Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Le gourmet solitaire de Jirô Taniguchi et Masayuki Kusumi

Titre : Le gourmet solitaire

Auteurs : Jirô Taniguchi et Masayuki Kusumi

Éditeur vf : Casterman (Sakka)

Années de parution vf : 2005

Nombre de pages : 198

Histoire : On ne sait presque rien de lui. Il travaille dans le commerce, mais ce n’est pas un homme pressé ; il aime les femmes, mais préfère vivre seul ; c’est un gastronome, mais il apprécie par-dessus tout la cuisine simple des quartiers populaires… Cet homme, c’est le gourmet solitaire. Chaque histoire l’amène à goûter un plat typiquement japonais, faisant renaître en lui des souvenirs enfouis, émerger des pensées neuves, ou suscitant de furtives rencontres. Imaginé par Masayuki Kusumi, ce personnage hors du commun prend vie sous la plume de Jirô Taniguchi. Le Gourmet solitaire est un mets de choix dans la collection Sakka.

Mon avis :

Toujours dans ma quête de découvrir toute la richesse de l’oeuvre du défunt Jirô Taniguchi, cette fois je me suis embarquée non dans un voyage intime et familial comme souvent avec lui, mais dans un voyage propice à réveiller les papilles, grâce à sa collaboration avec Masayuki Kusumi sur Le Gourmet Solitaire.

Que cache ce titre alléchant ? Les pérégrinations d’un entrepreneur japonais d’âge mûr qui aime bien manger après des rendez-vous professionnels. C’est un résumé très succinct mais qui pourtant dit parfaitement ce qu’on va trouver ici. Le temps de 18 chapitres assez courts d’une dizaine de pages, nous allons parcourir bien des arrondissements connus ou méconnus de Tokyo et d’autres villes japonaises pour en découvrir les particularités culinaires.

J’ai beaucoup aimé l’aspect culturel du titre. On y apprend énormément de choses sur la cuisine, les traditions mais également la vie des lieux où se rend le héros. C’est très didactique sans être trop lourd narrativement. Les plats qu’il déguste sont détaillés et on en respire presque le fumet de chez nous tant c’est appétissant. C’est une vraie ode à la cuisine japonaise traditionnelle sans chichi grâce aux goûts et envies variés du héros.

Il n’y a rien de flamboyant ici. L’auteur met en scène des instantanés de la vie de cet homme qui aime bien se faire plaisir avec de la bonne chair. On découvre aussi aussi bien des plats typiques, presque du quotidien, comme on en trouve dans nos bistrots et troquets, que des plats plus travaillés avec des mets de choix, et les deux font saliver !

Le héros est un homme presque banal, dont la seule caractéristique, est qu’il est toujours seul et bien souvent en train de travailler ce qui décale ses heures de repas. C’est un homme simple, qui aime bien repenser avec nostalgie à sa jeunesse mais qui semble bien aimer son présent également.

Il n’y a donc rien de fou dans ce récit et pourtant il a très bien fonctionné sur moi. Il m’a donné envie de parcourir ces mêmes lieux pour aller à la découverte de la gastronomie japonaise dans toute sa variété. Le dessin réaliste de Taniguchi a sûrement dû y jouer un grand rôle car il saisit mieux que personne les ambiances de ces différents lieux où se rassasier, ainsi que les assiettes succulentes que dévore son héros.

Un deuxième tome existe sur le même temps, Les rêveries d’un gourmet solitaire, que je me ferai un plaisir de me procurer dès que possible avec de compléter ce voyage gustatif simple mais fort plaisant.

Ma note : 15 / 20

Lire aussi les chroniques de : Kiraa7 sur Manganews ; l’Apprenti Otaku ; Chez Mo ; Lire par plaisir

Ce diaporama nécessite JavaScript.

8 commentaires sur “Le gourmet solitaire de Jirô Taniguchi et Masayuki Kusumi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s