Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Blue Summer de Nagisa Furuya

Titre : Blue Summer

Auteur : Nagisa Furuya

Editeur vf : IDP Boys Love (Hana Collection)

Année de parution vf : Depuis 2021

Nombre de tomes vf : 2 (en cours)

Résumé : Chiharu Saeki et Wataru Toda sont deux lycéens passionnés de cinéma. C’est grâce à cet intérêt commun qu’ils sont devenus amis. Ils aiment passer du temps ensemble et se sentent à l’aise en compagnie de l’autre… Jusqu’au jour où une déclaration d’amour inattendue change la dynamique de leur relation. Lorsque Saeki demande à Wataru de l’accompagner faire un pèlerinage des lieux de tournage de son film préféré pendant les vacances d’été, celui-ci accepte, sans se rendre compte que le temps leur est compté… Pourquoi tombe-t-on amoureux ?

Mes avis :

Tome 1

Je ne sais pas vous mais je suis toujours à la recherche de Boys Love avec des histoires douces et positives, alors souvent je me tourne vers cette collection d’IDP Boys Love qui en propose de charmantes.

C’est comme ça que j’avais découvert Nagisa Furuya il y a un peu plus d’un an avec son titre Les deux lions qui fut une lecture douce et chaleureuse, simple et surprenante à la fois, qui m’avait vraiment fait tomber sous son charme au fil des chapitres. Après un début un peu morne, la suite s’était révélée belle et touchante à l’image de sa couverture qui reflète bien le contenu de l’oeuvre. Certes l’histoire n’était pas révolutionnaire et les dessins étaient simples aussi, mais il se dégageait vraiment quelque chose.

Ainsi, j’ai été ravie de la voir revenir avec une série un peu plus longue cette fois : Blue Summer, qui compte 2 tomes à ce jour au Japon. On y retrouve la même ambiance douce et chaleureuse et la même construction lente mais définitivement séduisante.

Cette fois, nous suivons deux lycéens que tout semble opposer mais que leur passion commune pour le cinéma a rapprochés. Chiharu et Wataru se retrouvent ainsi régulièrement le temps d’un film pour ensuite discuter de leur passion commune. Cependant au lycée, ils ne sont pas dans la même classe, n’ont pas le même groupe d’amis et l’un est populaire auprès des filles tandis que l’autre pas vrai. Un jour, Wataru assiste à une déclaration que reçoit Chiharu, à laquelle il répond qu’il est déjà amoureux de quelqu’un d’autre. Il commence alors à s’interroger sur ce que peut être ce sentiment qu’il ne connait pas lui-même…

J’ai vraiment beaucoup aimé la construction de cette bluette adolescente certes classique, certes au final assez évidente, mais quand même très touchante. Tout démarre par une jolie amitié reposant sur une passion commune qu’ils ne partagent qu’entre eux vu que les autres ados de leur âge ne semblent pas bien intéressés par le cinéma, du moins pas comme eux. Ainsi, c’est adorable de les voir échanger ainsi et se rapprocher par la même occasion. Je trouve juste la déclaration de l’un d’eux un peu trop rapide… Heureusement, ça ne change pas beaucoup la dynamique et on reste sur une jolie amitié se transformant lentement en un peu plus, le tout se faisant très très naturellement. L’ajout de la dimension « cinéma » grâce à leurs sorties estivales sous forme de pèlerinage sur les lieux de tournage d’un des films préférés de Chihaya est vraiment bien choisi et donne une couleur supplémentaire au récit.

Les deux héros sont de beaux personnages. Wataru est la figure de l’ado classique, banal mais bien dans ses baskets, chaleureux, franc et un peu casse-cou. Chihaya, lui, est plus réservé, plus mystérieux en quelque sorte, ce qui le rend aussi maladroit et donc très touchant. Dans ce premier tome, c’est Wataru le narrateur, j’aimerais bien qu’on échange les rôles par la suite pour en découvrir un peu plus sur les pensées de Chihaya, qui révèle parfois de jolies surprises et semble gentiment complexe.

Les interrogations de Wataru sur l’amour, les relations amoureuses homme-femme / homme-homme sont légitimes et bien amenées. Certes cela aurait pu être plus poussé mais c’est déjà joliment présenté. En plus, pour une fois, on n’est pas dans un récit purement homosexuel, mais plutôt bisexuel voir pansexuel, je dirais, ce que je trouve intéressant.

Les dessins de Nagisa Furuya sont comme toujours dans la norme de ce genre de titre mais j’aime la fraicheur qui s’en dégage. Les couvertures sont très sobrement et simplement composée et pourtant elles attirent directement l’oeil avec ce beau ciel bleu estival et la jovialité et le plaisir d’être ensemble qu’on ressent chez les deux héros. C’est la même chose à l’intérieur, le titre est lumineux et chaleureux. L’autrice fait un très joli travail sur les expressions des visages des héros, ce qui rend leur histoire encore plus émouvante sous l’extrême pudeur que l’on ressent chez chacun. J’ai vraiment été séduite.

Ce premier tome de Blue Summer malgré son classicisme m’a vraiment enchantée. C’était exactement le genre d’histoire simple mais belle et positive dont j’avais besoin. Les héros ressemblent à n’importe quels garçons de nos jours. Il n’y a presque pas de drame inutile, c’est reposant. Et voir cette jolie amitié, découverte autour d’une passion commune pour le cinéma, se transformer peu à peu en quelque chose de plus m’a émue. J’adore ce genre de romance classique mais positive.

Tome 2

Avec pas mal de mois entre les deux tomes, je replonge dans le doux ciel bleu réunissant les amis-amants Chiharu et Wataru, désormais à l’université, toujours ensemble et toujours amoureux de cinéma.

Les romances de Nagisa Furuya, ce sont toujours des histoires simples et douces que j’aime lire pour passer un joli moment apaisant. Que ce soit dans la pureté de ses planches ou dans la ligne claire de son histoire, elle ont un effet relaxant sur moi. Il faut dire que les personnages sont particulièrement cléments et humains.

Dans ce deuxième tome d’une série toujours en cours, nous nous retrouvons à suivre le quotidien assez banal des deux héros qui se sont retrouvés mais ne suivent pas les mêmes cours, n’ont pas les mêmes cercles d’amis, ni les mêmes petits boulots. Alors dur dur de se voir et pourtant malgré cela aucun drame à l’horizon, tout est traité avec chaleur et douceur, avec certes beaucoup de non-dits et de retenues qu’il serait bon d’explorer, mais au moins on n’est pas dans le mélodrame comme avec certains autres titres et ça fait un bien fou.

J’aime voir les garçons explorer leur relation de manière douce et tranquille, posant les bases d’une jolie romance équilibrée où chacun sait écouter et attendre l’autre si nécessaire, que ce soit pour se voir quand c’est compliqué, que ce soit pour franchir certaines étapes concrètes et physiques d’une relation homosexuelle quand c’est la première fois, que ce soit pour gérer la jalousie de voir d’autres gens proches de l’être aimé quand nous on ne le voit pas beaucoup. Tout cela est conté avec beaucoup de bienveillance et un regard très doux.

J’ai ainsi fondu devant les maladresses de chacun des héros, de Wataru qui est encore très immature et candide, à Chiharu qui aimerait avoir plus mais patiente et ronge son frein. Je suis juste un peu triste qu’ils ne vivent pas leur relation au grand jour et qu’on ait l’impression que naturellement ils se sentent obligés de se faire juste passer pour de très bons amis. En même temps, l’autrice ne semble pas montrer que ça leur pèse, cela a donc une certaine forme de réalisme dans un pays où l’homosexualité peine à être librement acceptée, mais c’est frustrant pour le lecteur qui aimerait peut-être voir des situations plus encourageantes.

Cependant, j’ai à nouveau vécu un très beau moment de lecture qui m’a fait chaud au coeur. Je me sens proche de ces héros maladroits que j’ai envie de réconforter et d’encourager. Leur lente découverte de la vie de couple est adorable et émouvante surtout dans une mise en scène peuplée de souvenirs de la fac, de petits boulots, de fêtes estivales et de sorties en amoureux avec en fond toujours cette jolie passion pour le cinéma, que j’aimerais juste voir un peu plus mise en avant.

10 commentaires sur “Blue Summer de Nagisa Furuya

  1. Aaah, je suis contente que ce mangas t’ait plu ! 😍
    Nagisa Furuya a vraiment un truc pour raconter des histoires simples mais touchantes et addictives. On sait ce qui va se passe mais on prend quand même beaucoup de plaisir à lire tout ça ><
    J'ai hâte d'avoir la suite !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s