Livres - Jeunesse / Young Adult

Albums Ecole des Loisirs : La Robe de Fatou / Classe sous-marine / Minusculette en hiver

Pour bien démarrer l’année, quoi de mieux que des lectures douces pleines de promesses d’évasion, qui permettent à l’imagination de s’envoler mais également à l’esprit de réfléchir, c’est ce que nous propose l’Ecole des loisirs avec ces trois albums qui sont disponibles dans toutes les bonnes librairies dès ce mois-ci !

 Mon avis :

Premier album parmi les trois dont j’ai eu envie de vous parler, La Robe de Fatou est une histoire touchante sur la différence et la singularité, qu’il est intéressant de lire aux plus jeunes.

Avec cet album, je découvre le travail de France Quatromme, cette ancienne éducatrice à l’hôpital et en crèche qui a choisi d’être conteuse, et qui depuis a publié plus d’une dizaine d’album jeunesse depuis 10 ans. Elle aime sillonner les routes de France pour dire des histoires aussi bien aux tout-petits qu’aux adultes et propose des rencontres scolaires ainsi que des formations autour du livre. Mercè López, elle, est une illustratrice espagnole, qui après avoir suivi des études d’histoire de l’art et étudié les arts décoratifs, a ouvert une académie de peinture. Aujourd’hui, elle se consacre à l’illustration, en réalisant des publicités, des cartes postales pour enfants et en participant à des foires d’artisanat. Dans cet album, on retrouve très bien leur expérience à toutes les deux.

Le titre propose une histoire très touchante sur la peur d’être différent et l’envie de ressembler aux autres. C’est émouvant de voir cette petite zèbre qui en vient à ne plus aimer son pelage, comme des enfants n’aimeraient pas la couleur de leur peau, à cause d’une moquerie. Le titre offre ainsi une très belle morale grâce à une héroïne résiliente qui s’accepte telle qu’elle est et trouve sa place parmi les autres, luttant ainsi contre la discrimination à l’école.

Mais ce ne fut pas un chemin facile. L’histoire offre ainsi plein de petits moments émouvants, notamment avec les parents qui retracent l’héritage de Fatou pour l’en rendre fière mais l’autrice montre aussi la difficulté pour l’enfant à l’entendre et la nécessité que ça se règle entre pairs (enfants du même âge). C’est très puissant.

Cette belle histoire est servie par des dessins drôles et plein de peps où l’illustratrice joue avec le lecteur grâce à une mise en page immersive et joyeuse. J’ai beaucoup aimé la vivacité de son trait, frappant notamment lors des jeux des enfants. Les personnages sont hyper expressifs pour mieux inciter les jeunes lecteurs à s’identifier, c’est très réussi. Et ces zébrures qui sont comme un fil rouge au fil des pages, c’est extrêmement bien trouvé ! J’ai beaucoup aimé ce dessin très ethnique et sa belle utilisation des motif.

Un très beau titre pour apprendre à s’aimer malgré ses différences.

Je remercie les éditions de l’Ecole des loisirs pour leur confiance et cet envoi !

 Mon avis :

Après Classe de Lune l’an dernier, voici John Hare de retour pour un voyage dans les abysses de l’océan. Une véritable incitation à l’évasion !

John Hare est un auteur et illustrateur surtout qui a grandi dans le Kansas, passant sa jeunesse à dessiner des serpents et à écrire les aventures d’un crocodile combattant le crime. Aujourd’hui, il vit à Gladstone dans le Missouri. Sa passion pour la nature et l’univers qui nous entoure se retrouve dans des albums muets où il laisse la part belle à ses compositions graphiques mettant en scène la richesse de la faune et de la flore sous-marine, dans notre cas.

Dans Classe sous-marine, on le voit organiser comme une classe verte mais sous la mer. C’est un titre surprenant, sans texte, comme un écho au fait qu’on ne puisse pas se parler sous l’eau. Le héros va vivre une drôle d’aventure vraiment prenante et entraînante, pleine de surprises. On découvre chaque planche, elle accroche l’oeil, puis dans un second temps on en découvre les petits détails cachés qui font encore plus avancer l’histoire et nous surprennent. Les couleurs sont riches et chaudes malgré le lieu.

J’ai beaucoup aimé cette histoire muette dont je me faisais le fil narratif et les dialogues dans la tête. Les dessins sont splendides, rendant hommage à la vie sous-marine et à ceux qui les arpentent. L’auteur insiste joliment sur l’importance de la solidarité et du patrimoine. J’ai beaucoup aimé les références à Atlantide, Abyss, aux dinosaures, etc. L’histoire n’a pas été sans me rappeler certaines aventures des Petites poules de Christian Jolibois et Christian Heinrich, car comme elles, c’est drôle, cocasse et charmant à la fois, parfait pour inviter le jeune lecteur à l’évasion et remplir ou au contraire dévoiler son imagination en se mettant dans la peau du héros.

Un livre à lire caché dans un cocon pour mieux rêver et frissonner !

Je remercie les éditions de l’Ecole des loisirs pour leur confiance et cet envoi !

 Mon avis :

Les aventures d’une fée des jardins !

Minusculette est l’héroïne récurrente d’une série de petits albums charmants pour les plus petits où elle rythme les saisons par sa magie et ses aventures. Huit titres sont disponibles à ce jour où l’on peut la retrouver. Je vais pour ma part vous parler de celui qui est de saison et qui se passe en hiver puisqu’il vient de sortir au format poche de la collection Lutins.

L’autrice Kimiko, née d’une mère japonaise et d’un père français, vit principalement en France, mais a souvent passé ses vacances au Japon dans la magnifique maison traditionnelle de ses grands-parents, près de Kyoto. Après des études de stylisme à Tokyo, elle a travaillé pour une maison de haute couture à Paris. Puis elle a quitté la mode pour faire des livres pour enfants. Elle a participé un nombre impressionnant de titres (voir sa bibliographie ici). L’illustratrice Christine Davenier a fait ses études à Paris aux Arts appliqués, puis aux Etats-Unis. En plus d’illustrer de nombreux ouvrages pour enfants, elle a également été institutrice. Elle a également une biographie assez fournie comme on peut le voir sur le site de l’éditeur.

La combinaison des deux donne un titre aux dessins doux et apaisants totalement de saison qui met du baume au coeur grâce à une histoire sur fond d’entraide, de solidarité et d’amitié, dans un univers enchanteur et poétique, un peu comme dans les vieux Disney.

L’histoire que l’on suit dans cet album est totalement de saison puisque l’on aide un écureuil à récupérer sa provision de noisettes coincée par le froid et la glace. Les autrices nous proposent de découvrir la nature à hauteur d’yeux d’animaux. C’est charmant. L’héroïne est vive et entraînante et le duo fonctionne bien, ce qui donne une lecture dynamique. En plus les illustrations sont pleines de poésie et propose une version très inventive de la nature, notamment grâce à la nature magique de l’héroïne. C’est mignon tout plein.

Le texte, lui, est tout à fait abordable pour les plus jeunes. Le format poche de chez Lutin ou celui un peu plus grand de la collection Loulou & Cie est adorable avec ses pages épaisses, sa taille réduite mais pas trop. C’est parfait pour les petits, notamment comme première lecture.

Une histoire pour découvrir l’hiver sous un autre oeil, entre beauté et chaleur animale !

Je remercie les éditions de l’Ecole des loisirs pour leur confiance et cet envoi !

4 commentaires sur “Albums Ecole des Loisirs : La Robe de Fatou / Classe sous-marine / Minusculette en hiver

  1. La Robe de Fatou a l’air plein d’intelligence et de sensibilité.
    Classe sous-marine m’intrigue pas mal, parce que je n’ai jamais rien lu ou plutôt admiré sur ce thème.
    Quant à Minusculette, comme tu dois t’en douter, il ne peut que me tenter autant pour la poésie, le côté hivernal que la présence d’un duo enfant/animal 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s