Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Parasite Reversi de Moare Ohta

Titre : Parasite Reversi

Auteur : Moare Ohta

Editeur vf : Glénat (seinen)

Année de parution vf : Depuis 2021

Nombre de pages  : 1 (en cours)

Résumé : Fukami est un inspecteur de police à qui on ne la fait pas. Chargé d’enquêter sur une véritable boucherie de morceaux de cadavres, il sent tout de suite que quelque chose cloche avec Tatsuki, son jeune témoin. Il est trop calme, bien trop calme. Et il a des raisons d’être calme, ce garçon, quand on connaît sa famille…

Mon avis :

Tome 1

Ayant adoré Parasite d’Hitoshi Iwaaki, j’ai eu très envie de découvrir ce « spin-off » appartenant au même univers mais écrit et dessiné par Moare Ohta. Cependant, cela n’a rien de facile de reprendre un univers aussi puissant et marquant et ici l’auteur ne parvient pas à le transcender, ni à s’en détacher, ni quoi que ce soit.

Auteur ayant débuté au début des années 2000, Moare Ohta a été remarqué lors de sa participation du volume hommage de Parasite, Neo Parasite. J’avais d’ailleurs pas mal aimé l’histoire qu’il avait produite. C’est de là qu’est née ensuite l’idée de lui confier un spin-off. Cependant, dans ce nouveau travail, il essaie trop de coller à l’oeuvre originale, sans y parvenir en plus, ce qui donne un titre fade et déjà vu.

Moare Ohta reprend l’histoire près de 20 ans après les derniers événements. Nous rencontrons le fils de l’un des personnages clés d’alors qui assiste au meurtre de trois de ses camarades de classe. Interrogé par les flics, l’un d’entre eux fait le lien avec ce qui a pu se passer autrefois et ne compte pas le lâcher.

Sur un plan formel, pour quelqu’un qui n’aurait jamais lu l’original, Parasite Revresi se laisse lire assez facilement. La narration est fluide, le dessin agréable, l’intrigue policière bien menée, le mystère bien présent et la violence au rendez-vous avec le retour de nos créatures sanguinaires.

Mais pour quelqu’un ayant lu Parasite, le titre n’apporte rien de neuf. L’auteur reprend les mêmes éléments : un héros confronté sans le vouloir à des meurtres commis par d’horribles créatures, qui est soupçonné par la police et qui doit leur échapper tout en essayant de résoudre l’affaire. En plus, l’auteur a également la paresse de reprendre les mêmes personnages adultes comme antagonistes. Nous retrouvons en effet Hirokawa et ses acolytes, dont la célèbre Ryoko Tamiya. Le schéma est donc déjà le même et même les personnages sont identiques ou presque…

Rien non plus du côté des thématiques qui étaient chères à Iwaaki. Ses réflexions philosophiques et écologiques ont toutes disparu ici, à part lors d’un bref moment risible où le héros demande au flic de ramasser sa canette et ses mégots… Pathétique !

Autre frustration pour le lecteur de la série d’origine : les dessins. Ceux-ci n’ont absolument pas la force de ceux d’Hitoshi Iwaaki. Ils sont lisses et se contentent de reprendre les traits généraux que le maître avait esquissé. Malheureusement, il ne le fait pas avec succès, la preuve, je n’avais pas reconnu Ryoko la première fois où je l’ai vue. Oups… Alors, c’est bien gentil de vouloir reprendre des créatures qui font peur, avec leurs lames de partout et leurs drôles d’excroissances organiques de partout, et de les rendre, elle, dynamiques et bien flippantes, mais encore faudrait-il que le reste suive. Là, c’est archi fade, il n’y a aucune tension par rapport à l’original.

Au point où nous en sommes, je pense que vous avez compris que je n’ai pas aimé ce que proposait ce spin-off. Si je n’avais pas lu l’oeuvre originale, je n’aurais peut-être pas un avis aussi tranché, car tout n’est pas à jeter quand même. C’est juste que l’ensemble fait bien pâle figure en comparaison. Verdict, je m’arrêterai donc là et si vous ne l’avez pas fait, foncez lire l’original !

>> N’hésitez pas à lire aussi l’avis de : Alfaric, Les lectures de Floriane, Esprit Otaku, Sambabd, Gohan, Vous ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© 2018, Hitoshi Iwaaki et Moare Ohta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s