Livres - Jeunesse / Young Adult

Albums Ecole des Loisirs : Hé ! Là-Haut ! / Les Glaces aux coquelicots

Nouvelle petite fournée d’albums jeunesse de l’Ecole des loisirs qui viennent de sortir et dont j’ai eu envie de vous parler tant ils sont charmants dans leur célébration de la nature et de la famille.

Titre : Hé ! Là-Haut !

Auteur : Christine Davenier

Editeur : L’école des loisirs (Loulou and Cie)

Date de parution : 26 mai 2021

Nombre de pages : 32

Histoire : Titou commence à faire des réserves pour l’hiver qui arrive. Mais qui donc s’amuse à lui lancer des trucs sur la tête ? Et quel cet événement qui se passe ce soir et dont tous les habitants de l’arbre ne cessent de parler ? Titou decide de grimper dans l’arbre pour éclaircir tous ces mystères…

Mon avis :

Avec Hé ! Là-Haut !, je retrouve Christine Davenier que j’avais découvert il y a quelques temps dans Minusculette, une charmante série sur une fée des jardin qui vit de petites aventures au fil des saisons. J’avais adoré la douceur des dessins et leur gentille drôlerie.

Dans Hé ! Là-Haut !, nous retrouvons le même amour pour la nature dont l’autrice avait fait preuve dans Minusculette. Elle met en scène, cette fois, une petite souris qui vit au pied d’un grand arbre et qui en a un peu marre de sentir des choses lui tomber dessus. Alors qu’elle admirait depuis longtemps cet arbre sans oser y grimper dessus, c’est l’occasion parfaite pour cela sans qu’elle s’en rendre compte.

Nous sommes ici en présence d’une histoire vraiment douce et charmante comme sait en écrire Christine Davenier. Son héros, Titou, est quelqu’un de paisible qui aime vivre tranquillement, à son rythme, en appréciant la nature, ce qui est vraiment reposant. On a envie tout comme lui de se poser contre le tronc d’un arbre et d’admirer ce qui nous entoure.

Mais l’aventure est souvent au détour d’un chemin et au fil du temps qui passe, Titou va commencer à s’interroger sur ce qui peut bien se cacher là-haut. La curiosité va donc le pousser à vivre une belle aventure. Nous sommes habitués à des voyages plutôt horizontaux, mais ici, Christine Davenier propose astucieusement une aventure toute verticale. C’est très bien trouvé ! Au fil des branches qu’escalade notre héros, nous allons avec lui faire de charmantes rencontres qui racontent la vie qu’il y a sur et dans un arbre, celui-ci n’étant pas juste un végétal posé là mais plutôt la maison de bien des êtres vivants.

J’ai beaucoup aimé ce voyage simple et pourtant original qui magnifie la vie dans la nature. C’est un beau voyage fait de belles rencontres et le final offre une jolie leçon très émouvante et chaleureuse.

Le tout est porté par le trait et surtout la palette lumineuse de l’autrice, qui démarre dans des tons de verts et bleus très printaniers pour petit à petit nous emmener vers les orangers d’un soleil couchant encore plus riche avant de terminer sous un superbe ciel étoilé éclairé par la Lune. Superbe et terriblement poétique !

Hé ! Là-haut ! est une douce aventure verticale qui invite au voyage dans la nature environnante, offrant un regard nouveau sur ce qui peut nous sembler familier et qu’on oserait pas dépasser. Il faut se laisser tenter et oser dépasser ses limites !

Je remercie les éditions de l’Ecole des loisirs pour leur confiance et cet envoi !

Titre : Les Glaces aux coquelicots

Auteur : Gérard Goldman et Geneviève Casterman

Editeur : L’école des loisirs (Pastel)

Date de parution : 26 mai 2021

Nombre de pages : 32

Histoire : Papa, Maman et moi, on est allés prendre Bob et Dom, les parents de Papa, en voiture. On ne leur a pas dit où on allait, Papa voulait leur faire la surprise. Après des millions de kilomètres, on est arrivés sur une plage toute longue. Mais Bob et Dom n’ont pas reconnu la plage de leurs vacances. Au retour, la voiture était pleine de trésors.

Mon avis :

C’est la douceur estivale de la couverture des Glaces aux coquelicots qui m’a attirée vers ce court album jeunesse à destination des plus jeunes tout comme son compatriotes plus haut.

Avec lui, je découvre le travail de Gérard Goldman et Geneviève Casterman. Le premier a déjà été scénariste dans des romans et BD, notamment Coeur d’artichaut à L’école des loisirs en 2006 (Fiche). Quant à la seconde, c’est une illustratrice belge qui a déjà commis quelques albums pour la maison d’édition comme En attendant Timoun (Fiche) et Au revoir, Adélaïde (Fiche).

Ensemble, ils nous présentent une charmante histoire qui fleure bon la nostalgie pour les plus vieux d’entre nous tant on a l’impression de nous retrouver dans un album d’autrefois aussi bien dans son dessin que sa mise en page. Ils nous offrent dont le temps d’une histoire de nous replonger dans nos souvenirs.

Les souvenirs et la famille sont effectivement au coeur de ce joli album. Nous suivons une famille sur trois générations qui décide un dimanche de prendre la route pour aller se balader. La balade se transforme en voyage dans les souvenirs des uns et des autres, souvenirs dont on ne sait pas s’ils sont justes ou erronés mais qui permettent à tous de vivre un joli moment.

On se déplace ainsi au coeur de la France des campagnes et villages, le long de la côte, au bord d’un lac ou encore dans un petit village typique. C’est vraiment plein d’un charme désuet et ça sent bon l’été, ses fêtes de village, ses baignades à la place et ses jeux au bord des lacs. C’est une vraie invitation au voyage dans notre France profonde, ce qui est parfait en ce moment !

Même s’ils ont un petit côté désuet, j’ai beaucoup aimé le charme des dessins simples et doux de l’illustratrice donc on sent la peinture qui cherche à s’échapper de la page par moment. Les pages représentant les paysages visités sont particulièrement réussies avec un charme qui donne envie de visiter cette France profonde même s’il y a parfois un peu trop de touristes à mon goût ^^

On lit ce titre comme une charmante petit bulle hors du temps où on est juste heureux de se balader en famille et d’échanger des anecdotes sur nos moments passés préférés pour se faire de nouveaux souvenirs. Touchant.

Je remercie les éditions de l’Ecole des loisirs pour leur confiance et cet envoi !

13 commentaires sur “Albums Ecole des Loisirs : Hé ! Là-Haut ! / Les Glaces aux coquelicots

  1. J’ai adoré hé ! là-haut ! Les illustrations sont superbes et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet album, à suivre cette petite aventure. Je me suis vraiment prise au jeu. Alors qu’avec les glaces aux coquelicots je suis passé à côté. J’ai trouvé l’histoire rigolote avec les parents qui ne sont pas d’accord sur leur souvenir de vacances, mais je suis pas entré dans l’histoire, tout passe très vite et on ne s’attarde jamais vraiment. Je n’ai pas vraiment compris cet album

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s