Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Ocean Colored Polaris de Yushi Wu

Titre : Ocean Colored Polaris

Auteur : Yushi Wu

Editeur vf : Chatto Chatto

Année de parution vf : 2021

Nombre de pages : 172

Histoire : Un jour Zi-Xuan, qui a essuyé des revers dans sa vie, se rend sur la côte afin de mettre fin à ses jours. C’est là qu’elle fait la rencontre d’une sirène nommée Xiao-Hai. Celle-ci lui propose un deal : Si Zi-Xuan l’aide à conquérir le coeur de la personne qu’elle aime, la sirène l’aidera à mourrir. Mais l’identité de la sirène n’est pas tout à fait celle que Zi-Xuan pensait être…

Mon avis :

Je lis assez peu de oneshot désormais en mangas en dehors des titres d’auteurs comme Taniguchi ou les collections Graphics de Pika et Oneshot shojo d’Akata. C’est peut-être un tort mais j’ai souvent des a priori vis-à-vis de ce format. Or, ici, même si c’était un peu léger et classique, j’ai trouvé la découverte vraiment chouette !

Chatto Chatto dont je découvre le travail, puisque avant aucun titre ne m’avait vraiment intéressé chez eux, offre une belle édition soignée et de qualité. J’ai adoré bénéficier d’une jaquette réversible et d’une couverture avec des petits bonus sur les personnages. La partie cachée de la jaquette est d’ailleurs celle que j’ai préféré et celle pour laquelle j’ai opté pour ma bibliothèque ^^

Mais qu’en est-il du contenu ? Le volume se partage en une histoire principale qui s’étale sur 3 chapitres + 2 bonus, puis il y a 2 autres histoires qui n’ont rien à voir avec celle-ci et qui sont plus inabouties.

L’histoire principale, éponyme du tome, est une très belle revisite du mythe des sirènes. On y rencontre une sirène mâle, Xiao-Hai, qui est un héros non binaire qui vit une histoire d’amour belle mais déchirante. Le récit est très classique sur le fond, mais beau, émouvant et touchant dans sa forme. Car ce n’est pas seulement une histoire d’amour comme dans la Petite sirène d’Andersen, c’est également une histoire pour apprendre à surmonter ses traumatismes.

En effet, en parallèle de l’histoire de cette sirène, c’est aussi l’histoire d’une rencontre, celle avec une humaine, une ado lycéenne maltraitée par ses camarades et sa mère, qui donc a envie de se suicider, mais qui va être sauvée par Xiao-Hai. Le début forcément est triste et douloureux, la suite l’est également car ce serait trop facile autrement, mais le final, bien que doux-amer, est lumineux.

J’ai beaucoup aimé la narration qui laissait libre court aux histoires de chacun, tout en les mêlant par moment. J’ai aimé la force de ce qui était raconté : un amour qui dépasse les frontières, surpasser ses traumas et oser confronter ceux qui nous font du mal pour survivre. Cela m’a aidé à dépasser le classicisme de la forme car les dessins font déjà vus. Ils sont très typés shojo (ils m’ont fait penser aux titres du Ribon Magazine) mais sont également doux et poétiques avec un très beau design des personnages.

J’avais peur d’une histoire un peu courte face au nombre de pages mais c’est amplement suffisant pour ce qu’il y a à raconter et cela empêche de se disperser. Les bonus qui lui font directement suite apportent un vrai plus. Celui sur la sorcière à l’origine de la malédiction de Xiao-Hai est dans le même ton que l’histoire principale, doux-amer. Il m’a rappelé la série de Nobi Nobi sur les contes traditionnels européens (Contes imaginaires de Tomoko Hako). L’autre est encore plus court mais permet de faire un dernier coucou aux personnages précédents le temps d’une scène toute mimi et de voir ce qu’ils sont devenus. Ça clôt très joliment cette belle histoire.

Les deux autres nouvelles du volume ont été écrites alors que l’autrice était plus jeune. Elles sont donc inabouties et très très classiques, encore plus que Ocean Colored Polaris, et donc pas du tout mémorables malheureusement. Pour autant, j’ai aimé leur contenu, c’était mignon. Elles évoquent toutes les deux des amours inavoués qui peinent à s’exprimer. Dans la première, ce sont deux camarades de classe avec la fille qui va faire le premier pas ce qui va chambouler le garçon un peu paresseux du duo qui ne va savoir comment réagir. Dans la seconde, un poil plus creusée, se sont deux amis d’enfance et voisins. Le garçon est faiblard, la fille le protège. Il change pour tenter de lui plaire en devenant plus « fiable » (oui gros cliché) mais il reste lui même au fond et ses blocages persistent. Cela ne casse pas trois pattes à un canard mais ça se laisse bien lire, c’est mignon et bienveillant avec une jolie morale sur l’importance de prendre des risques et d’ouvrir son coeur. Ça peut être une bonne porte d’entrée pour de jeunes adolescents en quête de lectures romantiques.

Ainsi Ocean Colored Polaris fut pour moi une bonne lecture où c’est avant tout l’histoire principale et éponyme du volume qui m’a marquée. L’ensemble est très classique mais bien raconté, avec de jolis dessins et de gentilles idées. J’ai été plus frappée par la noirceur derrières les jolis visages de la première histoire, que par les romances vues et revues des nouvelles qui ont suivi. Ce n’est pas une lecture inoubliable mais elle m’a fait passer un joli moment.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7 commentaires sur “Ocean Colored Polaris de Yushi Wu

  1. Le couverture est splendide et le fait de suivre une sirène mâle non binaire loin d’être courant ! L’histoire a l’air poignante et peut-être un peu trop dramatique par rapport à ce que j’aime, mais quand même très belle.
    Quant aux nouvelles, bien que pas sensationnelles, c’est un sympathique bonus 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou ^^ J’avais été très attirée par la magnifique couverture de ce one-shot ♥ Je n’ai pas encore lu le tome, donc je ne pourrai pas encore me prononcer dessus mais ton avis m’encourage à penser que je n’ai pas fait une erreur x)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s