Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2020 – 43

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Et une belle semaine de passée, une ! Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu autant de coups de coeur, alors j’ai certes vu peu de choses mais ce fut un vrai bonheur. Surtout après l’expérience catastrophique de la version québecoise des Animaux fantastiques dimanche dernier sur TF1… et les versions anglaise et française (!) pour malvoyants sur Arte mercredi avec Moonrise Kingdom qui m’ont empêchée de le voir. J’ai vraiment eu la poisse, alors je suis ravie de ces petites victoires ! Suis-je la seule à avoir eu ce genre de souci de visionnage ?

Bonne fin de weekend et bonne lecture à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Edmond d’Alexis Michalik (2018) avec Thomas Solivéres, Olivier Gourmet, Lucie Boujenah… ~ Ma note : 16 / 20 ❤️ ❤️

Biopic sur Edmond Rostand, auteur de Cyrano de Bergerac. Il ne m’en fallait pas plus pour regarder ce film ! J’adore la pièce originelle et le film qui en est adapté avec Depardieu dans le rôle titre, j’étais donc curieuse de voir comment la pièce avait été écrite. Le film le présente d’une manière assez farfelue, donc je ne sais pas s’il y a la moindre once de véracité là-dedans ou quelle en est la part, mais que c’était drôle, léger et agréable à regarder, tout en étant profond également. J’ai adoré, les acteurs sont excellents (mention spéciale pour Thomas Solivéres !), les dialogues très bien écrits, l’intrigue est rythmée, les décors soignés, la romance subtile et les relations très bien traitées. Il n’y a rien à jeter. Avis aux amateurs !

Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite.
Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de son épouse, des histoires de cœur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant, il n’a que le titre : « Cyrano de Bergerac ».

 La mariée était en noir de François Truffaut (1968) avec Jeanne Moreau, Michael Lonsdale, Jean-Claude Brialy…

Je regarde peu de vieux films français, en général j’en suis peu amatrice, mais la bande-annonce sur Arte était alléchante avec cette femme, sorte de veuve noire, cherchant à venger la mort de son mari en tuant tour à tour ceux qui avaient participé à son assassinat. Sur le papier tout pour me plaire, mais ce ne fut pas du tout le cas en regardant, désolée M Truffaut. J’ai trouvé l’histoire intéressante mais le film a vraiment vieilli aussi bien dans le rythme de la narration, le jeu des acteurs que les couleurs des images que j’ai trouvées fort grisâtres. Du coup, impossible de vraiment prendre plaisir à regarder cette histoire malheureusement et j’en suis la première désolée…

Sur le parvis d’une église, un couple s’avance. Ils viennent de se marier et sont heureux. Soudain l’homme s’effondre, touché à mort par une balle venue d’on ne sait où. Julie, la jeune veuve, tente de se suicider. Sa mère l’en empêche. Julie part seule pour la Côte d’Azur. Elle y séduit un nommé Bliss, le jour de ses fiançailles, et le pousse du haut d’un balcon. Plus tard, Coral, un célibataire minable, est assassiné dans une ville de province. Julie raye un nom de plus sur la liste des cinq hommes dont elle veut se venger. Vient alors le tour de Morane, un industriel ambitieux, que Julie enferme dans un réduit dont elle bouche les aérations…

 The Spanish Princess – 2×02 – Flodden ~ Ma note : 15 / 20 ❤️

Une saison décidément bien rude. Dans ce nouvel épisode, nous suivons une Catherine qui part en guerre alors qu’elle est enceinte. J’adore la carrure qu’elle prend en s’affirmant ainsi en chef alors que c’est une femme. Très fort pour l’époque. Mais Henry m’a vraiment manqué par son absence. La fin de l’épisode est terrible ! Une saison très féminine pour le moment mais on n’avance pas bien vite.

 Zoey et son incroyable Playlist – Saison 1 Épisodes 1 à 12 ~ Ma note : 16 / 20 ❤️ ❤️

Une jeune femme de vingt ans, intelligente mais asociale, est soudainement capable de connaître les pensées des gens qui l’entourent. Celles-ci prennent la forme de chansons, certaines sont même des tubes musicaux.

J’avais souvent vu passer la série mais je ne m’y étais pas attardée. Erreur ! J’ai été entièrement séduite par cette très belle série qui met en scène une jeune programmatrice dont le père est mourant. C’est drôle, triste et décapant à la fois. J’aime beaucoup la petite touche de folie apportée par le pouvoir de l’héroïne et j’ai vraiment pris plaisir à écouter toutes ces chansons avec elle. Les épisodes sont rythmés entre sa vie amoureuse compliquée (entre son crush et son meilleur ami. Allez Max !), ses histoires au boulot (trop chouette de suivre une geek et j’adore sa patronne ainsi que son rival peau de vache) et sa vie familiale (quel bonheur de voir traité la maladie avec justesse mais sans tomber dans le pathos). Ce dernier thème est celui qui me faisait le plus peur et c’est celui que j’ai le plus aimé. J’ai vraiment été émue par leur histoire à tous, que ce soit la relation des parents ou celle de Zoey et son père, c’était magique ! Bonus, on a de super acteurs que ce soit les petits nouveaux que j’ai découverts : Jane Levy, Skylar Astin et Alex Newell, ou les anciens que j’ai adoré revoir Mary Steenburgen (Le Book Club), Peter Gallagher (Newport Beach), Lauren Graham (Gilmore Girls, Parenthood). Une série coup de coeur !

  Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

8 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2020 – 43

  1. Il faudra que je regarde un jour Zoey. De ce que tu en dis, ça me fait un tout petit peu penser à Ally McBeal que j’aimais beaucoup.
    Quant à Edmond, je suis tellement contente que tu l’aies aimé. Ce film que j’avais été voir au cinéma avec mon père pour lui faire plaisir avait été une révélation. Je regarde rarement deux fois un film, mais celui-ci, je le regarderai de nouveau avec plaisir !

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne connais ni les films et séries que tu as vu mais, « Edmond » a l’air bien intéressant.
    Pas de nouveaux visionnages pour moi, je poursuis toujours avec mon homme la série « Suits »… j’aime beaucoup 🙂
    Je te souhaite un bon dimanche.

    Aimé par 1 personne

    1. J’entends souvent parler de Suits il faudrait que je m’y intéresse un jour.
      Edmond fut vraiment une belle surprise, je ne m’attendais pas à autant aimer.
      Bon dimanche à toi aussi ☺️

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s