Livres - Jeunesse / Young Adult

La jeune fille, le loup et la forêt de Giovanna Ranaldi

Titre : La jeune fille, le loup et la forêt

Auteur : Giovanna Ranaldi

Editeur : Passepartout

Année de parution vf : 2020

Nombre de pages : 26

Histoire : La jeune fille, le loup et la forêt est un livre d’artiste dont les planches sont, les unes après les autres, de vrais petits tableaux qui plantent le décor et les personnages d’une histoire que nous connaissons tous depuis l’enfance : Le Petit Chaperon Rouge.
C’est un album silencieux, sans texte, très épuré également dans le trait, qui se concentre sur trois éléments phares: la jeune fille, le loup et la forêt laissant ainsi à chacun une très grande liberté de réinterprétation du conte de Perrault.

Mon avis :

Merci aux éditions PassePartout pour cet envoi et leur confiance.

J’ai découvert les éditions PassePartout cet automne, avec le très beau Avant de dormir qui m’avait vraiment séduite par sa douceur et surtout son beau travail graphique. L’éditeur récidive avec un titre très singulier.

La jeune fille, le loup et la forêt propose de revisiter Le Petit Chaperon Rouge, un conte que nous connaissons tous, d’une manière vraiment surprenante et radicale : celle d’un livre muet, un livre d’artiste dirait l’éditeur.

Le temps d’une vingtaine de pages s’étalent sous nos yeux autant de tableaux mettant en scène des moments clés de l’histoire mais sous une loupe très incisive, presque froide et très mature je trouve. J’avais presque l’impression d’avoir entre les mains une interprétation pour adultes plutôt qu’un conte pour enfants.

Cela crée une atmosphère lourde et brumeuse à la fois, très sombre où le drame se joue de nous et se cache dans chaque recoin tandis que la poésie du lieu tente de prendre le dessus à plusieurs reprise sans vraiment y parvenir.

Le tout est particulièrement saisissant et poétique. On passe un temps fou à admirer les pages au dessin plutôt simple, fait d’une ligne unique parfois, comme dans Linéa, et à se demander ce que l’artiste a bien pu imaginer, vouloir dire. C’est assez fascinant comme exercice. Je ne m’étais jamais prêtée à une lecture d’album jeunesse silencieuse mais j’ai été autant charmée que déstabilisée par l’exercice.

J’ai beaucoup aimé l’objet livre et son format à l’italienne avec une reliure cousue propice à ce format, ça faisait un peu petit objet d’art. Cet aspect se retrouve d’ailleurs particulièrement dans l’esthétique jouant sur la ligne, les motifs, les aplats à la craie, mais aussi dans le parti pris des couleurs où dominent le noir et le rouge. C’est vraiment entêtant.

Une expérience singulière à vivre !

(Encore merci aux éditions PassePartout)

4 commentaires sur “La jeune fille, le loup et la forêt de Giovanna Ranaldi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s