Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2021 – 02

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Semaine de reprise oblige, j’y suis allée tout tranquillement et j’ai plus lézardé qu’enchainé les visionnages. Je me suis tout de même régalée avec la fin d’une série historique qui m’aura marquée, j’ai revu un film que j’adore et j’ai retrouvé avec plaisir l’un de mes derniers coups de coeur. Hâte de poursuivre tout ça ! Et vous, l’année commence tout aussi bien ?

Bonne fin de weekend et bonne lecture à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Orgueil et préjugés de Joe Wright (2005) avec Keira Knightley, Matthew Macfadyen, Brenda Blethyn… ~ Ma note : 18 / 20 ❤️

J’ai toujours été fan des adaptations ciné et télé des oeuvres de Jane Austen mais je dois avouer que la photographie, la lumière, la musique et l’interprétation de celle-ci me plait tout particulièrement. Alors je ne suis plus bon juge, je suis aveuglée par le jeu de Matthew Macfadyen dont je suis archi fan. J’ai donc profité de sa diffusion sur Arte pour le revoir avec grand plaisir. J’ai juste trouvé le jeu de Keira Knightley un poil exagéré par moment, ce que je n’avais pas noté avant, comme quoi on remarque de nouvelles choses avec l’âge. Pour le reste cette adaptation est parfaite pour moi !

 Une étoile est née de George Cukor (1954) avec James Mason, Judy Garland, Jack Carson…

Si j’ai du mal avec les vieux films français, j’adore les vieux films américains. Il se dégage un humour et un petit côté désuet qui me touche, tout comme le jeu de l’époque me plait bien plus que celui des français que je trouve moins naturel. Ici, le film fut tout de même un peu long, près de 3h et les ajouts de scènes sous formes de photos d’archives sur lesquelles ils ont collé des dialogues était assez étrange. L’histoire se laisse regarder tout de même sur mode d’ascension / déchéance avec un héros addict à l’alcool et d’héroïne que l’amour rend aveugle et naïve, touchant et intéressant pour ce qu’il montre de l’industrie du cinéma. Et puis, le casting est top avec James Mason (Lolita, La mort aux trousses) et Judy Garland (Le magicien d’Oz).

Norman Maine, acteur vieillissant et alcoolique, décèle en Esther Blodgett, une jeune chanteuse, un talent qui ne demande qu’à s’épanouir. Mais Norman, une fois marié à Esther, étoile naissante de la comédie musicale, supporte mal le succès de son épouse et se remet à boire…

 Vikings – Saison 6 Épisodes 11 à 20 ~ Ma note : 15 / 20 *Fin de la série* ❤️

Suite et fin de la saison et de la série. Si cela a été assez inégal dans l’ensemble, il faut dire qu’on est sur la fin d’un règne, certaines scènes rattrapent tout et offrent des fins inoubliables pour les personnages mis en avant. A retenir la fin de Bjorn, épique et celle de sa dernière femme ; la rédemption d’Ivar, pleine d’humanité, quelle évolution sur la saison ; ses retrouvailles avec Hvitserk et le devenir de celui-ci tellement plein de symbolique ; la quête d’Ubbe qui boucle la boucle d’une très belle façon. Ce final est vraiment un très bel hommage à l’ensemble de la série et surtout aux premières saisons. C’était dur, violent, complexe mais humain. J’ai aimé l’évolution d’Ivar, les relations qu’il a su tisser avec les jeunes garçons qu’il a croisé. J’ai moins aimé les sempiternels bisbilles « politiques » et sentimentales des uns et des autres, c’était lassant et pas super bien joué sur la fin. Mais Vikings est vraiment une série qui m’a marquée et que j’aurai plaisir à revoir !

 All Creatures Great and Small (2020) – Episode 1 x 07 The Night Before Christmas

Petit épisode spécialement sorti pour Noël où l’on retrouve nos héros campagnards dans une aventure signant surtout la fin des espoirs sentimentaux du héros dont la belle se marie avec un autre après bien des hésitations. C’est touchant et mignon avec plein d’animaux et d’humains à soigner. J’ai aimé retrouver cet univers familier et charmant mais il n’y avait rien de bien notable malheureusement.

 This Is Us – Episode 5 x 05

Décidément, je ne suis pas emballée par ce début de saison. L’épisode est cette fois centrée sur Kate et son erreur de jeunesse qui l’avait conduite à un avortement. Je n’ai pas bien compris l’intérêt de revenir là-dessus maintenant surtout en mettant tout sur le dos de ce garçon : son surpoids, son mal être d’autrefois… alors que c’est surtout la mort de son père qui l’a fichue en l’air. Bref, je n’ai pas aimé. Du côté de Kevin, ça s’interroge sur leur vision différente du couple avec enfant. Et chez Randall, un nouveau cap est franchi pour connaitre sa mère biologique. C’est à nouveau hyper tiré par les cheveux et ça sort de nulle part, alors que les scénaristes feraient mieux de développer les personnages de ses filles, mais ça m’intrigue, la preview promet.

 Zoey et son incroyable Playlist (Zoey’s Extraordinary Playlist) – Episode 2 x 01 ~ Ma note : 15 / 20 ❤️

Le bonheur de retrouver Zoey et son petit monde même si ce n’est pas jouasse au début puisque tout le monde doit faire son deuil. Mais la voir revenir petit à petit à la vie et découvrir les dernières images de son père valait le coup, c’était superbe ! Et puis quel final. Enfin !

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

6 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2021 – 02

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s