Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2020 – 35

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Dernière semaine de vacances pour ma part, j’en ai donc profité pour continuer à essayer d’avancer dans les séries et animes que je souhaitais voir. J’avoue que c’est quand même assez confortable de ne presque plus avoir de séries hebdomadaires à suivre, du coup je peux caser des saisons entière comme je le souhaite avec plus de facilité. Au passage, il va quand même falloir que je regarde un jour ce qu’il y a de prévu en septembre parce que pour le moment, je n’ai pas noté grand-chose à part le retour de Strike demain… Heureusement que j’ai de quoi combler ce manque avec les recommandations d’animes des copines ^^

Bonne fin de weekend et bonne lecture à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Antonia, la Chef d’Orchestre de Maria Peters (2018) avec Christanne de Bruijn, Benjamin Wainwright, Scott Turner Schofield… ~ Ma note : 16 / 20 ❤️

Très belle surprise que ce film de femme qui parle d’une figure méconnue de la musique : Antonia Brico, une grande cheffe d’orchestre. New York, 1926. Passionnée et ambitieuse, Antonia rêve de devenir cheffe d’orchestre. Malgré son talent, tout le monde refuse de la prendre au sérieux car Antonia est… une femme. Elle s’engage dans le combat de sa vie au risque de mettre fin à sa liaison avec le séduisant Frank Thomsen. C’est un film certes un peu long mais passionnant avec un superbe message sur la reconnaissance du talent des femmes, l’égalité homme-femme, la tolérance des LBGT+, l’amour de la musique et plus encore. J’ai adoré le décor, les acteurs, le scénario et surtout la romance. J’ai juste eu un petit coup de mou au milieu. Par contre, j’ai vécu chaque moment intensément, ce qui prouve que le réalisateur a vraiment fait du bon boulot. Petit coup de coeur !

 The Alienist – Saison 2 Épisodes 1 à 8 ~ Ma note : 16 / 20 ❤️

Un vrai plaisir de retrouver cette série dont j’avais tant aimé la première saison déjà. La série est toujours aussi addictive, les décors et le jeu des acteurs toujours aussi soignés. La nouvelle intrigue n’a pas été sans me rappeler celle de Perry Mason avec les enlèvements/meurtres de bébés, mais c’est ici encore plus sombre et glauque… J’ai été ravie de retrouver notre trio de la saison précédente dans une nouvelle dynamique même si j’ai eu l’impression d’un Lazlo plus en retrait, mais comme ça mettait Miss Howard plus en avant j’en fus ravie, même si j’ai un peu de mal avec le jeu très « coincé » de Dakota Fanning. L’antagoniste était vraiment réussie en plus. Une très bonne saison, très addictive qui revient encore bien sur la question de la place des femmes dans la société.

 Tsurune – Kazemai Koukou Kyuudoubu – Épisodes 1 à 13 + Bonus ~ Ma note : 15 / 20

Une nouvelle recommandation d’anime d’une bonne amie qui sait combien j’aime les histoires sportives et humaine. Ici, nous suivons le quotidien de Minato Narumiya, un passionné de kyodo (tir à l’arc japonais). Durant ces années, Minato a pratiqué ce sport, cependant à cause d’un certain événement, il fuit désormais ce dernier. Au lycée, il rencontre de nouveaux amis qui vont lui redonner goût à ce sport. Avec son nouveau club, lui et ses nouveaux amis vont essayer de remporter le tournois préfectoral. Je n’ai pas eu de coup de coeur comme pour d’autres animes mais j’ai trouvé l’histoire très belle, juste lente à se mettre en place et parfois assez frustrante. J’ai beaucoup aimé voir le héros se remettre, trouver des amis, s’ouvrir. Ses relations avec ces 2 meilleurs amis, ainsi qu’avec ses mentors sont très belles. J’ai eu un vrai coup de coeur pour l’un d’eux : Masa. Par contre, j’ai été frustrée par la partie kyudo. Ils ne pratiquent pas assez à mon goût, et on ne s’attarde pas assez sur les problèmes du héros. De même, j’ai vraiment eu l’impression d’arrêter quand ça démarrait et c’est ultra frustrant V.V

 Kaze ga Tsuyoku Fuiteiru  – Épisodes 1 à 10

Toujours dans la lignée des derniers animes que j’ai vus, j’ai poursuivi avec une histoire mettant en scène une équipe d’athlétisme. Dans une pension, à la Maison Ikkoku, dix jeunes vont se souder autour de leur participation un célèbre événement sportif japonais : l’Hakone Ekiden, une gigantesque course organisée à l’échelle nationale, à laquelle toutes les écoles du pays participent. J’ai eu beaucoup de mal avec le caractère très caricatural de chacun des membres de l’équipe au début, ainsi qu’avec le rythme un peu lent, laissant la place à trop de tranche de vie à mon goût, vu que celui-ci n’a pas su vraiment me toucher. Mais petit à petit, je trouve que ça s’améliore et quand ils commencent à vraiment se prendre de passion, c’est plutôt addictif. Affaire à suivre !

 Pennyworth – Saison 1 Épisodes 1-2 ~ Ma note : 14 / 20

Une série centrée sur le personnage d’Alfred Pennyworth, le célèbre majordome de Batman, où l’action se déroule dans le Londres des années 60, lorsqu’il officie au sein des Forces Spéciales Britanniques, ça ne pouvait que m’intéresser. Sauf que si on ne savait pas qui était amené à devenir Alfred, ce serait pareil. Du coup, je trouve ça un peu décevant de surfer sur le nom d’une série comme ça. En plus, les épisodes bien que de qualité sont légèrement longuets, du coup je n’en ai regardé que 2 pour le moment et je n’en pas sentis de besoin pressant à regarder (même si je me forcerai la semaine prochaine pour ne pas laisser trainer…).

The 100 Episode 7 x 12

J’ai beau ne toujours pas être fan de cette saison, je trouve que dans cet épisode les 2 intrigues s’enchainent bien. Sur Bardo, le retour d’une certaine personne complique tout mais vu son caractère, je ne suis malheureusement pas surprise vu la faiblesse de son caractère, par contre je suis intriguée par la grande guerre dont il parle. Sur Sanctum, c’est plus intéressant, on assiste à la rébellion de Murphy et Emori qui sont en plein bras de fer avec le nouveau Sheidheda. Par contre, quel cliché ce dernier, je ne peux m’empêcher de lever les yeux au ciel à chaque fois que je le vois… Maintenant les derniers instants de l’épisode semble relier enfin les 2 intrigues, hâte de voir ce que ça va donner ensuite du coup.

  Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

7 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2020 – 35

  1. Antonia, la Chef d’Orchestre a l’air d’un très beau film. En général, c’est le genre d’histoire inspirante qui, bien gérée, me donne des frissons…
    Quant à Pennyworth, je serais bien incapable de dire pourquoi, mais j’ai vraiment accroché.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s