Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2020 – 49

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Alors que chaque semaine, j’ai l’impression de me battre pour trouver de nouvelles séries / saisons à regarder, j’ai toujours eu la chance de trouver des choses plaisantes à voir. Ce fut encore le cas malgré un abandon d’entrée de jeu et les visionnages qui suivirent furent plus que convaincants ! J’ai donc passé une superbe semaine et quand je regarde la série qui m’attend pour celle à venir, mon coeur papillonne d’avance. Et vous, quel est votre programme ?

Bonne fin de weekend et bonne lecture à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Alex Strangelove de Craig Johnson (2018) avec Daniel Doheny, Madeline Weinstein, Antonio Marziale…

Comme je cherche des comédies romantiques en ce moment, quand j’ai vu une amie le regarder ça m’a donné envie. Bien mal m’en a pris. Je n’ai pas du tout adhéré ni à l’histoire, ni aux personnages, en dehors de Claire (Madeline Weinstein). Nous sommes dans une romance ado on ne peut plus classique. Le seul petit truc en plus est l’interrogation du héros sur son identité sexuelle vu qu’il n’arrive pas à coucher avec sa copine et semble attiré par un nouveau garçon qu’il vient de rencontrer. Mais c’est raconté tellement grossièrement et filmé avec si peu de moyens, que c’est vraiment très moyen justement… Le héros en plus m’a agacée avec son indécision et la façon dont il a blessé son entourage. En revanche, celle qui joue sa copine et lui donne la réplique est solaire. Une bluette qui plaira peut-être à de plus jeunes spectateurs ou des moins blasés que moi ^^!

Élève en terminale, Alex Truelove a tout pour lui : de bonnes notes, une petite amie et une bande éclectique de copains hilarants. Tout va bien jusqu’à ce qu’il décide de perdre sa virginité et rencontre Elliott, un garçon adorable et pétillant qui ne cache pas son attraction pour Alex… dont les sentiments pourraient bien être réciproques. Propulsé dans une quête de soi drôle et attachante, Alex comprend que l’amour, c’est aussi compliqué que bien d’autres aspects de la vie d’adulte. Et qu’au final, ce n’est pas si grave que ça.

 Dash & Lily – Épisodes 1 à 8 ~ Ma note : 14 / 20 *Finie*

Un adolescent new-yorkais, Dash, déteste Noël, et décide de rester seul en ville en faisant croire à ses parents divorcés qu’il est chez l’un d’eux. Passionné de livres, il découvre dans une librairie un carnet rouge qui lui propose un jeu de piste pour entamer une correspondance. Il va se prendre au jeu et essayer de découvrir sa mystérieuse correspondante, Lily. Les voilà qui s’embarquent dans un drôle d’échange de messages et défis dans un carnet rouge qui va les faire aller aux quatre coins de New York et leur faire découvrir qu’ils partagent plus de points communs qu’il ne le pensait… Qui a dit que les contraires s’attirent ? 

Voilà la petite série romantique du moment. Avec ses épisodes de même pas 30 minutes, elle se dévore en une petite après-midi. J’ai bien aimé le concept à la base, mais dans son déroulement, je me suis vite trouvée lassée par sa redondance et la rupture arrive trop tard, ce qui m’a donné un sentiment de précipitation à la fin. Je ne suis donc pas 100% satisfaite par cette série même si j’ai aimé les personnalité originales des héros, la tendresse qui va naître entre eux et surtout le personnage de Lily et tout ce qui est écrit autour de sa personnalité, ses trauma et sa culture asiatique. Je suis bien plus dubitative pour Dash, qui est un cliché ambulant avec son ex- et sa ressemblance à Dan de Gossip Girl ^^! En plus, l’acteur ne me plait pas des masses, je le trouve mollasson. Il ne m’a pas aidé à apprécier l’histoire. Du coup, c’est pour moi une série mignonne qui se laisse regarder pour passer le temps mais totalement oubliable.

 Moonbase 8 – Épisode 1 *Abandon*

Dans le désert isolé de Winslow, en Arizona, au Moon Base Simulator de la NASA, les astronautes enthousiastes Skip, Rook et leur chef Cap, tentent de se qualifier pour leur première mission lunaire. Tout en travaillant vigoureusement pour terminer leur formation, une série de circonstances inattendues oblige les astronautes à remettre en question leur propre santé mentale, leur confiance mutuelle et s’ils sont ou non faits pour les voyages dans l’espace.

Les épisodes ont beau être court, je n’ai pas pu aller au bout du premier. J’aime beaucoup l’univers de la conquête spatiale, il me fascine. Mais ici, j’ai trouvé le ton en totale inadéquation avec ce que j’attendais de la série : du sérieux, de l’aventure, un petit souffle épique. C’était plat, se voulant drôle sans l’être et avec une photographie fade. Bref, je passe mon chemin.

 The Spanish Princess – Épisode 2 x 08 : Peace ~ Ma note : 16 / 20 *Fin* ❤️

Un final à la hauteur de ce que j’attendais de la série même si elle a pris quelques libertés. J’ai vraiment été touchée par la déchéance de Catherine. J’ai aimé voir ce pan de l’histoire filmé et raconté de son point de vue avec un focus sur sa relation avec sa fille, sa vision de l’éloignement d’Henry et de son rapprochement d’Anne Boleyn, sa rancoeur envers les conseillers de ce dernier qui tomberont aussi plus tard à leur tour. C’était poignant, déchirant et les dernières images sont superbes. Vivement les prochaines séries sur la suite du règne !

Miss Scarlet and The Duke – Épisodes 1 à 6 ~ Ma note : 15 / 20 *Finie*

L’histoire d’Eliza Scarlet, la toute première femme détective, dans le Londres du 19e siècle. A ses côtés, l’Inspecteur William Wellington, alcoolique, joueur et coureur de jupons, aussi connu sous le nom du Duke.

Courte série de 6 épisodes fort sympathique avec un duo détective-inspecteur qui sont comme chien et chat, ce qui fonctionne toujours à merveille sur moi. Échange de piques réussi, alchimie bien présente aussi, le tout dans un décor victorien convaincant. J’ai adoré l’aplomb de Scarlett, le côté un peu matamore du Duke qui est aussi un homme de poigne. Je regrette juste qu’à chaque épisode on ait droit à une enquête différente, je préfère quand l’intrigue est plus consistante., mais la série ne manque pas de peps et les enquêtes étaient toutes intéressantes à suivre avec une belle évolution de l’héroïne et de son acolyte au fur et à mesure. Une très belle découverte.

 His Dark Materials – Épisode 2 x 04 ~ Ma note : 16 / 20 ❤️

Avec son titre « Tower of the Angels », je me doutais que cet épisode allait me plaire mais je n’imaginais pas à quel point ! Tous les fils sont déployés et tous sont au choix intrigant ou prenant. Lyra et Will se lancent dans l’ascension de la Tour et la suite de leur quête. Un dénouement attendu mais non moins nécessaire qui vient enfin. Je n’accroche toujours pas du duo : problème d’acteurs ? de direction ? d’alchimie ? Quelque chose cloche clairement et fait perdre l’intensité nécessaire à cette partie. En revanche, wow le reste ! Les sorcières sont fascinantes et puissantes. Nous avons les révélations attendues sur les Anges et la Poussière. Miss Coulter part à la chasse et Lee fait une drôle de rencontre. Ne manque qu’Asriel terriblement absent V.V Mais j’ai adoré cet épisode et quel final !

 Grey’s Anatomy – Épisode 17 x 04

Encore un épisode très émouvant mais surtout grâce à deux éléments : SPOILER le retour de George un ancien de Greys que je ne pensais pas revoir ici et qui signifie beaucoup par sa présence. Si c’est pour annoncer le départ de Mer, je trouverais ça très bien fait. L’autre élément top, ce fut encore le personnage de Link. Ce type est une perle et il est parfait pour la névrosée qu’est Amelia, il temporise tellement bien et met du baume au coeur ! Pour le reste, c’est du Greys bien classique avec tous les éléments qu’on aime : romances et coucheries, drame, petit cliff à la fin pour donner envie de se jeter sur la suite.

 Station 19 – Épisode 4 x 03

Les scénaristes continuent à faire avancer la série, ce que je n’aurais pas forcément cru et cette fois, ils se concentrent sur Sullivan et sa carrière. J’ai beaucoup aimé la résolution douce-amère et le petit moment émotion juste avant. Le cas de la semaine était original avec ces dragqueens et permettait de mettre en avant les personnages LGBT de l’histoire, notamment Travis que j’aime énormément et que j’espère toujours voir plus, donc son idée de se trouver de nouveaux amis me plaît beaucoup.

  Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

8 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2020 – 49

  1. l’épisode de Grey’s Anatomy m’a beaucoup plus cette semaine ! et le plaisir du retour de *** . par contre, je ne sais pas où la production veut nous amener : départ de Meredith ? j’espère que nous verrons Lexie car après les deux retours ce serait logique qu’elle revienne aussi! j’ai hâte de voir la suite 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Il y a beaucoup de séries sur la conquête spatiale ces derniers temps je trouve ! Ce n’est pas forcément ce qui m’intéresse donc je passe mon tour. Tu devrais peut-être plus apprécier L’Étoffe des héros.
    Moi aussi, j’ai beaucoup aimé l’épisode de His dark materials. Et si j’avais bien apprécié Will dans le premier épisode, j’ai finalement de plus en plus de mal avec lui, j’ai même trouvé le combat de cet épisode un peu ridicule. Pour Lyra, je me suis vraiment fait à cette actrice dans ce rôle, dans la saison 2 elle a l’air de s’être assagie en plus. J’ai hâte de voir ce que vont faire les sorcières !!
    Tu écris que tu te bats pour trouver des séries à regarder, ça va quand même tu regardes pas mal de choses 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Lol oui, j’aime bien me plaindre mais au final, j’arrive toujours à en trouver une nouvelle chaque semaine, ouf !
      L’Etoffe des héros est dans ma ligne de mire, peut-être pour la semaine prochaine. Ça a l’air plus classique mais ça ne peut pas faire de mal.

      Ah, je ne suis pas la seule à avoir du mal avec Will et ça ne s’arrange pas. Un problème de personnage ? de casting ? de direction ? Je ne sais. C’est vrai que Lyra s’est assagie et parfois un peu trop. Mais l’univers est vraiment chouette alors j’en oublie les personnages.

      J'aime

      1. J’espère que tu l’aimeras plus que moi mais vu que tu t’intéresses au sujet, ça devrait être le cas.

        Je pense que c’est surtout le personnage qui est finalement très classique. Il est bien gentil mais assez mou je trouve et puis son intrigue qui prend la voie de l’élu n’est pas des plus originales (c’est paradoxal, je sais, vu que Lyra aussi est une sorte d’élue à sa manière 😆)

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s