  1. Je ne l’ai pas encore lu, mais d’après les illustrations que tu as partagées, je suis déjà fan du visuel 🙂
    Quant au côté jeunesse et peu réaliste, je ne pense pas que cela me perturbera outre mesure d’autant que ton avis me permet de ne pas avoir trop d’attentes quant à la profondeur du récit.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s