Livres - Jeunesse / Young Adult

Le très grand Marsu de Benjamin Chaud

Titre : Le très grand Marsu

Auteur : Benjamin Chaud

Editeur :  Little Urban

Année de parution :  2020

Nombre de pages : 44

Histoire : Il est grand comme une montagne, il a des oreilles immenses, des dents comme des cornes… Mais il en faut plus pour faire peur aux petits Marsus. N’écoutant que leur courage, ils partent à la recherche de ce redoutable monstre camouflé dans la jungle. Et s’il n’était pas si terrible ni si différent d’eux ?

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Little Urban pour cet envoi et leur confiance.

Depuis plusieurs années, Benjamin Chaud, illustrateur émérite s’amuse à revisiter l’univers du Marsupilami dans la série des Petits Marsus dont il existe déjà 4 numéros. Mais pour fêter les cinq ans de Little Urban, il publie ici une aventure inédite en grand format dans un très bel écrin.

J’ai découvert Little Urban lors de leurs débuts avec le désopilant Ne m’appelez plus Chouchou ! de Sean Taylor et Kate Hindley qui m’avait beaucoup fait rire et depuis je suis avec plaisir leurs parutions. J’ai donc été ravie de pouvoir recevoir ce titre. De plus, je fais partie de ces trentenaires biberonnés aux BD de Spirou, qui ont également  suivi le Marsupilami et leurs différentes adaptations à chacun à la télé. L’univers avait donc tout pour me parler.

Ajoutez à cela, le travail de qualité de Benjamin Chaud, illustrateur issu des Arts Appliqués de Paris et des Arts Décoratifs de Strasbourg, qui a illustré plus de 70 livres et remporté la médaille d’or de la Société des illustrations de New York, qui revisite avec talent cet univers. On ne peut qu’avoir un très bel album en main.

J’ai trouvé très sympathique cette idée de proposer aux plus jeunes de découvrir l’univers de la jungle où vivent les Marsus avec non pas une BD, objet pas toujours simple d’accès pour ceux qui commencent à lire, mais avec un album jeunesse, format plus propice pour eux. Ici, c’est un très bel objet : format plus grand que le A4, avec un dos toilé, un papier épais et une impression top. Un vrai régal pour le collectionneur.

L’histoire est simple mais tendre et amusante. On croise de jeunes Marsus partis s’amuser dans la forêt qui tombent sur de drôles d’empreintes qu’ils suivent, qui vont les conduire à un nouvel ami aux dimensions hors norme, qu’ils aimeraient bien intégrer à leur famille, ce qui n’a rien de facile. Entre bonne humeur, humour bon enfant et bons sentiments, l’auteur propose une aventure toute mignonne pour les plus jeunes, mais qui ravira également les plus âgés par la tendresse qui en ressort.

Les dessins sont très beaux. Le dessinateur a parfaitement absorbé l’influence de Franquin pour en donner sa propre interprétation, moderne et dynamique, moins lisse que celle de son aîné. Benjamin chaud aime les petits anfractuosités, ce qui donne un vrai charme à son dessin. Ces petites irrégularité sont sa marque de fabrique et m’ont charmée. J’ai trouvé les Marsus encore plus drôle, de même que leur nouvel ami. J’ai beaucoup aimé l’utilisation qui est faite des motifs, qui donne envie de plonger dans les planches pour en admirer tous les détails et chercher peut-être les éléments cachés. La représentation de la jungle et sa nature est vraiment très riche. Les couleurs vivent sont superbes sous nos yeux et participent au dynamisme du titre.

Tout comme l’aventure, le texte est simple et facilement compréhensible et donc accessible aux plus jeunes. C’est une jolie histoire d’amitié qui se noue sous nos yeux en quelques lignes rapides mais hautement symboliques qui se marient admirablement aux dessins.

J’ai donc trouvé cette lecture vraiment charmante, avec un tendre humour qui parle à la lectrice adulte que je suis, mais il me tarde de partager cette lecture avec mes élèves pour découvrir leur ressenti à eux. Merci à Little Urban et bravo à Benjamin Chaud. Maintenant j’ai envie d’aller découvrir les autres aventures de nos jeunes Marsus.

Le titre est disponible dans toutes les bonnes librairies à partir d’aujourd’hui !

Ma note : 15 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

©2020 Benjamin Chaud / ©2020 Little Urban / ©2020 Dupuis

7 commentaires sur “Le très grand Marsu de Benjamin Chaud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s