Livres - Jeunesse / Young Adult

Zhinü de Pog et Stéphanie Léon

Titre : Zhinü

Auteurs : Pog et Stéphanie Léon

Editeur : Little Urban

Année de parution vf : 2021 *Sort le 8 janvier*

Nombre de pages : 32

Histoire : Chaque nuit, je redoute les créatures tapies sous mon lit. Heureusement, Zhinü, ma petite veilleuse, brille de mille feux. Adieu monstres et croque-mitaines !

Mon avis :

Merci aux éditions Little Urban pour cet envoi et leur confiance.

L’autre très bel album du jour que j’ai envie de vous recommander pour après les fêtes, vu qu’il sort le 8 janvier, c’est Zhinü de Pog et Stéphanie Léon sur le thème du sommeil.

Avec beaucoup de poésie et d’onirisme, nous suivons une toute petite fille qui a peur des ombres qu’elle aperçoit la nuit dans sa chambre ce qui l’empêche de dormir sereinement. Je me suis totalement retrouvée en elle, ayant moi aussi été une enfant à l’imagination assez fertile ce qui fait que c’était très dur pour moi de trouver le sommeil. Les auteurs ont donc tapé dans le mille.

Avec cet album, ils permettent aux parents d’avoir un vrai dialogue avec leur enfant souffrant de peurs nocturnes, illustrant de manière tendre et pleine d’aventure cet épisode parfois compliqué. Car en suivant le parcours de cette petite fille, ils proposent de voir les choses autrement et de faire de ces peurs, une vraie aventure en fait.

J’ai beaucoup aimé le ton employé. Ils ne tentent pas de verser dans l’apitoiement sur soi mais au contraire proposent une héroïne qui va finir par prendre sa peur à bras le corps, aidé par sa veilleuse et son doudou, deux alliés fidèles des dormeurs en difficulté. Elle vit alors une aventure, à sa mesure, digne d’une chevaleresse !

Les dessins sont magnifiques à l’image de la couverture. On est entre le gothique revisité pour les enfants et ce que peut proposer Tim Burton dans l’Etrange Noël de Mr Jack, je trouve. J’aime beaucoup. Le dessin des créatures est au final très doux et poétique, on dirait ces dessins que l’on fait sur ces feuilles noires à gratter magiques. L’utilisation de la lumière est magique et le choix de ces camaïeux de violets enchanteur.

Le texte, comme dans Le Plus Petit Yack est simple et accessible aux plus jeunes avec toujours quelques clins d’oeil aux adultes que ce soit avec sa peluche Puck ou avec l’épée Escalibur.

Un très beau texte pour rendre la nuit non plus effrayante mais magique et onirique. A lire dans toutes les familles où les enfants ont peur du noir 😉

(Encore merci aux éditions Little Urban)

*Disponible dans toutes les bonnes librairies à partir du 8 janvier*

4 commentaires sur “Zhinü de Pog et Stéphanie Léon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s