Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Marry Grave de Hidenori Yamaji

Titre : Marry Grave

Auteur : Hidenori Yamaji

Editeur vf : Kana (shonen)

Année de parution vf : 2019-2020

Nombre de tomes vf  : 5 (série terminée)

Histoire : L’humanité est au bord de l’extinction ! De puissants démons ont envahi le territoire des humains. Sawyer Riseman semble voyager sans but précis, aidant les villageois à se débarrasser çà et là de quelques féroces monstres. Mais le cercueil, qu’il porte en permanence sur son dos, renferme, la dépouille de sa femme, Rosalie. Sawyer est, en fait, à la recherche des nombreux ingrédients d’une mystérieuse recette qui lui permettra de la ramener à la vie ! Et cette recette risque de susciter bien des convoitises…!! Sawyer aura-t-il assez d’une vie pour réunir tous les ingrédients ? Sans compter qu’en récupérer certains pourrait s’avérer bien périlleux… Et que Sawyer cache un autre secret…

Mon avis :

Tome 1

Dans la grosse fournée des titres offerts par Kana lors de ce mois de confinement, Marry Grave fut vraiment une belle surprise que je n’attendais pas. Série courte de 5 tomes, quand je voyais ses couvertures, je pensais tomber sur un univers glauque qui ne me plairait pas tant je n’aime pas ce genre d’ambiance. Mais j’avais bien tort !

Dans un monde imaginaire, l’humanité est au bord de l’extinction car de puissants démons ont envahi leur territoire. Sawyer Riseman, le héros, semble voyager sans but précis, aidant les villageois à se débarrasser çà et là de quelques féroces monstres. Mais le cercueil, qu’il porte en permanence sur son dos, renferme en fait la dépouille de sa femme, Rosalie. Sawyer est en réalité à la recherche des nombreux ingrédients d’une recette qui lui permettra de la ramener à la vie, rien que ça ! Et cette recette suscite bien des convoitises… Sawyer aura-t-il assez d’une vie pour réunir tous les ingrédients ? Sans compter qu’en récupérer certains pourrait s’avérer bien périlleux et que Sawyer cache un autre secret…

A ma grande surprise, parce que je pensais que ce serait ce qui me bloquerait le plus, j’ai d’emblée accroché à l’univers étrange mais original de ce shonen fantastique. C’est plein de références à la pop culture. Ça fait penser aux de univers de Tim Burton et Kazuhiro Fujita avec une touche de Frankenstein, d’Albator, de Western et de Dark Fantasy également. C’est donc une ambiance sombre mais pas dénuée d’humour, au contraire. S’y couple une histoire émouvante sur ce couple qui cherche sans cesse à faire renaître celui des deux qui est mort.

Le héros Sawyer mène une quête qui l’emmène dans les contrées les plus reculées de son monde et nous fait beaucoup voyager. Il rencontre de nombreuses créatures : mandragores, slime, orc, fée, fée noire… et côtoie sans cesse une magie basée souvent sur des éléments de la nature, ce qui nous dépayse vraiment.

C’est un personnage loufoque qui porte un étrange cercueil sur le dos, une étrange balafre sur le visage et cherche des ingrédients rares dans un but très personnel. Alors que sa quête a quelque chose de très sérieux, voire un peu dramatique, l’auteur décale tout ça avec l’humour récurrent dont fait preuve son héros. Il ne peut pas s’empêcher de blaguer et faire le zouave. Et pourtant le but de sa vie est tout sauf drôle, c’est au contraire éminemment touchant et émouvant. Il se cache derrière ce masque de joyeux luron pour pouvoir continuer à avancer. Ça m’a vraiment touchée.

Le travail graphique est plein de vivacité. Les décors sont travaillés et très beaux. Ils sont en plein dans les codes de la fantasy et du gothique. Les planches sont pleines de détails. Les scènes de combats sont dynamiques et explosives. Ça fait presque plus seinen que shonen dans la réalisation, chapeau !

Alors que je pensais ne pas, j’ai beaucoup aimé ce titre décalé à l’univers si original et reconnaissable. Seul le cliché du héros rigolo qui cache ses failles et sa sensibilité m’a un peu agacée. Le reste vraiment excellent par contre et le fait que ce soit un titre fini et court m’encourage à penser que ça restera de qualité.

Ma note : 15,5 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

25 commentaires sur “Marry Grave de Hidenori Yamaji

      1. En effet, la série n’a pas marché et a été stoppée prématurément. Tu verras dans les tomes suivants qu’il met en place un certain nombre d’éléments, notamment de nouveaux personnages et la jeunesse du couple. Et c’est clairement impossible de développer tous ces éléments sur seulement 5 tomes. Donc même sans avoir tout lu, je suis convaincu que de nombreuses choses sont laissées de côté faute de temps.

        Aimé par 1 personne

    1. Ayant lu les 5 tomes je peux te dire que franchement le mangaka s’en sort bien. On ressent bien entendu que la série a été annulée à un ou deux chapitres de la fin, mais il y a quand meme pu le plus gros de ce qu’il souhaitait, et la fin reste bonne malgré l’annulation. Mais je suis certaine que si on lui avait laissé un peu de temps, la fin aurait été moins rushé.

      Aimé par 2 personnes

      1. Oui c’est un petit peu abrupt, on aimerait un plus long développement. La mangaka a vraiment essayer de fournir quelque chose de cohérent pour terminer en beauté. Bien sûr, il y aurait eu plus de tome, la conclusion aurait certainement eu plus d’ampleur, mais je l’ai tout de même trouvé très belle et dans l’ambiance des autres tomes. 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Honnêtement, je ne peux que deviner, je suppose que la série n’avait pas assez de succès au Japon et qu’ils lui ont demandé de boucler ça vite fait, ça arrive souvent malheureusement et ils sont assez impitoyables V.V

        J'aime

  1. Il devient de mieux en mieux et Rosalie porte le tout <3.
    Non, ce n’était pas prévu que ce soit en 5 tomes, mais cela vaut totalement la lecture
    Oui du coup c’est un peu précipité avec plein d’images de ce qui aurait pu se passer / de ce qu’on aurait pu voir dans le manga…mais au moins tu n’auras pas une longue série, inégale.

    Aimé par 1 personne

    1. En fait, je voulais juste savoir si la fin n’était pas bâclée ou incomplète, rien avoir avec la longueur finale, parce qu’on peut avoir quelque chose de court et mauvais comme quelque chose de long et mauvais. (Et il y a des séries longues excellentes de bout en bout et pas inégales 😉 )
      Heureusement ici l’auteur semble avoir réussi à faire contre mauvaise fortune bon coeur, alors ça me va pour le moment. ^^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s