Livres - BD / Illustrations

Les amours de Zeus de Soledad Bravi

couv15803851

Titre : Les amours de Zeus

Auteur : Soledad Bravi

Editeur : Rue de Sèvres

Année de parution : juin 2021

Nombre de pages : 165

Histoire : Le comportement de Zeus est loin d’être divin. Il enchaîne les conquêtes et déchaîne la colère de son épouse Héra qui n’a de cesse de se venger, en punissant les amantes et leur descendance : Léto, Sémélé, Dyonisos, Lamia, Io ou encore Héraclès ; rien n’apaise sa haine. Armée de son trait légendaire, Soledad malmène les divinités avec fougue et finesse : Persée, Thésée, OEdipe, Narcisse… personne n’est épargné !

Mon avis :

Rue de Sèvres continue à me surprendre avec son catalogue hyper diversifié, où on trouve aussi bien du pur divertissement plein d’aventure, du récit actuel dénonciateur, du récit historique très riche, mais aussi des titres plus amusants et caustiques comme Les amours de Zeus.

Avec cette BD de 165 pages, j’ai découvert Soledad Bravi, une autrice engagée et pleine d’humour qui a publié pour maintes maisons d’édition et dans pas mal de styles différents mais toujours avec un coup de crayon simple et incisif. Je vous laisse découvrir son site ICI.

J’ai toujours aimé la mythologie au sens large depuis toute petite, alors forcément quand j’ai découvert qu’elle proposait un titre pour découvrir ou redécouvrir avec humour les nombreuses frasques amoureuses et sexuelles de Zeus et ses compagnes, j’ai eu très envie de lire ça. J’en ressors enchantée !

Le titre présente une suite d’histoires sous un format plutôt court, à de rares exceptions comme les 12 travaux d’Hercule. L’autrice revient sur les aventures amoureuses de Zeus. Certaines je les connaissais très bien, d’autres beaucoup moins. Ça m’a permis de redécouvrir des bouts oubliés de la mythologie grecque. On suit tantôt les histoires en se centrant sur Zeus, mais plus souvent en se centrant sur ses conquêtes et victimes, et de temps en temps en suivant les enfants qui en résultent. C’est très riche et toujours très facile à suivre car l’autrice extrait juste la substantifique moelle du récit d’origine.

Mais derrière ce récit très culturel se cache de tout autre propos. L’autrice, avec un humour grinçant, dénonce le récit très masculiniste que propose les mythes grecs. Elle insiste souvent sur les violences faites aux femmes et aux enfants dans ces textes. Les viols sont légions, tout comme les actes de torture et de malveillance. C’est frappant de voir leur répétition. Ce n’est donc pas juste un texte pour nous enrichir intellectuellement et nous faire rire, mais aussi un texte pour nous faire réagir car on sent qu’il y a ce genre d’intentions derrière.

Pour autant, elle réussit aussi très bien à nous amuser. Son trait très simple, rappelant celui des dessinateurs de presse, fait mouche. Elle trouve le bon tempo et le bon rythme dans ses histoires pour nous contes les aventures de ces dieux et mortels tout en nous montrant souvent l’absurdité de tout ça. Son humour est noir, grinçant, caustique, j’adore ! Elle ridiculise ces puissants en deux coups de crayon, chapeau ! Ainsi cela rend les différentes histoires très agréables à suivre, on les enchaîne rapidement sans s’en rendre compte.

A la limite, le seul défaut que je verrais, c’est que j’aimerais bien un autre tome de ce style sur la vaste famille de Zeus ! Au passage, c’était très bien vu le rabat, à l’entrée, pour présenter les personnages et leur ascendance, parce que parfois on aurait pu s’y perdre sans ^^!

Les amours de Zeus est donc un excellent moyen de plonger ou replonger dans la mythologie grecque grâce à l’humour et aux thèmes très actuels mis en lumière par l’autrice. C’est drôle, caustique et très vivant. Le découpage en chapitre court rend la lecture assez addictive. C’est un format que je verrais bien se décliner soit avec d’autres dieux, soit avec d’autres mythologie, si l’autrice m’entend 😉

Merci à Rue de Sèvres pour cette lecture et leur confiance.

>> N’hésitez pas à lire aussi l’avis de : Vous ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

12 commentaires sur “Les amours de Zeus de Soledad Bravi

    1. Effectivement, les dessins ne sont pas ce qu’on retient le plus ici, même s’ils contribuent bien à désamorcer un peu toute cette violence ^^!
      En tout cas, pour ma part, c’est fut un chouette moment de (re)découverte que je recommande 😀

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s