Livres - Jeunesse / Young Adult

Le Temps des Mitaines (roman) de Loïc Clément et Anne Montel

Titre : Le temps des mitaines (roman)

Auteurs : Loïc Clément et Anne Montel

Éditeur : Little Urban

Années de parution : Depuis 2020

Nombre de tomes : 2 (en cours)

Histoire : Vingt ans avant Le Temps des Mitaines, la vallée était déjà le lieu d’événements fantastiques… Bloqués dans une bulle temporelle, quatre jeune adolescents que tout oppose vont devoir rivaliser d’ingéniosité pour sortir d’une salle de « colle éternelle ».

Mon avis :

Je tiens d’abord à remercier Little Urban pour ces envois et leur confiance.

Tome 1 : Le mystère de la chambre morne

Voici le premier roman pour enfants de l’éditeur Little Urban que je lis. Sorti le mois dernier, il s’inscrit dans le joli projet de développer l’univers de la BD Le temps des mitaines publiées chez Dargaud. Et aussi bien l’objet que le texte m’ont charmée.

Loïc Clément et Anne Montel, les auteurs originels de la BD, reviennent le temps d’un roman d’un peu plus de 170 pages, sur le passé de leur univers pour l’approfondir avec une aventure reprenant certains des personnages adultes croisés dans la BD. Belle initiative ! J’avais déjà croisé le duo dans la superbe adaptation BD de Miss Charity qui avait été un coup de coeur pour moi l’an passé. Je suis donc ravie de les retrouver aux manettes ici avec le même ton et la même ambition, je trouve.

Le titre se présente sous la forme d’un beau petit livre relié, où les chapitres sont agrémentés de quelques belles illustrations en noir et blanc, et qui se termine par des petits bonus appréciables : présentation et interview amusante des auteurs, carnet de croquis et petit test. Un vrai bonheur.

Le texte, lui, se partage en courts chapitres racontés à chaque fois d’un point de vue différent. Il met en scène une bande de jeunes ado qui ont été collés et qui vont vivre une drôle d’aventure dans une ambiance à la Breakfast Club, ambiance que j’avais déjà beaucoup aimé dans plusieurs séries pour ado que j’ai regardées autrefois. J’étais donc en terrain connu et je me suis régalée tout du long.

Lors de cette colle pas comme les autres, nous faisons la connaissance de l’oursonne Céleste qui peut se téléporter, de Caius qui aime jouer les gros bras et les tyrans, de Prosper l’une de ses victimes qui n’a pas eu une vie facile, de l’intello Angus croisé dans une autre série, et de la rebelle Nocte. Même si pour un adulte c’est classique, j’ai beaucoup aimé la caractérisation de l’ensemble des personnages et leurs interactions. Les auteurs profitent de l’histoire pour aborder des sujets difficiles tels que l’abandon, la maltraitance, les familles d’accueil, la différence ou encore les sectes. Mais ce n’est jamais moralisateur, on est au contraire avec des personnages au fort caractère qui cherchent à avancer et s’en sortir en s’aidant pour cela à la fois de leurs pouvoirs et de leurs amis.

L’aventure est toute simple et surprenante à la fois. Elle mélange fantastique et SF avec un brin de psychologie. Elle est rondement menée et séduira les plus jeunes, à la fois par son dynamisme, ses rebondissements et son côté attachant, les personnages nouant des liens au fil des heures. C’est adorable tout plein.

L’ambiance est singulière et les auteurs ne prennent pas les jeunes lecteurs pour des idiots, au contraire, ils les challengent avec des concepts parfois compliqués et des mots à rallonge comme les enfants aiment en mémoriser. C’est enthousiasmant.

J’ai vraiment passé un très bon moment lors de cette lecture, alors même que je ne suis pas le public cible. J’ai trouvé l’histoire bien écrite et la plume de l’auteur légère et immersive. Les personnages étaient attachants et bien campés. Et le récit fut parfois surprenant. C’est un très beau titre à proposer à partir de 9-10 ans.

(Encore merci à Little Urban)

Tome 2 : Sa majesté des escarmouches

Continuant à remettre au goût du jour les romans d’aventure à destination des enfants, Loïc Clément et Anne Montel nous offre ici un joli moment en reprenant le thème emblématique de l’île déserte.

Quand on pénètre dans l’univers des Mitaines, on est toujours ravie d’en retrouver les personnages qui ont un charme tout particulier entre désuet, pour le lecteur adulte, et proche de nous pour le lecteur enfant, étrangement. Il faut dire que les auteurs ont particulièrement bien travaillé ceux-ci pour que chacun puisse peut-être se reconnaître dans au moins l’un d’entre eux et on peut dire que dans ce tome, ils seront nombreux à avoir la part belle.

A l’image de la série Lost dont il s’est inspiré, Loic Clément embarque ses personnages dans le crash d’un avion qui les fait arriver sur une drôle d’île déserte. Eparpillés un peu partout en milieu hostile avec des drôles de plantes et créatures autour d’eux, ceux-ci vont devoir survivre sur le modèle de Sa Majesté des mouches dont est directement inspiré le titre, mais dans un mode beaucoup plus chaleureux et amical où l’entraide sera cruciale et non l’élimination de son voisin.

Ainsi dès les premières pages, le lecteur est plongé dans une aventure stressante et angoissante où la vie de ses héros est en danger. A leurs côtés, on va d’abord tenté de comprendre ce qui s’est passé, où sont les autres et où ils se trouvent, avant de chercher à s’en sortir. Naturellement, comme dès que l’être humain est en situation stressante, cela fait ressortir le meilleur ou le pire de chacun et on passe par plein de phases. Certains rancoeurs ressortent ainsi mais des caractères se dévoilent aussi et j’ai apprécié l’équilibre toujours bien recherché des auteurs en la matière. De la même façon, garçons et filles prennent à part égale la résolution des mystères de cette île et la recherche de solution. L’auteur mise sur les qualités de chacun, même ceux qui s’en croient dépourvu, ce qui donne une bien belle dynamique.

Plongés dans une ambiance mystérieuse et stressante où leurs pouvoirs parapsy ne fonctionnent pas, les héros vont devoir être malins et s’entraider. Cela donne une belle aventure bien rythmée où on va de surprises en surprises. Il y a plein de moments d’actions mais aussi des pauses visant à bien approfondir les personnages. Nous assistons ainsi à un moment important où Justin se livre avec émotion et surprise, le faisant sortir de cette image de méchant harceleur qu’on avait de lui. L’auteur s’inspire pour cela de la belle série 13 reasons why dont j’avais adoré les deux premières saisons, alors j’en suis ravie.

Entre références modernes et plus anciennes, Loïc Clément et Anne Montel offrent une très belle aventure bien rythmée, mystérieuse et profondément humaine, qui aura l’aune de resserrer les liens des personnages afin qu’il se sortent de là. Surprises, actions et émotions seront au rendez-vous de ce texte inspiré dont j’ai beaucoup aimé la référence finale qui rappellera quelque chose aux lecteurs de Pratchett. Les dessins d’Anne Montel, quoique jamais assez nombreux pour moi, sont un petit bonus fort appréciable pour plonger encore plus dans cette île mystérieuse et ce dès la couverture. Je valide +++ cette version moderne et nostalgique à la fois du récit d’aventure pour enfants.

(Encore merci à Little Urban)

17 commentaires sur “Le Temps des Mitaines (roman) de Loïc Clément et Anne Montel

  1. Dans ma wish list comme tous les titres de la maison d’édition 🙂
    Je suis néanmoins encore plus tentée d’autant que je ne m’attendais pas à ce que le thème de la secte soit évoqué ! Et j’aime beaucoup l’idée de développer et approfondir un univers de BD.

    Aimé par 2 personnes

  2. Merci pour cette chronique ! Ça donne envie. Nous organisons un concours de lecture à voix haute, et nous décernons des prix pour les participants. Pensez-vous que cela plaise à des CM1-CM2 (la remise des prix sera en juin, ce sera donc en fin d’année scolaire 😉 Merci de votre retour !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire.
      C’est effectivement une jolie idée de cadeau. Je vous le conseillerais bien avec Les lapins de la couronne d’Angleterre chez le même éditeur 😉

      J’aime

      1. Hmmm tentant mais il y aura un top 3 : le 1er aura 2 livres (dont 1 BD) + 1 livre audio et les 2eme et 3eme auront 1 livre et 1 livre audio et tous les autres participants auront 1 livre. Du coup, je ne dois sélectionner qu’un seul titre (et c’est tellement dur car trop de belles choses). Si vous deviez choisir vous partiriez sur le temps des mitaines ou les lapins ?? 😱

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s