Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Vertical de Shinichi Ishizuka

Titre : Vertical

Auteur : Shinichi Ishizuka

Editeur vf : Glénat (seinen)

Année de parution vf :  2013-2017

Nombre de tomes vf  : 18 (série terminée)

Histoire : Sanpo Shimazaki est un amoureux de la montagne. Il lui consacre toute sa vie, et a choisi de résider dans les Alpes japonaises. Considéré comme un grand spécialiste des sommets, il est engagé en tant que secouriste volontaire, pour aller sauver les promeneurs imprudents, les skieurs en danger, les alpinistes inconscients. Car si Sanpo aime la montagne et la connaît parfaitement, il sait aussi quels innombrables dangers elle recèle et toutes les méthodes pour y survivre dans des conditions toujours plus dantesques ! Découvrez les aventures époustouflantes de ces hommes qui repoussent sans cesse leurs limites pour sauver nos vies ! Des histoires poignantes, où le héros nous apprend aussi les bons gestes et les attitudes correctes à avoir en montagne.
Dessiné avec goût, la montagne est remarquablement représentée par cet amoureux des sommets et le titre, pour jeunes adultes, se lit avec une grande facilité. Fluide, visuel, poignant… Vertical vous entraînera hors des sentiers battus pour de passionnantes cordées ! Gratifié en 2008 du grand prix Manga Taisho Award, puis auréolé l’année suivante du Shogakukan Manga Award, Gaku est un manga seinen à grand succès qui a notamment donné lieu à un film live en 2011.

Mon avis :

Tome 1

Découvert dans le génial Blue Giant, qui met en scène la passion d’un jeune pour le jazz et le saxo, j’ai d’emblée adoré le style de Shinichi Ishizuka qui avait su transcender le classicisme de son dessin pour transmettre de grosses bouffées d’émotions. Mais j’étais passé à côté de son titre Vertical il y a quelques années, justement à cause de son coup de crayon qui ne m’attirait pas et peut-être aussi parce qu’il sortait en parallèle d’Ascension de Shin’Ichi Sakamoto, qui lui était sublime… Mais l’offre gratuite de Glénat m’a permis de lui donner sa chance.

Contrairement aux autres titres sur la montagne que j’ai pu lire de Sakamoto (cité plus haut) ou de Taniguchi (Le sommet des dieux, La montagne magique, Le sauveteur), nous ne sommes pas ici en présence d’un titre spectaculaire. L’auteur a décidé de prendre le contrepied en racontant des tranches de la vie d’un passionné d’alpinisme qui est aussi sauveteur bénévole à ses heures perdues.

Sanpo Shimazaki est un amoureux de la montagne. Il lui consacre toute sa vie, et a choisi de résider dans les Alpes japonaises. Considéré comme un grand spécialiste des sommets, il est engagé en tant que secouriste volontaire, pour aller sauver les promeneurs imprudents, les skieurs en danger, les alpinistes inconscients. Car si Sanpo aime la montagne et la connaît parfaitement, il sait aussi quels innombrables dangers elle recèle et toutes les méthodes pour y survivre dans des conditions toujours plus dantesques ! Découvrez les aventures époustouflantes de ces hommes qui repoussent sans cesse leurs limites pour sauver nos vies ! Des histoires poignantes, où le héros nous apprend aussi les bons gestes et les attitudes correctes à avoir en montagne.

Chaque chapitre est l’histoire d’un sauvetage que le héros va effectuer. A chaque fois, c’est une histoire différente, alors on a presque l’impression de lire des oneshots autour du même thème réunis en recueil. Les sauvetages diffèrent tout comme l’histoire des gens qui sont en danger. Ce sont souvent des histoires poignantes qui évoquent le deuil, la perte, la responsabilité, etc. Malgré le fait que ce soit assez court, l’auteur parvient quand même à nous transmettre des émotions. Cependant, je suis un peu frustrée par ce format, qui ne permet pas de suivre ensuite les personnes sauvées, mais juste de passer aux suivantes, et qui ne permet pas vraiment pour le moment de développer le caractère et le passé du héros. Ce n’est qu’à peine esquissé. Alors par rapport aux autres titres que j’ai lu où les histoires se déroulent dans ce milieu, c’est moins prenant.

On retrouve tout de même des éléments propres à ce milieu que j’apprécie : les grands espaces, la beauté et la dangerosité de la montagne, représentés de façon bien plus belle que je ne l’aurais cru à l’époque. En effet quand on voit les couvertures, je pense qu’on ne s’attend pas à ce que les décors soient aussi beaux. Oui, les personnages sont taillés à la serpe, on un petit look vieillot avec leur nez souvent épaté, par contre c’est une toute autre histoire en ce qui concerne la nature qui s’étale sous nos yeux. Elle est vraiment magnifique et on y ressent toute sa puissance et sa majesté. J’en ai pris plein les mirettes !

Ainsi, je regrette un peu de ne pas avoir fait l’effort de découvrir Vertical à sa sortie. C’est un titre sur la montagne qui a des qualités qui ont su me séduire. J’aime la façon dont ces vastes espaces sont représentés et mis en scène le temps d’histoires brèves mais touchantes. Il me manque juste peut-être une vraie toile de fond pour sortir de ce côté anecdotique que le titre peut donner l’air d’avoir. Après Blue Giant, c’est encore une bonne pioche avec ce mangaka.

Ma note : 15 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 ©2005 Shinichi ISHIZUKA / ©2013, Éditions Glénat

2 commentaires sur “Vertical de Shinichi Ishizuka

  1. Si a priori les thèmes de la montagne et de l’alpinisme ne m’attirent pas, le côté découverte de missions de sauvetage me plaît plus même si je vois ce que tu veux dire pour le côté frustrant. Pour moi, c’est typiquement le genre d’ouvrages dont j’aime lire un tome de temps en temps pour éviter l »effet « accumulation »

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s