Livres - Jeunesse / Young Adult

Charlock de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

Titre : Charlock

Auteurs : Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

Editeur :  Flammarion Jeunesse

Année de parution :  Depuis 2020

Nombre de tomes : 3 (en cours)

Histoire : Charlock est un chat hors norme. Grâce à son flair exceptionnel et son sens de la déduction, il parvient à résoudre les enquêtes les plus compliquées. Lorsque Magali la souris disparaît mystérieusement, il met son costume de détective et, aidé de ses amis, part à sa recherche.

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Flammarion Jeunesse pour cet envoi et leur confiance.

Tome 1 : La disparition des souris

Je suis une inconditionnelle de Benjamin Lacombe et de son duo avec Sébastien Perez depuis des années. Les deux amis nous offrent déjà séparément de très belles histoires mais en plus quand ils sont ensemble, ils ont une complicité à toute épreuve qui permet de nous livrer des aventures en général magiques !

Cette année, ils se retrouvent pour mettre en scène les aventures hautes en couleur d’un petit félin bleu ultra attachant : Charlock, que nous allons suivre sur plusieurs tomes afin de découvrir ce que ces 9 vies ont à lui offrir. A chaque vie correspondra une nouvelle aventure, un nouveau lieu et une nouvelle époque, et les auteurs nous offrent déjà la primeur des deux premières.

Dans une édition vraiment très qualitative, Flammarion propose au lecteur dès 8 ans, de suivre Charlock et ses amis dans leur quotidien aventureux. Chaque tome se présente dans un format de 14 x 19 cm, avec entre 70 et 80 pages sur un papier épais de qualité, accompagné d’énormément d’illustrations les mettant en scène, certaines en pleines pages d’autres plus petites. Ces petits livres, très ludiques dans leur format à rabat, sont découpés en 5 chapitres, écrits dans une police assez importante, ce qui rend la lecture vraiment agréable pour de jeunes lecteurs.

La disparition des souris est la première histoire que le duo a choisi de nous conter. On y fait la connaissance du charmant Charlock, qui vit à Paris dans les années 70, avec une charmante grand-mère dans un meublé où il se lie d’amitié avec la souris du coin. L’histoire s’ouvre sur ce petit quotidien tranquille et sans histoire dans lequel Charlock a su trouver ses marques et où il se sent choyé. Mais tout bascule le jour où son amie souris disparaît.

Surfant sur la vague de popularité de Sherlock ces dernières années, Sébastien Perez et Benjamin Lacombe ont imaginé les aventures d’un petit chat détective, qui a les mêmes fulgurance que le cador qu’on connait mais sans son caractère plus que particulier. Charlock, lui, s’entoure d’une bande d’amis, un peu à la Oliver Twist ou Oliver & Co pour les fans de Disney, pour remonter le fil de la disparition des souris de son immeuble. L’aventure est pétillante et savoureuse, pleine de vie et de peps’. Les pages s’enchaînent rapidement et les dialogues sont amusants à lire. J’ai beaucoup aimé le voyage qu’il offre, puisque l’histoire n’a rien de statique et qu’on suit les pérégrinations de notre troupe de héros au fil de leurs découvertes.

On sent à merveille les influences que les auteurs ont essayé de glisser : Sherlock Holmes, Oliver Twist, Le joueur de flûte de Hamelin. C’est classique et moderne à la fois, avec une petite pointe de frissons, qui ravira les plus jeunes.

Les dessins, très colorés et dynamiques de Benjamin Lacombe s’accordent à merveille avec l’histoire. Il a vraiment créé un joli personnage avec Charlock. Il a une de ces bouilles ! Pareil pour les membres de sa fine équipe qui va quand même du lapin, au chihuahua, en passant par un cacatoès. Tous ont en plus des noms très drôles : le chat Mallow, Wawa le chihuahua ou encore Cachuète le cacatoès. J’adore !

Ce petit roman pour les plus jeunes m’a vraiment offert une jolie aventure, drôle, pétillante et savoureuse malgré le sérieux du sujet : la disparation d’une amie. Les auteurs s’amusent et cela se sent. Nous aussi nous nous amusons lors de cette aventure et le lecteur adulte y verra en plus nombre de clins d’oeil qu’il sera heureux de noter. Vivement les prochaines aventures de Charlock !

Tome 2 : Le trafic de croquettes

Sur les toits de New York, Charlock est en grande discussion avec son ami Claude, un pigeon qui louche. Soudain, il aperçoit un combat entre des chats errants et des chiens. Ces derniers accusant les autres d’empoisonner leurs croquettes, le chat détective s’empare de l’affaire, bien décidé à démêler le vrai du faux.

Quelle heureuse idée d’offrir aux lecteurs non pas une, mais deux histoires de Charlock d’emblée pour faire connaissance avec ce nouvel héros pour les plus jeunes.

Comme promis, la deuxième aventure se passe dans un autre lieu et une autre époque et offre une autre ambiance, proposant de nouvelles références. Après Oliver Twist et le joueur de flûte de Hamelin, place à Gang of New York ! Nous retrouvons cette fois notre héros dans le New York des années 1917 où il vit dans la rue et est confronté à la rivalité du gang des chats et du gang des chiens, autour d‘une sombre histoire de croquettes empoissonnées.

Nous retrouvons le même ton enjoué et pétillant dans cette nouvelle aventure qui offre cette fois de découvrir les rues et ruelles de la New York populeuse du début du siècle dernier. Le travail de reconstitution est simple mais fidèle, parfait pour de jeunes lecteurs.

J’ai beaucoup aimé la dynamique proposée où on voit les ennemis de toujours faire alliance pour mener l’enquête aux côtés de notre chat détective. C’est classique mais efficace et j’y ai retrouvé également des petits airs des Aristochats et des 101 Dalmatiens, deux Disney que j’ai toujours adorés.

L’aventure est à nouveau très bien menée, les personnages savoureusement croqués. Les auteurs ont ajouté cette fois une dimension plus complexe dans l’histoire autour de la morale finale sur le responsable de toute cette histoire mais je ne vous en dévoilerai pas plus sur lui, ainsi qu’autour de la fabrication des aliments pour animaux et de la question du glyphosate toxique qui est cruellement d’actualité. Bien joué 😉

C’est donc à nouveau une réussite. Les dessins sont à nouveau très sympathiques et j’ai apprécié les doubles pages qui nous sont proposées. Benjamin Lacombe s’amuse à nouveau à inventer des personnages avec de vrais « gueules ». En plus, lui, qui adore les chiens a dû encore plus y prendre plaisir. C’est très cabotin !

Vraiment, Flammarion et ce duo d’amis ont eu une riche idée de nous proposer cette nouvelle petite collection. J’espère qu’on retrouvera à intervalles réguliers la suite de leurs aventures. Pour ma part, je serai au rendez-vous, car j’ai déjà hâte d’en découvrir les nouveaux décors, ambiances et personnages.

Tome 3 : L’affaire du collier

Après quelques mois de pause, voici notre cher Charlock de retour pour de nouvelles aventures à travers le temps et l’espace. Après le Paris des années 70 et New York des années 1910, voici l’Autriche du XVIIIe siècle !

J’étais emballée quand j’ai vu le lieu et le moment choisi. J’adore l’époque moderne et encore plus le siècle des Lumières alors j’étais ravie de ce choix. J’étais aussi enchantée par le titre qui fait référence à une célèbre affaire de cette époque. Mais l’aventure n’a pas été exactement à la hauteur de ce que j’attendais…

Je ne sais pas si c’est voulu, mais là, la référence historique des auteurs est complètement foirée. L’affaire du collier a lieu plus tard, dans un autre pays et un autre contexte, et vu que j’adore tout ce qui y a trait, j’ai été déçue de voir ce qu’il en est advenu ici. Je sais que ça tient vraiment à moi et à mes attentes, mais je ne pouvais pas ne pas le mentionner…

Ainsi, j’ai été moins emportée par cette histoire où l’on suit Charlock dans le palais de Schönbrunn dans les années 1760. Il participe à la recherche du collier perdu de la reine Lisbeth, qui n’est autre qu’un chien ! Aventures animalières au rendez-vous permettant de découvrir rapidement comment on vivait à cette époque dans les châteaux et à quoi ressemblait celui-ci avec des auteurs mettant en lumière certaines de ses particularités comme son jardin ou sa majestueuse serre.

Le texte est toujours aussi sympathique et s’accompagne de dessins qui rythment bien le récit. Ceux-ci sont en plus toujours aussi beaux et colorés. Ils magnifient vraiment la majesté du lieu, son intérieur richement décoré, la beauté de la nature environnante, la variété des décors. Les auteurs ont ajouté de nouveaux compagnons inédits à Charlock, ce qui donne de nouveaux animaux à dessiner pour leur faire vivre des aventures avec lui. C’est mignon tout plein.

L’histoire se suit sans déplaisir si on n’a pas trop d’attente. C’est une classique enquête pour découvrir qui a volé le collier de la reine, rappelant un peu l’aventure de Tintin et des bijoux de la Castafiore. Les auteurs jouent sur les caractéristiques qu’on attribue à tel ou tel animal. C’est assez amusant et la chute est une nouvelle fois bien trouvée, en plus la reine a un rôle actif qui fait plaisir.

Je pense que si je n’avais pas eu d’attentes à cause du titre, j’aurais passé un meilleur moment et je n’aurais pas eu cet arrière-goût de déception, parce que clairement cette aventure reprend les mêmes éléments qui m’avaient séduite dans les précédentes histoires. Alors si vous avez aimé Charlock à Paris et à New York, vous l’aimerez en Autriche 😉

© Flammarion 2020

11 commentaires sur “Charlock de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s