Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2021 – 16

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Semaine normale devant les écrans, je continue à les délaisser assez souvent au profit de mes lectures ou alors je regarde des documentaires dont je ne parle pas forcément ici ^^! Résultat, un seul film vu cette semaine mais encore un Hitchcock donc la qualité est au rendez-vous ! Côté série, j’ai eu un coup de foudre pour une petite nouvelle sur laquelle j’ai hâte d’échanger avec vous. J’ai également terminé celle historique que je regardais. Il faut donc que je trouve une nouvelle saison à dévorer cette semaine. J’ai quelques candidates sur le feu 😀

Bonne fin de weekend et bonne lecture à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

Correspondant 17 d’Alfred Hitchcock (1940) avec Joel McCrea, George Sanders, Herbert Marshall…

Je poursuis mon rattrapage des films qu’il me reste à voir chez le maître avec ce thriller du début des années 40 se déroulant dans un contexte de seconde guerre mondiale et de peur du nazisme. Film en noir et blanc assez classique mais avec quelques plans marquants comme toujours comme celui du moulin, c’est un film oublié à revoir. La mise en scène est parfaite, bien rythmée et reprenant tout à fait les codes des films noirs d’espionnage et de politique postérieurs, avec la petite dynamique habituelle du couple avec la femme, petite jeune assez entreprenante sous ses dehors naïfs qui va pousser son homme à avancer. N’hésitez pas à lire cet avis plus complet : lien.

Johnny Jones, journaliste américain au New York Globe, est envoyé en Europe en 1939 pour évaluer l’éventualité d’une Seconde Guerre mondiale. A Londres, il fait la rencontre de Van Meer, un vieil homme politique hollandais, seul à connaître la clause secrète d’un traité d’alliance. Après un attentat simulé, Van Meer est enlevé par des espions nazis, et Jones se lance à sa recherche en Hollande, aidé en cela par Carol, une jeune fille dont le père préside une société pacifiste…

Jamestown – Saisons 2 et 3 Épisodes 1 à 8 (chacune) *FIN*
En 1617, un groupe de jeunes femmes anglaises quittent l’Angleterre pour le Nouveau-Monde.

Cette deuxième saison m’a plus plu que la première, toujours autant de drames mais un poil plus de nuances et surtout de nouveaux personnages et plus d’interactions. Ainsi tout en restant centré sur les trois filles, on explore les relations avec les indigènes, on parle d’esclavage, on assiste à une romance inattendue, etc. Les personnages secondaires deviennent plus prépondérants comme le gouverneur ou James Read. Il y a plein d’autres petites intrigues sympa avec tous ceux qui gravitent autour et ça donne vraiment vie à cette enclave. Classique mais j’aime beaucoup.

Troisième et dernière saison déjà mais on avait à peu près fait le tour. Les relations entre aborigènes et colons sont toujours aussi complexes et aboutissent à des drames. J’ai trouvé la saison un peu plus fouillis. L’une des filles s’en va de manière assez brutale et inattendue. La rivalité entre Jocelyn et Yeardley, le gouverneur s’accentue et fait mal. Je n’ai pas été passionnée par l’intrigue « politique » de cette saison et j’ai préféré les petites histoires de chacun, que ce soient Verity et Meredith dont le couple m’a émue avec sa nouvelle dynamique introduite par le petit garçon qu’ils recueillent, Mercy à qui on a accordé plus de place et bien sûr Henry qui a bien évolué et dont le drame personnel m’a déchiré le coeur. Par contre, Silas est parti complètement en cacahouète et je n’ai pas du tout été convaincue par tout ça. La série se termine cependant abruptement et confusément entre Happy end pour certains et horreurs innommables pour d’autres, c’est perturbant… SPOILER : En effet, on nous épargne la guerre sanglante entre les aborigènes et les Anglais, mais on assiste à ses débuts brutaux et violents. Les personnages principaux ont terminé leur périple sur une note d’espoir et d’amour. Le méchant gouverneur Yeardley est enfin évincé. On est content entre autre de voir enfin le couple James Read – Jocelyn se concrétiser et Mercy se libérer de son statut de servante pour se marier avec l’homme qu’elle aime. Mais on est triste pour ce qu’il va advenir de ces indigènes…

The Nevers – Episode 1 x 01 ❤️

Une nouvelle série fantastique voire steampunk de Josh Whedon, il fallait que je la voie ! Des femmes de l’époque Victorienne se retrouvent avec des aptitudes extraordinaires, d’implacables ennemis et une mission qui pourrait changer le monde… Excellent pitch qui m’a de suite convaincue. J’ai tout aimé, l’univers, les personnages, le rythme, l’intrigue. C’est déjà vu, c’est un peu clinquant, c’est fait pour brosser les fans dans le sens du poil mais ça marche à fond sur moi. Je n’ai pas vu le temps passer lors de ce premier épisode exposant l’univers original imaginé avec ces femmes londoniennes touchées par quelque chose qui leur a conféré à chacune des pouvoirs bien particuliers. Les deux héroïnes, l’épatante Mme True et l’inventive Penance sont pleine de vie. J’aime la petite communauté qu’elles ont réuni autour d’elle. J’aime le mystère et la menace incarnaient par ceux qui le poursuivent (et font des expériences) ainsi que le gouvernement patriarcal qui les voit d’un mauvais oeil. C’est plein de potentiel et les effets spéciaux sont chouettes. Le final a un petit air mystique très séduisant. Je suis totalement convaincue par ce pilote !

Zoey et son incroyable Playlist (Zoey’s Extraordinary Playlist) – Episode 2 x 09

Une fois de plus, je ne vais pas être gentille. Je ne comprends pas du tout l’évolution de l’histoire. Entre le fait que j’ai l’impression que des scènes de transition ont été coupées entre cet épisode et le précédent pour amorcer les nouvelles histoires et le fait que celles-ci ne me convainquent pas du tout, ça fait assez mal. Heureusement, j’ai trouvé original le fait que les chansons et leurs auteurs se mélangent dans cet épisode pour Zoey. Il n’y a que ça qui sauve la série ^^!

Station 19 – Épisode 4 x 11

S’il n’y avait pas eu le final en mode coup de point contre l’affaire George Floyd, le reste aurait été assez oubliable. Il y a toujours Sullivan qui essaie de vite redevenir chef ce qui déplait à Maya. Il y a toujours Travis qui hésite avec Emmett. Il y a toujours Dean qui galère avec son statut de père et d’homme black, etc. Par contre, la machine pour les patinoires qui devient folle et prend feu, c’était super amusant et ça changeait ><

Grey’s Anatomy – Épisode 17 x 12

Ici aussi, ce fut clairement le fait d’aborder l’affaire George Floyd et les réactions très différentes que ça peut susciter qui m’a le plus plu avec le patient de Bailey qui ne croit pas au Covid et refuse de se faire soigner. Le premier est un sujet majeur aux USA, la peur ressentie par Maggie est normale, l’envie de faire quelque chose des enfants de Hayes aussi, tout comme la colère de Jackson, les paroles de sa mère sur ce qu’elle a fait pour que des noirs soient aux postes où ils sont étaient puissantes aussi. Sur l’autre versant, l’impuissance de Bailey m’a saisi mais sonnait tellement juste. C’était vraiment intéressant mais toujours un peu lisse et surfant trop sur l’actualité au lieu de développer un vrai scénario propre à la série…

This Is Us – Episode 5 x 13

Pas de coup de coeur malheureusement cette semaine. J’ai encore et toujours du mal avec la relation Kevin-Randall. Si je peux comprendre la souffrance de ce dernier, je n’aime pas forcément la façon dont elle est mise en scène… ça fait trop j’accuse et j’en veux à ma famille qui pourtant a été super avec moi. Marre de voir Kevin payer pour les troubles de Randall résultant de son adoption. J’ai l’impression de ne pas avancer et d’étouffer. Je préfère, comme la semaine dernière, quand on croise plusieurs personnages notamment ceux qu’on voit peu.

Nancy Drew (2019) – Épisode 2 x 12

Toujours le même savant mélange entre histoires familiales, enquêtes et fantastique qui plaira aux fans de la série. Finalement ce n’était pas si mal de suivre Ace cette fois. J’ai trouvé ça plus sympa que dans les épisodes précédents avec l’histoire de ce frère caché. J’ai juste trouvé certains éléments trop précipités ou trop gros… Par contre, ça fait bizarre de voir le père de Nancy avec son ex- réfléchir à ce qui sera la prochaine merde à résoudre ^^!

Blue Seed – Épisodes 3 à 10

J’ai tranquillement poursuivi les aventures de Momiji et de son cher Kusanagi. Repérée par le gouvernement, la voici qui monte à Tokyo pour entrer dans leur bande pour chasser les aragami. Il y a un petit côté polar/enquête policière qui vient s’ajouter à l’ésotérisme de la série et cela se mélange assez bien. Certes, on est sur un schéma classique : un épisode = un créature à combattre, mais c’est dynamique. Le côté romance lycéenne me fait un peu plus lever les yeux au ciel désormais car Momiji est quand même bien légère et pénible, heureusement que Kusanagi apporte la noirceur et l’humour nécessaire. La petite bande s’enrichit au fur et à mesure de nouveau personnage et le côté anecdotique des premiers épisodes passe petit à petit pour amener vers une intrigue un poil plus dense. Hâte de poursuivre !

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

13 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2021 – 16

  1. Oui j’ai aussi relevé « The nervers » qui est très tentante mais pas encore eu le temps de me lancer.
    J’ai tenté « virgin river » mais j’ai rapidement abandonné par manque d’intérêt… J’ai par contre vu d’une traite WandaVision après avoir fait une grosse pause suite au premier épisode. Nous avons vu en famille l’Avare, un grand classique avec Louis de Funès et un film allemande, « Into the beat » sur netflix, sympa mais sans grand originalité.

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère que tu accrocheras autant que moi à The Nevers…
      Je me suis aussi lassée de Virgin Rivers même si je ne me suis entêtée à tout regarder, ce que je n’aurais pas dû…
      Wanda fut un coup de coeur alors ravie que ce soit si bien passé chez toi !
      J’adore tous les films avec De Funès !
      Je note Into the beat, pour au moins y jeter un oeil 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Alors le hitchcock j’en ai jamais entendu parler, pourtant je suis assez au fait de sa filmo…😲. Interessant, je jeterais un oeil (j’ai revu recemment l’homme qui en savait trop version us avec les enfants et… pas loin du navet!). Par contre un viens de regarder Captain fantastic avec viggo Mortensen et je le recommande tres chaudement! La BA est tres trompeuse, c’est plutot sombre mais magnifiquement complexe…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s