RDV Livresques

Throwback Thursday #2020-46

Voici ma nouvelle participation au rendez-vous livresque de Car0le du blog My Bo0ks, dont je vais vous rappeler les principes puisqu’elle vient de reprendre les rênes.

Qu’est-ce que ce rendez-vous livresque ?

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est annoncé sur le blog de Car0le auquel il faut répondre en sortant de sa bibliothèque un livre y correspondant. C’est l’occasion de ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres aux lecteurs du blog, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Un ou deux verres… Mais pas plus ! Les limites de la consommation d'alcool

Le thème de cette semaine : Alcool

On reste vraiment dans l’originalité ce mois-ci avec un thème pas des plus simples, parce que clairement l’alcool n’est pas un critère pour mes lectures et pas quelque chose qui me marque en général, n’en buvant pas une goutte pour ma part ^^! J’ai donc dû pas mal fouiller et bon courage aux copinautes pour qui ça n’a pas dû être simple non plus.

Pour les mangas, ce fut quand même assez facile parce que rien qu’au vu du titre ça collait pile poil : Mon père alcoolique et moi de Mariko Kikuchi ou le témoignage de la fille d’un alcoolique. Poignant et terriblement réaliste. Vous pouvez lire mon avis complet sur la série : ici.

N’hésitez pas à aller lire les avis des copains/copines blogueur(euse)s :

Résumé : Mariko est aujourd’hui autrice de mangas. Mais sa vie n’a pas été facile : élevée dans un foyer peu aimant, entre un père alcoolique et une mère embrigadée dans une secte, elle a dû grandir trop tôt… Découvrez dans son autobiographie comment, de la petite enfance jusqu’à sa vie d’adulte, elle a lutté quotidiennement pour trouver sa place dans ce monde.
Abordant frontalement une thématique trop souvent passée sous silence, Mon père alcoolique et moi traite également de nombreuses autres thématiques, de manière plus ou moins approfondies : violences faites aux femmes, société patriarcale, hypocrise du monde des adultes, pression sociale pour faire des enfants, dérives sectaires, déni, enfermement psychologique, reproduction du schéma familial, culpabilité… et pardon ?

———————————————–

Couverture Mes vrais enfants

Pour le second titre, j’ai dû fouiller dans mes souvenirs et il me semble que dans Mes vrais enfants de Jo Walton l’héroïne est une bonne vivante qui aime bien boire un verre à l’occasion mais du bon. En tout cas, j’avais adoré ma lecture de cette uchronie sur une lesbienne et la ou plutôt les familles qu’elle va fonder dans chacun des deux univers où on la découvre. Vous pouvez lire mon avis : ici.

N’hésitez pas à aller lire les avis des copains/copines blogueur(euse)s :

Résumé : Née en 1926, Patricia Cowan finit ses jours dans une maison de retraite. Très âgée, très confuse, elle se souvient de ses deux vies. Dans l’une de ces existences, elle a épousé Mark, avec qui elle avait partagé une liaison épistolaire et platonique, un homme qui n’a pas tardé à montrer son véritable visage. Dans son autre vie, elle a enchaîné les succès professionnels, a rencontré Béatrice et a vécu heureuse avec cette dernière pendant plusieurs décennies. Dans chacune de ces vies, elle a eu des enfants. Elle les aime tous… Mais lesquels sont ses vrais enfants : ceux de l’âge nucléaire ou ceux de l’âge du progrès? Car Patricia ne se souvient pas seulement de ses vies distinctes, elle se souvient de deux mondes où l’Histoire a bifurqué en même temps que son histoire personnelle.

———————————————–

N’hésitez pas à me dire si vous connaissez ces titres, ce que vous en pensez le cas échéant, si je vous ai donné envie de les lire ou si vous avez des propositions pour ce thème !

Je vous souhaite de bonnes lectures et j’espère vous retrouver la semaine prochaine pour le thème : Votre dernière lecture.

10 commentaires sur “Throwback Thursday #2020-46

  1. Je n’ai toujours pas retenté de Jo Walton depuis ma déception avec Morwenna… Mais j’ai souvent entendu parler de ce titre. Donc, le jour où je retente cette auteure, je pense plutôt m’orienter sur ce roman…

    Ton premier choix me tente beaucoup. J’aime le coup de crayon en rondeur et on sent beaucoup de sensibilité sur cette oeuvre graphique / biographie qui témoigne du vécu de l’auteur.

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais repéré Mes vrais enfants dans un de tes précédent billets mais je n’ai toujours pas mis la main dessus, j’attends de faire baisser le niveau de ma PAL avant. Mon père alcoolique et moi me fait aussi de l’œil depuis un moment mais j’hésite à me lancer.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s