Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2021 – 23

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Ça y est, on est au mois de juin, le mois des fins de saisons et séries et de leur renouvellement ou non. Soyons honnête, je n’ai presque pas mis le nez là-dedans et j’ai même été surprise de découvrir la fin de certaines (Greys, Station 19, hein😄) tant je n’avais rien vu venir xD La bonne nouvelle, c’est que ça va me libérer des créneaux pour la nouvelle série que je viens de commencer et dont j’ai 4 saisons à rattraper ^^ Et oui, quand on a fait le tour des séries courtes, il ne reste plus que les longues 😂 Par contre, si vous avez vu des séries sympas arrivant cet été, dites-moi ! Pour le moment, j’ai juste noté les retours de Gentleman Jack, Love Victor, Mortherland : Fort Salem et l’arrivée de Loki et Republic of Sarah.

Bonne fin de weekend et bonne lecture à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

Sleepers de Barry Levinson (1996) avec Kevin Bacon, Robert De Niro, Dustin Hoffman, Brad Pitt, Jason Patric…

C’était assez étrange avec un casting pareil que je n’aie pas encore vu ce film. Alors merci aux amis blogueurs de me l’avoir fait remarquer. C’est un très bon film, un film coup de poing parfaitement joué et tourné qui remue et met extrêmement mal. Il y a raconte, comme dans When they see us, les horreurs que des gamins ont subi mais cette fois dans une maison de redressement. Rien n’est vraiment montré, tout est suggéré, mais c’est quand même hyper dur. La première partie est presque insoutenable et la seconde une fois adulte quand l’un d’eux en défend deux accusés du meurtre de leur bourreau, ce n’est guère mieux. Mais tout est excellent, de la dénonciation de ce qu’il s’y passait, à la transition vers leur version adulte, au procès. C’est cousu de fil blanc mais juste génial !

Au milieu des années soixante, quatre gamins du quartier populaire de Hell’s Kitchen de New York sont incarcérés dans une maison de redressement à la suite d’une plaisanterie qui tourne au drame. Onze ans plus tard deux d’entre eux, marqués à vie, retrouvent le gardien sadique et tortionnaire qui les a martyrisés lors de leur détention et l’abattent froidement. Les deux autres, devenus respectivement journaliste et substitut du procureur, fidèles à la loi de Hell’s Kitchen, vont tout tenter, avec le soutien du curé du quartier et du parrain de la mafia, pour les sortir de là.

 Burden of Truth (Seule contre tous) Saison 1 Épisodes 1 à 2

Ou le plaisir de retrouver Kristin Kreuk que j’aimais beaucoup dans le rôle de Lana dans Smallville quand j’étais ado. Côté histoire, ça ne m’emballe pas plus que ça, c’est assez classique mais ça se laisse voir. Idem pour les acteurs ^^!

On suit une jeune avocate qui revient dans la ville de son adolescence qu’elle a fui comme une voleuse avec sa famille. Elle revient dans le cadre d’une affaire où des lycéennes prises de tremblements semblent avoir été empoisonnées. Elle est là pour défendre la firme incriminée mais en revenant dans cette ville, elle réveille de vieille rancoeur et se trouve prise à partie. Finalement, touchée par la détresse de ses ados et de leurs parents, elle se range de leur côté avec un ancien copain devenu aussi avocat et ensemble ils vont chercher à découvrir la vérité et à aider ses jeunes filles.

 Mare of Easttown Épisode 1 x 07 *Fin*

La série se clôt sur un final on ne peut plus classique. La dernière découverte faite à une incidence mais pas celle qu’on croyait et bien sûr le coupable n’était pas si facile que ça à trouver. J’ai été très triste de découvrir que c’était ce petit garçon si sensible qui était le premier à protéger ceux qu’on embêtait comme la petite handicapée. La série montre ainsi les conséquences dramatiques que peuvent avoir les relations adultères. Heureusement tout n’est pas sombre dans ce tableau et j’aime assez ce qu’a réussi à devenir la famille de Mare où chacun semble avoir trouvé sa voie vers le bonheur, Mare aussi bien que sa fille et son petit-fils. Ça fait du bien aussi d’avoir un petit happy-end ^^

Superman et Lois – Saison 1 Épisodes 8

Je m’interroge un peu sur la direction que les scénaristes veulent nous faire prendre concernant Superman, les militaires et cet extraterrestre qu’on suit depuis un temps. Si c’est juste pour créer une alliance contre de futurs super-vilains bof bof, même si c’est chouette d’avoir un nouvel allié. Au passage, ils l’appellent John, serait-ce notre Martien préféré ? A côté, Jonathan continue à chercher sa place dans cette famille et apprend quelque chose qu’on voulait lui cacher, à voir avec qu’il va faire avec l’information. Le petit dernier lui est pris par ses histoires de coeur, ce qui ne m’intéresse absolument pas xD Il ne me faudrait pas trop d’épisodes comme ça sous peine de décrocher ^^!

 The Handmaid’s Tales – Épisode 4 x 08

Même s’il y a une logique dans la façon dont évolue la série, j’avoue que ça me déplaît de plus en plus. Voir les anciennes persécutées désormais en sécurité virer aussi barjots et cruelles que celles et ceux qui s’en prenaient à elles me dérange beaucoup. En plus, je trouve vraiment le jeu d’Elizabeth Moss manque de subtilité. Je n’en peux plus de ses mimiques et des gros plans pour les filmer. Cependant je reconnais que tout ça me marque et que je suis curieuse de voir comment ça va tourner car les scénaristes sont quand même malins à faire tourner l’histoire entre June, les Waterford emprisonnés et tante Lydia qui est désormais avec Janine.

 Nancy Drew (2019) – Épisode 2 x 18 *Fin de saison*

J’ai trouvé cette fin de saison très bonne en son genre. Le recentrage sur Nancy, sa famille et les cadavres dans leur placard est passionnante. Le fantastique est vraiment bien géré, de même que certaines des relations comme celle entre les deux pères de Nancy. Je reste encore et toujours peu fan de celles entre nos jeunes adultes. Dans cette saison, j’ai beaucoup aimé le développement de George. Quant aux dernières minutes, elles annoncent potentiellement quelque chose de très bon pour la prochaine saison selon comme c’est mené !

 Station 19 – Épisode 4 x 16 *Fin de saison*

L’épisode du mariage qui fait écho à celui de Greys. Tout tourne autour des romances du coup. J’ai aimé qu’on cherche à pousser Dean à se déclarer, mais en même temps j’aimais bien le nouveau mec de Hughes et je trouve que les scénaristes ont massacré ce personnage. J’ai surtout adoré voir Travis enfin avancer et oser aller vers Emmett. C’était trop mignon. En revanche, le coup de Jack m’a trop fait penser à Kevin dans This is us. Certes j’avais trouvé sa romance bancale mais les scénaristes cherchaient tellement à la vendre que là, ça fait bien foutoir. Mais le principal, ce fut pour moi de voir Maya avoir son happy end et oser enfin aller voir son père pour lui dire ses quatre vérités et sa mère pour lui proposer son aide au besoin. Un bon épisode final de saison.

 Grey’s Anatomy – Épisode 17 x 17 *Fin de saison*

Ici aussi, c’était l’épisode du mariage et le dernier épisode de la saison. Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé. Le fait de faire avancer l’histoire assez rapidement dans le temps est une bonne chose après une saison qui a beaucoup stagné du fait du covid. L’épisode a donc alterné être affaires de l’hôpital et histoires de chacun. Il y avait beaucoup à dire. Tout commence et fini par le mariage de Maggie, et si je n’ai pas toujours aimé ce personnage j’étais contente pour elle et ce furent de beaux moments. Au milieu on a ensuite Mer, qui devient une bien drôle chef des internes. Je ne suis pas fan, je préférais largement Bailey dans le rôle, là on sent qu’elle le fait un peu par dépit. Puis en périphérie, c’était sympa de voir Owen et Teddy enfin à nouveau ensemble, de voir Joe obtenir la garde du bébé qu’elle souhaitait, ou encore de voir Livai heureux et de croiser Hayes avec Mer. J’espère qu’ils auront droit à leur histoire un jour. En revanche, j’en ai un peu marre de ce qu’ils font à Link et Amelia… Un final riche, plein de bons sentiments, mais après une saison bien longue et fade.

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

19 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2021 – 23

  1. Pas vu non plus, mais je note Sleepers même si pour le moment, j’ai envie de choses plus légères.
    J’attends quelques avis sur Loki avant de réactiver mon abonnement Disney + (je suis peut-être un peu radine, mais je trouve le prix élevé par rapport à la quantité de choses proposées); mais je fonde de gros espoirs sur la série.

    J'aime

  2. J’ai pas vu Sleepers mais il y a eu une mini-série adaptée il y a quelques années, Game of Silence. Je sais que je l’ai vue mais j’en ai pas beaucoup de souvenirs à part le casting qui était chouette ^^

    Aimé par 1 personne

  3. Pour Mare, heureusement qu’il y a un peu d’espoir à la fin effectivement ^^ Parce qu’il ne faut pas regarder la série quand tu as un coup de mou. J’ai été triste aussi pour le coupable même si c’était étonnant.
    Il serait temps que je reprenne The Handmaid’s tale maintenant qu’il y a moins de nouveautés à voir.

    Aimé par 1 personne

  4. Jolie semaine de visionnage !

    Pour Burden of Truth, j’ai vu la saison 1 il y a quelques mois (surtout pour Kristin Kreuk xD), mais au final j’ai bien aimé alors qu’à la base, ce n’est pas forcément mon genre de série^^

    J’essaierais de regarder les autres saisons quand j’aurais moins de retard sur mes séries en cours xD

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s