Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2020 – 30

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Une nouvelle semaine où je tiens mon pari de suivre série tv, drama et dessin animé avec en prime quelques films. Je suis contente de moi. En plus, à part une série donc je vous parlerais plus bas, j’ai tout aimé ! Les coups de coeur persistent, c’est un vrai plaisir. Je pense notamment à l’Amie prodigieuse dont je vais regarder aussi la saison 2 du coup, et puis je vais bien tester une des nouvelles séries de Netflix, je pense, avis aux amateurs 😉

Bonne lecture !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

The Current War - Film (2019) - SensCritique The Current War de Alfonso Gomez-Rejon (2019) avec Benedict Cumberbatch, Michael Shannon, Katherine Waterston… ~ Ma note : 15 / 20

Pour les fans de films historiques et de sciences comme moi, on y revit la compétition que se livrèrent Thomas Edison et George Westinghouse, deux géants de l’industrie électrique. Même en n’y connaissant pas grand-chose, on comprend parfaitement les tenants et les aboutissants. C’est de la très bonne vulgarisation. Les personnages sont extrêmement bien joués même si leur histoire est bien romancée quand même et qu’on sent l’exagération à plusieurs reprise. Mais c’est dramatiquement passionnant à suivre.

 Dark Waters de Todd Haynes (2019) avec Mark Ruffalo, Anne Hathaway, Tim Robbins… ~ Ma note : 14 / 20

Toujours dans les films historiques ou du moins documentaires et contemporains ici, place à Dark Waters où Robert Bilott, un avocat spécialisé dans la défense des industries chimiques, interpellé par un paysan, voisin de sa grand-mère, va découvrir que la campagne idyllique de son enfance est empoisonnée par une usine du puissant groupe chimique DuPont, premier employeur de la région. Afin de faire éclater la vérité sur la pollution mortelle due aux rejets toxiques de l’usine, il va risquer sa carrière, sa famille, et même sa propre vie… Le film est un peu lent, long, mais le propos est fort intéressant et le déroulé de la quête de cet avocat est assez glaçant, montrant bien le poids terrible des gros industriels de par le monde. Instructif !

Haikyuu !! – Saison 1 Épisodes 1 à 25 ~ Ma note : 16 / 20 ❤️

Depuis le temps que je voulais découvrir l’anime d’un de mes shonens sportifs préférés, voilà c’est fait et j’ai adoré ! On y retrouve tout l’humour et les bons sentiments du manga avec en prime une très belle animation. Voir ses joueurs préférés en action comme ça, c’est fantastique ! Les rattrapages in extremis de Noya claquent à mort, de même que les attaques d’Hinata ou encore le service d’Oikawa. En plus, je prends un plaisir fou à revivre les premiers instants de la jeune équipe de Karasuno. Ici, ce sont les 8 premiers tomes qui sont adaptés à savoir jusqu’au match contre Aoba Josai inclus. Pour ceux qui se posent la question, oui c’est très fidèle à mon souvenir, même s’il manque peut-être des petits détails de leur quotidien. Pour ma part, j’aime les deux. Et bonus, il y a un changement de générique pour le mieux au milieu de la saison.

 The Luminaries – Épisodes 1 à 5 *Fin*

En Nouvelle-Zélande, 1865. En pleine ruée vers l’or, l’île voit débarquer sur ses côtes tout ce que la vieille Europe compte d’ambitieux et de désespérés. Parmi eux, la jeune Anna Wetherell, bien décidée à changer de vie. Le dernier jour de la traversée, elle fait la connaissance du flamboyant Emery Staines qui nourrit d’espoir son jeune avenir. Mais Lydia Wells, une diseuse de bonne aventure intrigante, a d’autres plans pour Anna et va lui tendre un piège afin que le rendez-vous de ces deux âmes-sœurs ne puisse avoir lieu.

J’ai eu bien du mal avec cette série qui ne démérite pas mais m’a laissée indifférente. J’ai eu l’impression d’avoir déjà vu et revu l’histoire de cette pauvre fille qui se fait avoir, finit prostituée et est accusée de meurtre. Le seul petit plus, c’est le côté fantastique avec « le lien » qui l’unit à son âme soeur. Le reste, les magouilles de celle qui l’a piégée et de son amant, c’est du vu et revu…

 L’Amie prodigieuse – Saison 1 Épisodes 7-8 ~ Ma note : 16 / 20 *Fin de la saison* ❤️

Beau final pour cette série qui fut vraiment un coup de coeur inattendu. Retour sur Lila cette fois qui va être au centre de tout sous le regard de son amie Lenù. Celle-ci a vraiment une vie tragique la pauvre. J’ai beaucoup de peine depuis ce qu’elle a vécu en vacances et les choix sentiments qu’elle fait me déplaisent énormément, ça me dégoûte. De la même façon, j’ai beaucoup de mal avec la vie sentimentale de Lila, je n’arrive pas à savoir avec elle si elle est sincère ou non, elle a un tel caractère qu’on se demande si elle ne fait pas juste ça par intérêt. En tout cas, les sentiments sont intenses et on ne sort pas indemnes. Je pense enchaîner avec la saison 2 disponible sur canal + à ce que j’ai cru comprendre ^^

Marie de Bourgogne : Entre amour et pouvoir – Épisodes 1-2 *Fin*

Une jeune amie férue de récits historiques m’a parlé de cette courte mini-série sur un personnage historique que je connais mal : Marie de Bourgogne, fille de Charles le Téméraire. Il ne m’en fallait pas plus pour me lancer. J’ai eu en prime la bonne surprise de retrouver Jannis Niewöhner (Gideon de Rouge Rubis). Alors ce n’est pas une fiction qui change de ce qu’on connait, c’est très classique dans la forme, mais j’ai trouvé l’ambiance de l’époque et les différents protagonistes bien retranscrits dans l’ensemble d’après mes recherches ultérieures.

L’histoire se déroule en 1477, Marie de Bourgogne n’a que 20 ans lorsque son père Charles le Téméraire meurt. Fille unique, elle devient donc la nouvelle duchesse de Bourgogne et hérite des terres de son père. Si elle envisage dans un premier temps de gouverner seule, Marie de Bourgogne doit finalement se résigner à trouver un époux. Le roi Louis XI souhaite reprendre possession de la Bourgogne en mariant son fils à Marie. Mais c’est sans compter sur Frédéric III, empereur du Saint-Empire romain germanique, qui espère que son fils Maximilien épouse Marie afin d’accéder à la richesse du royaume de Bourgogne.

Marie est prise entre deux feux et en plus les hommes puissants de son duché cherchent à la contrôler, elle, considérée comme une faible femme sans pouvoir. Mais elle ne va pas se laisser faire et elle va montrer toute son intelligence. C’est l’histoire d’une femme intelligente qui va se battre pour s’enfermer. Classiquement mis en scène mais très intéressant. Seule la « romance » m’a totalement laissée de marbre tant elle est vue et revue et pas forcément passionnante ^^! Un bon moyen de découvrir ce personnage.

 It’s Okay to Not Be Okay – Épisodes 9-10 ~ Ma note : 17 / 20 ❤️❤️

Ces nouveaux épisodes furent encore magnifiques, durs mais très riches en émotions. J’ai été très émue par ce qui arrive ici au trio principal. Cela s’annonçait superbement au début avec le voyage improbable de Moon Kang Tae et Go Mun Yeong où on les voit plus heureux que jamais et surtout faisant réellement leur âge. Mais c’est le calme avant la tempête et quelle tempête. L’explosion de Sang-Tae était parfaitement prévisible, son frère lui avait trop menti. C’est un moment très dur, très intense et mais très bien écrit des deux côtés. De la même façon, l’épisode suivant qui se concentre sur leur relation sonnait très juste également. *Moment confession* Moi qui ai également une soeur handicapée, je peux vous dire que les sentiments évoqués sont bels et bien réels, moches et terribles parfois, mais parfaitement vrais, et c’est pour ça que la série touche autant. Heureusement, cela se finit plutôt bien mais un nouveau drame inattendu, là aussi, se joue dans les dernières minutes. Quelle horreur de devoir attendre une semaine pour voir la suite !

 Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

7 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2020 – 30

  1. Ravie de voir ce petit cœur à côté de Haikyuu!!, j’avais peur qu’on te l’ait trop vendu et que tu n’accroches pas autant que prévu mais Karasuno & Co ont réussi à te conquérir quand même 😀

    J’ai vu que It’s okay not to be okay allait sortir prochainement sur Netflix (probablement quand la diffusion coréenne sera terminée), je me le regarderai à ce moment là je pense. J’en entends beaucoup de bien ! ^^

    Bon dimanche~

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que si on aime le manga, on ne peut qu’aimer l’animé 😀
      Vivement que Netflix le lance alors qu’on puisse en discuter ^-^
      Bon dimanche à toi aussi, du moins ce qu’il en reste.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s