Livres - Jeunesse / Young Adult

Le Monde secret d’Adélaïde d’Elise Hurst

Titre : Le Monde secret d’Adélaïde

Auteur : Elise Hurst

Editeur : D’Eux

Date de parution : 22 avril 2021

Nombre de pages : 32

Histoire : Au cœur de la ville, Adélaïde mène une vie paisible. La nuit, elle écoute le chant des étoiles, mais durant le jour, elle veille sur ceux qui lui ressemblent, ceux qui vivent en silence, qui dansent, ceux qui rêvent, solitaires.
Rien ne lui laisse croire que bientôt, d’une manière imprévue et dans une grande joie, son monde secret se sera métamorphosé.
Un conte empreint d’une grande, grande tendresse et qui nous rappelle l’importance de tisser des liens. Que de grandes choses peuvent arriver lorsque nous avons le courage de sortir de l’ombre. Un texte tellement juste et des illustrations envoûtantes !

Mon avis :

Dès que j’ai découvert la couverture du Monde secret d’Adélaïde, j’ai flashé sur la douce poésie tranquille qui se dégageait du titre et qui me rappelait la douceur d’Aria de Kozue Amano, un titre que j’affectionne énormément. Alors je remercie Gabriel Lucas et les éditions D’Euxde m’avoir donné l’opportunité de le découvrir.

Les éditions D’Euxsont une maison québécoise à destination du jeune public, fondée par Yves Nadon et France Leduc, deux acteurs du monde de l’édition et de l’enseignement qui se connaissaient déjà depuis un bout de temps. Leur philosophie : « la lecture [doit être considérée] comme un élément de transformation pour l’enfant« . Ils proposent donc « des histoires fortes, des illustrations percutantes et ont le noble objectif de créer des lecteurs« . Le Monde secret d’Adélaïde correspond parfaitement à leur cahier des charges !

Elise Hurst, elle, est une autrice et illustratrice australienne, spécialisée dans les livres pour enfants. Autodidacte elle s’est rapidement dirigée vers cette branche de l’édition qu’elle affectionne et a publié plus de 50 livres à ce jour aussi bien dans son pays que de part le monde. La beauté de ses créations est telle que certaines pièces font désormais partie de collection privée, mais ça ne l’empêche pas de toujours partager sa passion, notamment lors de cours ou de démonstration dans les écoles et les festivals. Le Monde secret d’Adélaïde est son deuxième titre chez les éditions D’Eux qui ont également publié Imagine une ville. Vous pouvez la retrouver sur son site à : https://elisehurst.com

Le court album Le Monde secret d’Adélaïde est une très belle histoire extrêmement poétique qui met en scène une jeune lapine un peu solitaire, qui en mode « Amélie Poulain » préfère rêver de loin la vie qu’elle pourrait avoir. Les discussions et les échanges avec les autres semblent lui faire un peu peur pourtant elle se sent terriblement bien dans cette jolie ville dans laquelle elle vit. Il lui suffirait donc juste d’un coup de pouce pour réussir à aller vers les autres.

J’ai beaucoup aimé l’association entre le texte et les illustrations dans l’ouvrage ici présent. L’autrice fait vraiment oeuvre de poétesse dans les mots et le rythme qu’elle choisit pour son récit. C’en est presque entêtant.

Mais surtout elle magnifie cette histoire très touchante sur une solitude peut-être pas si voulue que ça par des dessins magiques qui confèrent une dimension toute particulière au récit. Ses illustrations sont tels des tableaux. Ils s’apprécient quand on prend le temps de s’y attarder. Les couleurs sont d’une grande profondeur et richesse ce qui les rend vraiment immersifs. On a l’impression qu’on pourrait plonger dedans pour vivre dans cette petite ville hors du temps en compagnie d’Adélaïde. C’est un peu le même sentiment que l’on ressent à la lecture d’Aria de Kozue Amano auquel je faisais référence au début. La ville est un personnage clé de l’histoire ici aussi.

En effet, ce lieu peuplé d’animaux anthropomorphes vibre sous les pinceaux d’Elise Hurst, qui comme son héroïne observe et croque les petites scènes de la vie quotidienne qui s’y déroulent. C’est une très belle mise en abyme de la part de l’autrice, qui elle-même doit observer son quotidien et celui des autres pour ensuite les transformer en histoire. On retrouve d’ailleurs la minutie et l’esprit d’évasion paradoxalement dont elle doit faire preuve. La solitude qu’elle doit ressentir et le bonheur de trouver quelqu’un comme elle.

Bref, Adélaïde, c’est un peu Elise, et le joli fil rouge qu’elle nous propose m’a totalement emportée par sa poésie et la douceur de ses illustrations. C’est exactement le genre de titre que j’aime avoir dans ma bibliothèque et partager avec le plus de lecteurs possibles de tous les âges !

Je remercie les éditions D’Eux et Gabriel Lucas pour leur confiance et cette découverte !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4 commentaires sur “Le Monde secret d’Adélaïde d’Elise Hurst

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s