Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Romance d’Outre-Tombe de Natsuki Sumeragi

Titre : Romance d’Outre-Tombe

Auteur : Natsuki Sumeragi

Editeur vf : Akata-Delcourt (Johin)

Année de parution vf : 2007

Nombre de pages : 192

Histoire : Recueil d’histoires inspirées de contes traditionnels chinois et japonais où se mêlent poésie et fantastique. Où l’on pénètre dans un univers rempli de phénomènes surnaturels souvent présents dans les contes traditionnels, mais ici, ni fleurs ni papillons… Ce sont des créatures terrifiantes qui mènent la danse !

Mon avis :

Depuis quelques temps, je redécouvre le plaisir de lire des titres d’inspiration historique ou légendaire. Il y a une dizaine d’année, les éditions Delcourt qui travaillaient alors avec Akata avaient sorti plusieurs titres de ce courant et en particulier des oneshots de Natsuki Sumeragi. J’y replonge de nos jours avec un plus grand plaisir encore qu’alors.

Dans les années 90-2000, Natsuki Sumeragi, qui a un master en littérature japonaise, est connue pour ses courts récits mettant en scène des pans anciens de l’histoire chinoise, coréenne ou japonaise. Akata-Delcourt nous a fait le plaisir d’en publier un certain nombre (vf la photo ci-dessous). Malheureusement ça m’avait peu intéressée à l’époque, je n’aimais pas le format court, du coup je n’en ai presque aucun chez moi, ce que je regrette bien maintenant que mes goûts ont changé.

Les titres de Natsuki Sumeragi publiés en France

Natsuki Sumeragi a un style bien à elle, très inspiré par ses études de littérature classique. Elle aime proposer des histoires tragiques inspirées des contes et légendes d’Asie. Elle revêt pour cela une plume extrêmement poétique et romantique, dans le sens dramatique du terme. Les dessins, eux, sont fins et très expressifs, prenant racine dans l’art pictural classique asiatique. Elle a une attention toute particulière pour les costumes et les coiffures qui sont en général très fidèles à l’époque évoquée. Bref, c’est un régal pour les yeux !

Dans ce recueil, qui date de 1992 au Japon et qui est le deuxième plus ancien publié en France, on sent déjà toute la maîtrise de la dame qui n’a pourtant que 25 ans lors de sa parution. Les trois histoires le composant sont toutes superbes et bien que dans un format court, elles offrent de beaux moments et un récit complet et maîtrisé. Le ton est dramatique, il y a une belle ambiance tragico-historique, la mise en scène est soignée et les paroles bien choisies. Je n’ai pas trouvé de failles en elles, personnellement, j’avais vraiment l’impression de lire une mise en images des contes et légendes d’Asie que je lisais autrefois.

Les trois nouvelles que propose ce recueil se passent à la fois au Japon et en Chine. Ma préférée reste la première mais les autres furent aussi de beaux moments de lecture, riches en émotions.

La première : « L’histoire du temple Shuzen » (d’après une histoire originale de Kidô Okamoto) met en scène un shogun exilé qu’on cherche toujours à assassiner et la belle jeune femme qui va malgré tout faire le choix de le servir, le tout sous fond d’un masque « magique ». J’ai beaucoup aimé les éléments culturels de l’histoire et le destin de cette femme. C’était poignant.

La deuxième : « L’Ogre de Sôzudono«  est le récit d’un noble qui assassine son grand frère pour prendre sa place à la cour en prétextant que c’est un ogre qui est le coupable mais celui-ci se cache bel et bien près de lui. J’ai aimé le mélange entre fantastique et polar à l’ancienne. La chute est merveilleuse et pleine de bon sens.

Enfin, la dernière : « Romance d’Outre-Tombe« , tout comme la première, revisite une vieille histoire qui se transmettait oralement, celle d’une jeune fille se travestissant pour aller étudier et se liant d’amitié (et plus) avec un autre étudiant. C’est une belle romance dramatique qui finit mal comme souvent.

Comme ce sont des textes courts, je n’en dirai pas plus, mais si vous aimez les ambiances anciennes, les histoires dramatiques et les ambiances avec une pointe de fantastique, avec de beaux dessins fins et poétiques et de belles morales, je pense que les recueils de Natsuki Sumeragi vous parleront tout comme moi. Le plus dur est juste de les trouver maintenant qu’ils ne sont plus commercialisés…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 commentaires sur “Romance d’Outre-Tombe de Natsuki Sumeragi

  1. Je lis peu de formats courts en manga, mais ce n’est pas par choix, c’est juste que je tombe rarement dessus. Le côté tragico-poétique de ce recueil me plaît beaucoup. Je vais voir si ma médiathèque le possède dans ses « anciennetés » sinon va falloir jouer de l’alerte sur les sites d’occasion 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ce n’est effectivement pas la norme chez nous, donc c’est tout à fait normal.
      De mon côté ayant découvert le genre avec des séries à rallonge, ce n’est pas non plus un format vers lequel je vais naturellement, alors qu’il y a de vraies pépites comme ici.
      J’espère que tu auras l’occasion de lire des titres de cette autrice que ce soit en occasion ou en prêt car ils ont vraiment un charme tout particulier ^-^

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s