Livres - BD / Illustrations

Le Detection Club de Jean Harambat

Titre : Le Detection Club

Auteur : Jean Harambat

Éditeur : Dargaud

Année de parution : 2019

Nombre de pages : 136

HistoireUne île en Cornouailles, années 1930. Le milliardaire Roderick Ghyll invite les membres du Detection Club, qui réunit les grands auteurs britanniques de l’âge d’or du roman à énigme dont les célèbres Agatha Christie et G.K. Chesterton, à se rendre dans sa vaste demeure, la villa Briarcliff. Ils sont conviés à assister à la démonstration d’un automate, qui, une fois intégrées les données d’un problème policier, résout le crime en livrant le nom du coupable. Mais Ghyll est assassiné…

Mon avis :

Encore une fois dans le cadre des ouvrages en libre accès au mois d’avril, j’ai eu la chance de découvrir chez Dargaud cette bande dessinée hommage aux auteurs de romans policiers : Le Detection Club de Jean Harambat, qui m’a vraiment fait passer un bon moment.

L’auteur a imaginé un club réunissant parmi les plus grands auteurs de romans policiers du début du XXe siècle qui s’amuserait à résoudre des mystère. Ces derniers sont invités sur l’île d’un milliardaire qui aurait une invention révolutionnaire à leur présenter : un robot qui résout chaque crime qu’on lui demande d’étudier. Sauf que le soir même de cette présentation, le riche milliardaire est assassiné…

Jean Harambat s’amuse, et nous avec, des codes des romans policiers et des auteurs emblématiques qu’il a choisis. Il les met en scène comme un bande de joyeux lurons qui va tenter d’appliquer les concepts dont ils se servent pour écrire leurs histoires dans la vraie vie quand un crime se présente, mais le lecteur va se rendre compte que ce n’est pas si facile.

Le récit est amusant et dynamique. L’auteur prend plaisir à faire parler ses personnages avec des tics de langage fort reconnaissables qui sont assez drôles. On se sent vraiment dans cette vieille Angleterre du début du siècle dernier où commence à poindre la modernité. Les personnages aiment bien se chamailler ce qui ajoute à l’humour de la lecture, un peu comme dans un Fantomas plus guindé. Cependant, l’intrigue repose essentiellement sur le duo Agatha Christie – G.K.Chesterton, les autres font plus office de seconds couteaux.

L’intrigue m’a plu, elle a eu plusieurs rebondissements et fut rondement menée, en respectant les fameux préceptes des romans policiers énoncés au début, ce qui m’a permis en tant que lectrice d’échafauder des hypothèses pas si loin que ça de la vérité. En tout cas, c’était une bonne idée, comme souvent je trouve, de faire de cette enquête un huis clos, ça concentre toujours l’intrigue de manière intéressante.

Le dessin de l’auteur aide bien à ce sujet, il croque très bien aussi bien la nature des Cornouailles que l’intérieur de cette maison de milliardaire, on s’y croirait presque. Il y a une petite touche rétro savamment associée à des pointes de modernité. Toujours du côté des dessins, Jean Harambat a représenté plutôt fidèlement les différents auteurs qu’il a choisis de mettre en scène. Chacun a vraiment des caractéristiques qui lui sont propre permettant de les identifier rapidement. Ça donne une touche de réalisme à l’histoire malgré son ton ouvertement humoristique à la british.

Grâce à l’offre de Dargaud, j’ai eu le plaisir de découvrir un titre frais et pétulant qui s’amuse des codes classiques des romans policiers britanniques pour les revisiter avec humour sans trop s’en éloigner tout de même. C’est un bel hommage aux auteurs qui sont aussi les acteurs de ce récit. J’aime ce concept d’histoire et je ne serai pas contre en lire d’autres dans ce genre.

Ma note : 15 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4 commentaires sur “Le Detection Club de Jean Harambat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s