Livres - Romance

Miss Catastrophe de Joanna Shupe

Titre : Miss Catastrophe

Auteur : Joanna Shupe

Editeur : J’ai Lu – Pour elle (Aventures et Passions)

Année de parution : 2021

Nombre de pages : 371

Histoire : – C’est vous l’architecte ?
Phillip Mansfield n’en revient pas. Pour construire son hôtel, il a engagé le célèbre lord Cassell. Pourtant, c’est sa fille Eva qui vient de débarquer à New York et prétend superviser le chantier !Qui ferait confiance à une femme pour mener à bien un projet d’une telle ampleur ? Phillip n’a pas le choix s’il veut respecter les délais imposés. Mais ce n’est pas le pire. Car Eva est aussi cette fougueuse inconnue avec qui il a vécu un délicieux interlude lors d’une croisière, et dont les soupirs de plaisir hantent toujours ses nuits…

Mon avis :

J’ai lu pas mal de romances historiques dans ma « carrière » de lectrice, cependant j’ai souvent eu du mal à de rares exceptions avec celles se déroulant en Amérique, j’avais donc lâché l’affaire. C’était sans compter une amie blogueuse qui m’a de suite accroché avec le pitch et l’ambiance de Miss Catastrophe.

Miss Catastrophe est le deuxième tome d’une saga du nom de « Scandales à New York » qui sort chez nous depuis septembre 2020. Le premier tome Drôles de fiançailles était consacré à Honora, fille du comte de Stratton qui passait un drôle de marché avec Julius Hatcher, un arrogant financier dont les extravagances défrayaient la chronique. Mais ce n’est pas la première saga de l’autrice à parvenir chez nous puisqu’en 2017 déjà, Milady proposait : Les gentlemen de New York, deux tomes se déroulant donc dans la même ville qu’à présent.

Miss Catastrophe raconte comment Eva, la fille du célèbre architecte lors Cassell, a été engagée par le magnat Phillip Mansfield pour construire l’hôtel de ses rêves à New York sans qu’il le sache, pensant que c’était son père aux manoeuvres.

Ce qui m’a d’emblée plu dans l’histoire c’est que nous avons affaire à une romance où les choses se concrétisent très vite. En effet, les deux héros ont d’abord une liaison sur le bateau qui les emmène à New York et ce avant même qu’ils sachent qui ils sont vraiment. Alors forcément lors de leur seconde rencontre rien ne va aller comme prévu. On ne passe pas cent sept ans à tourner autour du pot dans cette romance. L’attirance entre les deux héros va vite se concrétiser et ce ne sont pas des oies blanches, ni l’un, ni l’autre. C’est donc une romance plus mature que ce à quoi je suis souvent confrontée dans les romances victoriennes que j’aime tant.

J’ai également adoré le contexte de cette histoire. L’autrice s’est inspirée de la première femme habilitée à être architecte en Californie pour imaginer son héroïne, architecte de génie. L’architecture tient une place très importante dans toute l’histoire. Elle émaille le récit de scènes passionnantes aussi côté conception que réalisation. J’ai beaucoup aimé découvrir des petits bouts de la vie sur les chantiers, des conflits qu’il pouvait y avoir, découvrir la puissance des syndicats, le rôle des « politiques » dans les grandes villes, assister à la corruption qui entrave les chantiers. La passion des héros pour cet art est également très bien rendue. Quand chacun d’eux en parle, c’est passionnant et c’est une part essentielle de leur vie à chacun.

Les deux héros sont d’ailleurs chacun assez atypiques dans leur genre. Lady Eva est une architecte de talent, une femme de caractère qui sait s’imposer mais aussi négocier et écouter. Elle a vraiment la fibre familiale, son père compte beaucoup pour elle. Elle assume également ses désirs sans rougir. C’est une femme pour qui sa carrière compte beaucoup mais qui, quand elle aime, donne tout. Face à elle, Philip est un très beau personnage masculin, un homme qui a été blessé autrefois par une précédente relation amoureuse et qui s’est endurci depuis. Mais au contact d’Eva il va beaucoup s’adoucir. Il a un côté protecteur très développé mais aussi un grand respect des femmes qu’il ne sous-estime aucunement, au contraire, il les voit comme des égales. C’est rare dans les romances historiques. Du coup, il fait toujours attention à avoir le consentement de sa partenaire. Il sait s’excuser et faire amende honorable quand nécessaire. Cela donne une superbe relation parfaitement équilibrée entre les deux, même si elle ne sera pas dénuée d’embûches, de coups d’éclat, de brouilles et de retrouvailles.

Autour d’eux, nous avons également une belle brochette de personnages. Il y a Honora, la meilleure amie d’Eva, héroïne du tome 1, qui n’a pas la langue dans sa poche. Il y a la mère de Philip, une vieille rombière qu’on croit terrible au début, mais qui est juste une femme sûre d’elle et de ce qu’elle veut et qui l’assume dans ce monde et cette époque d’homme. Il y a également, l’avocat et ami de Philip, un homme terriblement intelligent qui sait lui tenir la dragée haute. Rebecca Hall, une autre amie proche de Philip, est un superbe personnage avec une histoire qui m’a surprise et touchée pour l’époque. J’ai également bien aimé les méchants de l’histoire, qui jouent très bien leur rôle, en étant machistes et nocifs à souhait.

Ainsi grâce à des personnages forts aux caractères équilibrés et modernes, grâce à une histoire qui ne s’arrête pas à la romance et parle également avec passion d’architecture, et enfin grâce aux développements de thèmes pertinents sur l’évolution de la place des femmes, leur droit à travailler et aimer qui elles veulent comme elles veulent, le titre se détache vraiment de la masse des romances historiques qui arrivent sur nos étals chaque mois. Pour ma part, ce fut un mini-coup de coeur !

2 commentaires sur “Miss Catastrophe de Joanna Shupe

  1. Si ce n’est pas une priorité, d’autant qu’il faut que je lise d’abord le premier tome qui est dans ma PAL, le roman a l’air sympa avec ce respect des femmes qui est rare dans les romandes historiques même si la collection commence à faire entrer quelques titres qui se démarquent à ce niveau…
    L’architecture n’est pas un domaine qui m’intéresse particulièrement, mais la passion avec laquelle les protagonistes en parlent semblent inspirante et passionnante !

    Aimé par 1 personne

    1. Ha tu pourras me dire pour le tome 1 comme ça 😉
      J’espère que tu te laisserais tenter par cette vraiment très chouette comme tu l’as compris.
      L’éditeur et les auteurs prennent vraiment une bonne direction.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s