Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Let’s be together de Tomo Kurahashi

Titre : Let’s be together

Auteur : Tomo Kurahashi

Editeur vf : Taifu (yaoi)

Année de parution vf : 2021

Nombre de tomes vf  : 2 (série terminée) – Suite dans Let’s be a family

Résumé : Kazuma, Chiaki et Tomoe sont inséparables depuis l’enfance. Au lycée, chacun vit ses amourettes de son côté, jusqu’à ce qu’un soir, Kazuma ne s’aperçoive de l’attirance qu’il éprouve pour Chiaki. L’amitié fusionnelle qui les réunit évolue alors en un autre type de relation sous le regard tendre de leur amie Tomoe.

Mon avis :

Tome 1

Tomo Kurahashi est une autrice plutôt prolifique chez nous si j’en juge sa bibliographie (lien). Cependant, c’est la première fois que je la lis avec Let’s be together, une romance lycéenne en deux tomes entre deux amis d’enfance. J’ai trouvé le principe de raconter le passé des héros de l’un de ses autres oneshots, Let’s be a family, assez intéressant pour me laisser tenter et j’ai bien fait car ce fut un très beau moment.

Let’s be together est donc la préquelle de Let’s be a family paru en 2018 chez Taifu déjà. Les héros, Chiaki et Kazuma, y sortaient ensemble depuis huit ans, mais un jour Tomoe, leur amie d’enfance, débarqua chez eux avec son bébé pour le leur confier. Du jour au lendemain, ils devinrent donc papas et virent leur vie changer du tout au tout !

Dans Let’s be together, on revient à l’époque du collège et du lycée. Kazuma, Chiaki et Tomoe sont encore jeune. Inséparables depuis l’enfance, chacun vit cependant ses amourettes de son côté désormais, jusqu’à ce qu’un soir, Kazuma ne s’aperçoive de l’attirance qu’il éprouve pour Chiaki. L’amitié fusionnelle qui les réunit évolue alors en un autre type de relation sous le regard tendre de leur amie Tomoe.

Friande d’histoires d’amis d’enfance, j’ai beaucoup aimé les débuts de cette bluette lycéenne. J’ai trouvé la relation entre les trois héros vraiment chouette avec cette double dynamique à 3 et à 2. L’autrice nous raconte avec tendresse et douceur comment une amitié peut évoluer vers plus avec toutes les anicroches qu’il peut y avoir.

On se retrouve avec un récit centré sur la découverte des sentiments et des désirs à l’adolescence, Chiaki et Kazuma faisant d’abord dans un premier temps des expériences sexuelles. Les sentiments ne viennent qu’ensuite et viennent poser des mots sur ce qu’il se passe entre eux. J’ai trouvé ça assez crédible ma foi, puisque c’est souvent à ces âges-là qu’on teste des choses sans trop savoir où ça nous porte. Alors bien sûr au début, le côté uniquement sexuel entre eux qui sortait un peu de nulle part m’a surprise. J’avais l’impression que ça gâchait leur belle amitié, mais finalement l’autrice a trouvé un bel équilibre entre les deux et a bien fait évoluer la chose.

On assiste à toute la maladresse qu’occasionne la découverte de sentiments pour un ami proche : comment le lui transmette ou lui cacher, comment gérer la jalousie de ses autres relations, comment faire évoluer les choses et différencier cette nouvelle relation de la précédente. Ce sont des questions que bien des adolescents se posent et qui ont leur place ici.

Pour mettre cela en scène, l’autrice a vraiment choisi deux beaux personnages qui, s’ils ne réinventent pas le genre, ont su me toucher. J’ai aimé le côté solaire de Kazuma et la noirceur qu’il cache à l’image de sa blessure dont il ne parle pas à sa mère. C’est un gentil feu follet. J’ai aimé la grande douceur mais aussi la détermination de Chiaki qui va prendre tous les risques. Ensemble, ils forment un très joli duo équilibré qui se moque du quand-dira-t-on. Leur amie Tomoe est un peu effacée par l’autrice mais joue le beau rôle de la confidente et j’ai aimé qu’elle ne soit pas un ressort dramatique comme parfois, mais plutôt une aide pour eux.

Les dessins de Tomo Kurahashi m’ont séduite dès la couverture avec la grande douceur qu’on y perçoit. Elle fait un travail très intéressant sur les regards et les échanges qu’ils permettent entre les personnages. Son trait est fin et expressif. Elle retranscrit bien aussi l’évolution des corps des héros qui grandissent au fil des chapitres. Je regrette juste ces trop nombreux traits de gêne des personnages à de trop nombreuses reprises.

Let’s be together a donc été une très jolie lecture pour moi, le récit d’une belle romance en devenir entre deux amis d’enfance. Cela m’a donné très envie de les retrouver à la fois dans le second tome à paraître mais aussi dans le premier oneshot qu’elle leur a consacré Let’s be a family car la douceur dont l’autrice fait preuve envers ses personnages m’a vraiment touchée.

 (Merci à Taifu et Sanctuary pour cette lecture)

>> N’hésitez pas à lire également les avis de : Vous ?

Tome 2

Que dire si ce n’est que j’ai à nouveau été charmée par cette petite romance. J’y trouve tellement de douceur et d’émotion dans la relation qui s’installe doucement entre ces deux amis d’enfance.

Chiaki et Tomoe sont désormais bel et bien ensemble, ils forment un vrai couple, équilibré en plus, où chacun a fait et fait part de ses sentiments à l’autre. Ils mènent une relation belle et apaisée faite de pas mal d’expérimentations puisqu’ils sont les premiers l’un de l’autre. Ce côté fusionnel ressort très bien dans une romance assez charnelle, où avec beaucoup de bienveillance et un brin d’humour, ils apprennent à se donner mutuellement du plaisir. Les scènes de sexe sont donc nombreuses mais une fois n’est pas coutume, ça ne donne pas l’impression d’être trop comme parfois, car c’est intégré dans une relation saine où ils cherchent juste à se découvrir toujours un peu plus. C’est donc à la fois affriolant et charmant.

A côté de cela cependant, l’autrice n’oublie pas de traiter de quelques questions un peu plus sérieuses, notamment celle du coming-out, moment tellement compliqué, surtout pour de jeunes gens encore en construction et donc fragile dans leur sentiment pour eux et pour l’autre. J’ai trouvé la façon dont cela été mis en scène particulièrement juste et touchant, ne versant pas dans le mélodrame tant redouté. Au contraire, l’autrice montre certes leur peur mais également les personnages ouverts près d’eux sur qui ils vont pouvoir s’appuyer pour oser avouer leur amour à tous et c’était très beau.

Ainsi ce diptyque offre-t-il une belle aventure humaine où l’on voit deux garçons passer d’amis d’enfance à amants dans un cadre vraiment bienveillant, notamment grâce à leur meilleure amie à chacun, mais aussi grâce à l’un de leur prof très à l’écoute. Les deux garçons respirent l’équilibre et leur relation saine fait beaucoup de bien à suivre. On est attendri par leurs sentiments, amusé par leurs expériences, touché par leur évolution. C’est vraiment le genre de boys love hyper agréable à lire et je suis particulièrement fans des ultimes pages parachevant leur évolution et rendant bien hommage au titre ! Je recommande vivement !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 commentaires sur “Let’s be together de Tomo Kurahashi

  1. La couverture est superbe. Cela ne fait pas tout, mais ça aide quand même à se décider pour une lecture ou une autre 🙂
    L’évolution de la relation entre les deux héros et les questionnements qu’elle suscite semblent avoir été parfaitement amenés, et j’apprécie que la meilleure amie, bien qu’effacée, soit un soutien pour le jeune couple plutôt qu’un bâton dans les roues… Bref, ça a l’air sympa et doux 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s