Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Fushigi Yugi – Byakko Senki de Yuu Watase

Titre : Fushigi Yugi – Byakko Senki

Auteur : Yuu Watase

Editeur Us :  Viz (shojo beat)

Année de parution Us : Depuis 2020

Nombre de tomes Us : 1 (en cours)

Histoire : The final Fushigi Yûgi story in the Universe of the Four Gods begins!
The year is 1923. Suzuno Osugi’s father Takao warns her to stay away from The Universe of the Four Gods, telling her it’s a book that only men can touch. Takao worked with late Einosuke Okuda, who translated its text. He knows that in order to enact its story, the book needs one last heroine: the priestess of Byakko!
After the Great Kanto earthquake strikes, Suzuno and Takao are trapped in their burning home. Takao has only one chance to save his young daughter, and that is to send her into The Universe of the Four Gods!

Mon avis :

Tome 1

Après tant d’années à attendre, voici enfin les débuts du dernier arc de Fushigi Yugi promis par Yuu Watase il y a tant d’année. Ainsi après l’histoire des prêtresses de Suzaku et Seiryu dans les années 90, celle de Gembu dans les années 2000, place à la dernière des quatre prêtresses. Impossible donc d’attendre l’annonce d’une sortie française, je me suis jetée sur la version américaine qui vient de sortir chez Viz (Shojo Beat).

Pour ceux qui connaissent la saga, pas de surprise au rendez-vous, juste le plaisir de retrouver un univers chéri. Pour les autres, pas de souci vous pouvez quand même plonger dedans, ça vous donnera juste très envie de découvrir les autres prêtresses si vous adhérez au concept.

Dans ce nouvel arc, nous suivons la petite Suzuno Ohsugi dans le Japon des années 1920. La petite fille adore ses parents, en particulier son père. Ce dernier était en lien avec le père de la prêtresse de Gembu qui a tragiquement disparu et sait bien que le mystérieux livre « Les écrits des Quatre Dieux » peut se révéler fort dangereux pour celle qui l’ouvre par inadvertence. C’est ce qui va arriver à Suzuno le jour où un terrible tremblement de terre va ravager sa ville. Sauvée inextremis, elle se retrouve propulsée dans un autre monde où elle tombe nez à nez avec une trompe de voleurs avant d’être sauvée par une jeune fille pouvant se transformer en tigre !

Vous l’aurez compris, nous sommes dans la pure tradition de l’isekai, ces récits où le héros/l’héroïne se retrouve dans un autre monde régi par des codes propres à la Fantasy. Sauf qu’ici, on se retrouve un peu avec un classique du genre et non un pale copie comme on en voit depuis des années. On a quand même devant nous une autrice qui en a fait sa marque de fabrique depuis près de 30 ans, c’est dire si elle en maîtrise les ficelles !

Yuu Watase déroule donc son récit avec une rare facilité. Narration ultra fluide. Exposition des personnages parfaitement réussie. Dessins ultra soignés et détaillés dans la pure tradition du shojo d’aventure des années 90 mais avec la grâce et la finesse de son trait actuel. Mythologie pensée et maîtrisée depuis longtemps dont les arcanes sont simples à comprendre mais révèle une vraie richesse tout de même. On est pour moi dans le must du genre. Cependant, comme je connais très bien l’autrice, j’ai également le sentiment qu’elle ne prend aucun risque ici. Elle fait ce qu’elle sait faire et elle le fait bien mais il manque un petit truc en plus.

J’ai tout de même beaucoup aimé suivre d’abord une héroïne toute jeune qui se retrouve propulsée dans un monde inconnu, sans repère avec la peur de perdre ses parents dans le présent. J’ai aimé le mystère qui entoure son rôle dans ce monde parallèle, ainsi que les identités des personnages croisés. Feront-ils parti des étoiles censés protéger la nouvelle prêtresse ? Et quel est ce souverain qui avait envoyé des soldats à sa recherche ? Que cherche-t-il à faire et pourquoi ? C’est déjà vu dans les autres arcs mais ça fonctionne toujours très bien.

Le retour dans le monde réel pour permettre à l’héroïne de grandir est une bonne idée parce que je ne suis pas sûre que j’aurais apprécié de suivre longtemps une enfant dans un tel univers. Cependant, celle-ci est encore très très naïve et manque de force de caractère par rapport à la prêtresse de Gembu, par exemple. J’attends donc de la part de l’autrice qu’elle nous muscle un peu tout ça. Je ne veux pas juste un récit où l’héroïne se fait baloter à droit à gauche, est trop faible, trop amoureuse, ou où il y a trop de drama. J’attends de ce titre des sentiments, oui, mais aussi beaucoup d’action, d’aventure et peut-être un nouveau développement de la mythologie autour des prêtresses ?

Mais ce premier tome m’a satisfaite. Il expose bien l’histoire, les personnages, les premiers enjeux et les premières relations. Les dessins et la mise en page signés Yuu Watase me plaise toujours autant, c’est une valeur sûre pour moi dans le genre. Je n’ai vraiment rien à redire, si ce n’est que c’est un peu facile pour l’autrice. Elle pourrait se permettre de prendre plus de risque 😉

Ma note : 15 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

©

6 commentaires sur “Fushigi Yugi – Byakko Senki de Yuu Watase

  1. Olala, cette série ! J’avais commencé celle des années 90 et la légende de Gembu…. mais je crois que je n’étais pas arrivée au bout (les goûts qui changent/la saga qui trainait à sortir). Du coup, ton article sur ce nouvel arc de Fushigi Yugi me replonge dans des souvenirs.^^ Ca a l’air toujours aussi chouette et bien dessiné.

    Aimé par 1 personne

    1. Ahah c’est vrai que le rythme de parution n’aide pas. Autant la première série, je l’avais quand même lu assez vite, autant la deuxième se fut plus chaotique et celle-ci… Mais si on aime les shojo romantique et d’aventure sur fond de mythologie, c’est très sympa !

      J'aime

  2. ça c’est du souvenir !!! Yuu Watase est la première mangaka que j’ai adoré suivre. Je l’avoue je l’ai même vu en vrai en… 2001 (si je ne me trompe pas) à Angoulême.
    Il faudrait que je me replonge dans tout ça. Ton article me donne envie de revivre les aventures des prêtresses 🙂 .

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s