Livres - Romance

Colocs d’Emily Blaine

Titre : Colocs (et plus) / Colocs (et rien d’autre)

Auteur : Emily Blaine

Editeur vf : Harlequin (&H)

Année de parution vf : 2015-2016

Nombre de tomes vf  : 2 (série terminée)

Histoire : Parfois, les hommes font vraiment des choses stupides. Comme noter le prénom de leur conquête d’un soir au creux de leur main pour ne pas l’oublier au réveil, par exemple. Ou bien promettre de ne jamais toucher à la sœur de leur meilleur ami. Connor n’échappe pas à la règle. Connor, c’est le meilleur ami de mon frère. Le mec le plus canon que j’aie jamais rencontré. Et accessoirement l’heureux élu avec qui je me suis honteusement envoyée en l’air j’ai passé un délicieux moment lors d’une soirée très arrosée à la tequila. Une nuit intense, passionnée, mémorable… suivie d’une douche froide quand il a compris qui j’étais et qui j’allais devenir – sa colocataire. Là, il a vraiment eu l’air paniqué. Je me demande bien pourquoi : a-t-il peur que je révèle notre petit secret à mon frère ? À moins qu’il ne redoute que nous ne succombions une fois de plus à la tentation…

Mon avis :

Tome 1 : Colocs (et plus)

J’adore les romances mais avec le temps, je deviens un peu plus pinailleuse et ces derniers temps, j’en ai lu plusieurs qui ne m’ont pas emballée. Alors quand un résumé comme celui de Colocs (et plus) fait tilt et me donne directement envie, je ne me pose pas de question !

Emily Blaine est une autrice très prolifique. Je l’ai souvent vu passer sur les blogs que je visite. C’était donc un peu intimidant de me lancer dans la découverte de son oeuvre mais je pense avoir ici trouvé la bonne série, celle qui me correspondait.

L’histoire se déroule à Chicago, au sein de la colocation de deux meilleurs potes, l’un jouer de foot professionnel, l’autre cuisinier doué, et tous les deux hommes à femmes qui sont incapables de sortir ou plutôt deux fois de suite avec la même. Ce qui n’augure rien de bon, quand la soeur hyper sexy de l’un d’eux se ramène et emménage avec eux pour quelques mois afin de terminer ses études d’infirmière, surtout quand il se révèle qu’une attirance électrice se déclenche entre elle et le beau Connor aux macaronis au fromage ravageurs ^^

Quand on ouvre ce titre d’Emily Blaine, ça fleure directement l’humour et la bonne humeur. On sait qu’on a entre les mains un titre qui va être drôle, piquant et émoustillant. Et surprise ! Elle tient ses promesses du début à la fin, ce qui n’est pas toujours le cas dans les romances contemporaine. J’ai adoré le ton léger de l’autrice, la vivacité de sa plume, la richesse des aventures qu’elle fait connaitre aux héros en 400 pages, malgré le classicisme de cette romance qui coche toutes les étapes obligées. Mais quand c’est bien raconté, on se moque d’avoir entre les mains quelque chose de classique.

J’ai direct accroché aux personnages. Ils sont drôles, frais, pétillants et n’ont pas la langue dans leur poche. Maddie est une jeune femme sûre d’elle et de sa féminité, qui assume ses désirs. Elle a le sens de la répartie. Elle ne se laisse pas démonter. Elle sait répliquer face aux garçons, même quand ils sont plus âgés qu’elle et cherchent à prendre le dessus. SPOILER : C’est une anti-mariage, étant comme elle, j’adore ça et ça change de d’habitude ! Elle est également très drôle et ses piques font mouche. Ses échanges avec Connor sont souvent électriques. Ce cuisinier très doué est le BG par excellence et il le sait. Il collectionne les filles, sans le moindre sentiment, allant même jusqu’à écrire le nom de ses conquêtes dans la paume de sa main pour ne pas oublier leur nom le lendemain… Bref, c’est une vraie calamité avec les femmes ! Et pourtant, il peut se révéler terriblement mignon et attachant parce que justement il n’y connait rien en amour.

Entre eux, il n’est pas question de vieux sentiments qui ressurgiraient ou auraient macéré, non, c’est un coup de foudre qui se saisit brutalement d’eux et contre lequel il vont un temps essayer de lutter parce que Maddie est la soeur du meilleur ami de Connor et qu’on ne touche pas aux soeurs des potes ! Alors leur colocation ne va pas être de tout repos. Entre désirs exacerbés, tentations à tous moments, jalousie piquante, joutes verbales incessantes mais également moments plus tendres, sentiments qui surgissent brusquement et amis qui tentent tant bien que mal de les conseiller, on ne s’ennuie pas et on passe par tout un tas d’émotions. J’ai adoré suivre les multiples rebondissements de la relation de Connor et Maddie. C’est leur petit truc à eux « pas ordinaire » comme ils le disent. Ils développent rapidement une grande complicité. Ils n’arrêtent pas de se frôler, se chercher et se trouver. C’est électrique. Ils sont ultra drôles et mignons ensemble et se permettent l’un et l’autre de grandir. Leur romance est moderne et pétillante.

J’ai quand même eu des bémols, je dois l’avouer. J’ai trouvé que Connor était vraiment un gros con parfois, un pauvre mec détestable, et je ne sais pas si j’aurais eu la patience et le sens du pardon de Maddie. J’ai également trouvé que l’autrice ajoutait pas mal de mélo pour pas grand-chose, des crises de colères et de jérémiades un peu exagérées notamment lorsque certains secrets furent dévoilés. C’était un peu too much.

En revanche, les habitants de la coloc sont excellents ! J’ai adoré l’ambiance de celle-ci. J’ai trouvé Ashley, la meilleure amie de l’héroïne, complètement barrée. Il fait connerie sur connerie et a des réactions complètement inattendue parfois. Ben, le collègue pâtissier de Connor est mignon tout plein et j’ai bien ri de la vengeance de sa copine sur ses cheveux >< Ce seront les héros du prochain tome que j’attends avec impatience de pouvoir lire ! Je serai plus sévère avec le frère de Maddie et la soeur de Connor, qui passent régulièrement en coup de vent pour mettre le bazar. Si Sophia a l’air d’un vrai personnage avec sa capacité à mettre un type à genou d’une clé de doigt ! Je suis moins fan de l’aspect homme de Néandertal d’Austin… Cependant tous ensemble, ils forment un groupe qu’on a envie de côtoyer, avec qui on a envie de faire la fête, de sortir et surtout de partager un appart’.

D’ailleurs, ce lieu est vraiment un des atouts du titre. Il s’y passe des vertes et de pas mures dans ce loft. J’ai adoré les petites sessions drôles et gourmandes en cuisine autour de ce pauvre percolateur, sexy dans le salon, les chambres et salles de bain, et plein douces et intimes dans l’escalier d’urgence et sur le toit. L’autrice est vraiment douée pour créer de belles scènes romantiques mais aussi amusants et plein de chaleur dans des lieux marquants comme le restaurant de Connor, l’hôpital de Maddie et différents lieux de la ville. Emily Blaine sait utiliser à merveille ce cadre urbain qu’elle a choisi et j’ai adoré ça !

Colocs (et plus) fut une lecture addictive, pétillante, pleine de sensualité mais également de beaux sentiments. La relation si spéciale des deux héros fait envie, de même que les moments passés avec leurs amis. Emily Blaine a su m’immerger complètement dans son histoire et son décor, c’est assez rare pour le noter. Alors même si ce n’est pas une romance qui sort de l’ordinaire, les qualités d’écriture de l’autrice rattrapent tout !

Ma note : 16 / 20

Tome 2 : Colocs (et rien d’autre)

Après mon coup de coeur pour l’histoire de Connor et Maddie, je ne pouvais pas déjà dire adieu à leur coloc, surtout en sachant que Ben et Ashley y vivaient encore. Me voici donc quelques mois plus tard de retour à Chicago sur les lieux du crime avec d’autres suspects ^^

Les ingrédients de la recette bien rodée d’Emily Blaine sont les mêmes, des personnages un peu loufoques, des échanges pimentés, la nourriture comme outil de réconciliation et beaucoup de tendresse. Alors même si le couple est différent et que j’avais quelques appréhensions à ce sujet, ce fut encore une super lecture où je me suis beaucoup amusée et où j’ai été émue parfois aussi.

Place cette fois, donc, à l’histoire de Ben, pâtissier et ami de Connor aux cheveux turquoises suite à une rupture, et à Ashley, meilleure amie infirmière de Maddie qui est complètement barrée et change de copain comme de chemise. La colocation entre ces deux étaient loin d’être évidente sur le papier et pourtant, 6 mois plus tard, elle fonctionne du tonnerre. Le problème, c’est qu’ils sont tous les deux irrésistiblement attirés l’un par l’autre mais ne souhaitent pas céder pour ne pas foutre en l’air leur belle amitié si singulière forgée autour des muffins de Ben et des goûts musicaux douteux d’Ash. Nous allons donc suivre le chemin de croix de Ben, qui lui, a envie de croire qu’il pourrait la conquérir et la faire changer d’avis.

J’ai été conquise dès les premières pages grâce au procédé très astucieux de l’autrice qui consiste à utiliser des posts-it, que chacun se laisse sur le frigo, pour suivre l’évolution de leur relation dans les premiers mois. J’ai trouvé ça original et très drôle et d’emblée j’ai su que le ton était donné. Excellent ! Franchement, c’est un procédé à exploiter car il change, oblige à se concentrer sur l’essentiel et à faire mouche.

Pour en revenir à l’histoire, j’ai juste adoré suivre les méandres de la romance compliquée mais brûlante qui intervient entre Ben et Ash. Ils passent leur temps à souffler le chaud et le froid l’un sur l’autre, à s’échanger des piques avec des connotations sexuelles mais surtout ils ont une superbe complicité. Ils se complètent à merveille. Ben est le gars raisonnable avec la tête sur les épaules, sensible, prévenant, plein de bonnes intentions mais qui ne lâche rien quand il a pris une décision. En plus, cerise sur le gâteau, il est pâtissier ! Ash, elle, est l’excentrique du groupe. Elle est complètement folle mais ce petit grain lui donne toute sa saveur. Elle est celle qui secouera le coco pour Ben et l’amènera à se dépasser. Pour autant, c’est la plus cabossée des deux, celle qui doute le plus, qui a le plus peur à cause de son histoire et elle m’a touchée tout autant qu’agacée au cours de l’histoire.

Leur histoire, on peut dire qu’elle est rocambolesque. Si vous cherchez une petite histoire douce et tranquille, passez votre chemin. Avec eux, vous aurez de la passion, des rebondissements, des disputes mais aussi beaucoup de tendresse et d’humour. Très vite, il va se passer quelque chose entre eux, logique vu comment ça couve depuis des mois, et une fois la romance enclenchée, ça ne va pas être un long fleuve tranquille mais un cheminement d’épreuve pour que chacun apprenne à faire confiance à l’autre et à lui-même. Alors oui, ils m’ont parfois agacée voire horripilée par leurs va-et-vient, mais ils ont surtout rendu cette lecture pêchue et addictive.

Leur romance est pleine de bonnes idées. Il y a d’abord l’histoire des post-it dont j’ai parlé, mais aussi le coup des nombreux fantasmes numérotés de Ben. Les petits défis, rébus qu’ils se lancent ainsi que leur passion pour les mots croisés m’ont amusée également. De même, les interventions de leurs amis et les paris que ceux-ci font sur leur histoire sont très drôles. Cela met vraiment l’ambiance et ça donne du pep’s à l’histoire. Impossible de s’ennuyer avec tout ce petit monde.

Mon seul gros bémol, c’est la fin. J’ai vraiment été frustrée qu’elle arrive aussi vite. En plus, comme dans le tome, après l’histoire principale ont été ajouté de courts chapitres annexes, ce que je n’avais pas remarqué, j’étais persuadée qu’il me restait encore plein de pages à lire. Grosse déconvenue ! Pour autant, je ne peux pas dire que je ne suis pas satisfaite, j’ai eu tout ce que je voulais avec eux et les 4 chapitres bonus le furent vraiment.

Avec ce second tome de Coloc, Emily Blaine confirme que c’est une autrice de romances contemporaines comme je les aime. Elle allie humour et émotion comme peut savent le faire avec des histoires modernes et des personnages attachants. Deux romans de lus chez, deux titres dévorés en moins d’une journée. Je crois que c’est un signe ^^

Ma note : 16 / 20

8 commentaires sur “Colocs d’Emily Blaine

      1. Ah tiens, l’édition est bien ? Je connais pas trop Harlequin, hormis les collection « azur » et compagnie, mais c’était limite du papier journal qu’il y avait xD
        Là c’est mieux ?

        Aimé par 1 personne

      2. Je crois malheureusement qu’effectivement le papier est assez fin selon tes critères mais personnellement ça ne me dérange pas, de toute façon la plupart des papiers actuels utilisés en format poche vieillissent mal malheureusement V.V

        Aimé par 1 personne

  1. J’ai adoré le premier ! Je l’ai dévoré ce week-end. Il faut d’ailleurs que je fasse la critique, mais je te rejoins dans bien des points.^^
    Sinon, tu me donnes trop envie d’acheter la suite ! è_é Méchante, j’ai déjà plein d’Emily Blaine à découvrir… Et je sens qu’avec ton avis, je vais encore une fois faire flamber la cb lol ! Bref, il me tarde de le lire (peut-être bientôt ?) afin de savoir si je vais aimer autant que toi cette suite.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai l’impression qu’on s’entend bien avec Emily Blaine toutes les deux lol On cause notre ruine réciproque en lisant nos chronique. J’essaie de n’acheter un nouveau roman d’elle que quand j’en ai lu un mais dur dur de résister.
      Pour ma part, le prochain sera : Toi. Moi. Maintenant ou jamais. J’ai hâte aussi et je pense me le programmer au mois d’août ><

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s