Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine 2021 – 29

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Même si je passe moins de temps devant les écrans que fut un temps, je suis assez contente de moi cette semaine. J’ai tenu tout ce qui me faisait envie. J’ai enfin repris The Good Wife pour avancer dans cette longue série dramatique judiciaire. J’ai également bien avancé dans ma découverte de l’unviers d’Hannibal, en regardant la plupart des films de la franchise, qui furent de bons divertissements plus ou moins frissonnant. Et surtout, j’ai dévoré la série à la mode du moment, qui fut mignonne tout plein. Une bien belle semaine. Reste à reproduire cet exploi mais on va faire ça sans pression. Et vous, quel programme ?

Bonne fin de weekend et bonne lecture à tous !

(Cliquez sur les titres pour voir de quoi ça parle)

 Le Sixième sens (Manhunter) de Michael Mann (1987) avec William L. Petersen, Brian Cox, Dennis Farina…

Après avoir vu le Silence des agneaux, j’ai eu envie de regarder l’ensemble des films autour de ce personnage si fascinant qu’est Hannibal. Pour cela, j’ai procédé chronologiquement avec le premier film sorti où il intervenait : Le sixième sens. Mais pas d’Anthony Hopkins cette fois, Brian Cox qui enfile le costume du serial killer. Le film a un peu vieilli mais le récit qu’il met en scène fait vraiment frissonner et surtout l’acteur qui incarne l’autre psychopathe du film est flippant à souhait. Le film fait donc très bien son job. Par contre, la musique so années 80 a fait saigner mes oreilles ><

Will Graham est un des experts-légistes les plus habiles du F.B.I. Il excelle dans l’art de reconstituer à partir d’éléments quasiment inexistants le profil d’un assassin. Mais son « sixième sens » lui a valu de frôler plusieurs fois la mort. Alors qu’il est retraité depuis trois ans, un ancien collègue, Crawford, vient le relancer pour une affaire qui s’annonce complexe : deux paisibles familles de Birminghan et Atlanta ont été, à un mois d’intervalle, sauvagement massacrées par un « tueur de la pleine lune ». (Adapté du livre Dragon rouge de Thomas Harris)

 Hannibal de Ridley Scott (2001) avec Anthony Hopkins, Julianne Moore, Gary Oldman…

Cette fois, c’est Ridley Scott qui est aux manettes et cela se sent. Le film est ultra léché, conçu pour nous offrir de belles images sanguinolentes et ça a très bien fonctionné avec moi, notamment lors d’un certain dîner. On reprend l’histoire après Le Silence des Agneaux mais on change d’actrice pour Clarice. Je trouve Julianne Moore sympa mais moins incarnée que Jodie Foster. Anthony Hopkins joue son rôle à merveille avec une place plus importante dans le film cette fois. Cependant, l’intrigue est parfois un peu longuette…

Il y a dix ans, le docteur Hannibal Lecter s’échappait de sa cellule. Clarice Starling, agent du FBI sur la touche, n’a pas oublié sa rencontre avec lui, sa présence troublante et le son grave de sa voix qui hantent toujours ses nuits. Mason Verger, un ancien patient, se souvient également d’Hannibal, puisqu’il a été sa quatrième victime. Malgré le fait qu’il ait été atrocement défiguré et mutilé, il a survécu. Il nourrit sa vengeance depuis dix ans. Devenu extrêmement riche, il promet une récompense de trois millions de dollars pour quiconque le repérera.L’inspecteur Rinaldo Pazzi lui téléphone pour l’informer de sa présence en Italie. En effet, après avoir changé d’identité, Hannibal est devenu le conservateur d’un musée à Florence. Et pour attirer ce dernier dans ses filets, Mason connaît un appât irrésistible : Clarice Starling. L’heure de la vengeance va peut-être sonner. (Adapté du livre Hannibal de Thomas Harris)

 Dragon rouge de Brett Ratner (2002) avec Anthony Hopkins, Edward Norton, Ralph Fiennes…

Seconde adaptation du Dragon Rouge après celui de Michael Mann en 1987. Visuellement, on dépoussière l’intrigue, ça fait du bien. C’est un cinéma bien plus actuel qui a moins vieilli. Mais je suis partagée sur l’interprétation. Hopkins est LE Hannibal que tout le monde connait alors il est top dans le genre même s’il m’a moins fait peur que dans les autres car il intervient moins. En revanche, j’ai eu du mal avec Edward Norton en blond tout du long, et je suis partagée concernant Ralph Fiennes. A la fois, je le trouve fascinant en prémices de ce que sera son Voldemor, mais il me fait moins frissonner que l’acteur du 1e film, qui lui avait une vraie tête de psychopathe. Ici, c’est plus lisse. En revanche, Emily Watson est fantastique dans le rôle de la jeune aveugle introvertie. Il y a également quelques scènes visuellement saisissante, alors j’ai bien aimé quand même même si ça faisait plus mainstream.

Trois ans après avoir arrêté le docteur Hannibal Lecter, Will Graham vit paisiblement avec sa femme et son fils en Floride. Les blessures physiques que lui a infligées ce dangereux criminel ont disparu, mais il garde encore quelques séquelles psychologiques de sa rencontre avec lui. Cette mauvaise expérience l’a amené à se retirer du FBI.
Un jour, son ancien patron vient lui rendre visite. Il a besoin de son aide pour traquer un tueur en série connu sous le nom de « la petite souris ». Ce dernier a déjà massacré deux familles durant des nuits de pleine lune. Le FBI ne dispose que de quelques jours avant qu’il ne frappe à nouveau. Will ne se sent pas prêt à reprendre du service, mais a-t-il réellement le choix ?
Afin de comprendre les motivations de ce tueur, il se voit contraint de demander l’aide du docteur Lecter, qui se trouve au centre de détention psychiatrique de Baltimore. (Adapté du livre Dragon rouge de Thomas Harris)

 The Good Wife – Saison 3 Épisodes 1 à 22

Je ne sais combien d’années ça fait que j’ai arrêté la série. Je la regardais quand elle passait à la télé et j’ai dû arrêter pour… je ne sais quelle raison. J’ai cependant replongé avec bonheur. J’aime toujours autant suivre les affaires de la firme dans laquelle travaille Alicia, mais surtout j’ai aimé suivre toutes les relations en tension en coulisses entre les différents personnages. La relation triangulaire d’Alicia avec Will et son mari n’est vraiment pas simple. J’adore Will, et il n’aura pas une saison facile, mais l’ex-couple m’agace. J’ai également apprécié de suivre Carry et son parcours pour le voir revenir à ses premiers amours. Les épisodes où Kalinda intervient en force sont toujours plus passionnants. J’ai aussi aimé suivre les péripéties de Diane, une femme que j’admire. C’était donc une bonne saison dans l’ensemble, où je retiens notamment le grand nombre d’acteurs présents depuis dans d’autres séries qui sont passés par là. J’ai adoré voir Matthew Perry en crevure par exemple ^^

Alicia Florrick, après le scandale d’infidélité et de corruption de son mari politicien, doit chercher un travail pour subvenir aux besoins de ses enfants. Elle se fait alors embaucher en tant qu’avocate à la défense dans un cabinet réputé et doit faire ses preuves malgré la réputation de son mari.

 Young Royals – Saison 1 Épisodes 1 à 6

A force de voir cette série partout, j’ai moi aussi eu envie de la voir. C’est un bon drame ado suédois, un heureux mélange entre les moments fastes d’Elite et de Skam. Cela se laisse voir tout seul, voire se dévore. J’ai aimé l’éclectisme et le métissage des acteurs de la série, moins tout le drame des relations sentimentales de leurs rôles. Je sais que certains ont été bouleversés par l’histoire de ces ado dans leur internat huppé, ce fut moins mon cas. J’ai trouvé ça sympa, bien filmé, mignon même parfois, mais pas inoubliable. En fait, je crois que j’ai surtout aimé les personnages individuellement mais moins dans leurs interactions, sauf dans la deuxième moitié où la romance de Wilhelm et la belle amitié de sa soeur m’ont émue. Je suis assez fan de leur côté cabossé à tous, en particulier August que j’adore malgré qu’il soit une crevure. Les questionnements sur la monarchie et la notoriété quand on est si jeune étaient intéressant aussi, de même que ceux sur les familles dysfonctionnelles peu importe la classe sociale. J’espère qu’on aura droit à une saison 2 pour continuer à creuser tout ça.

Dégagé de toute obligation royale, un prince a enfin l’occasion de découvrir qui il est vraiment. Mais s’il devait finalement être le prochain à monter sur le trône ?

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

15 commentaires sur “Visionnages de la semaine 2021 – 29

  1. J’hésitais à inclure Young Royals dans ma liste à regarder, parce que j’avais un peu peur qu’on tombe dans le soap de mauvais goût, mais ça a l’air finalement pas si mal 🙂 Bon, j’ai déjà une liste de séries à voir plus grande que mon bras, mais un jour, peut-être…

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne connaissais pas du tout Young Royals mais j’avoue être bien tentée. De mon côté je vais commencer The Sinner qui m’a été conseillé et dévorer la deuxième saison de Beastars qui vient d’être rendue disponible sur Netflix 😍

    Aimé par 1 personne

    1. Beastars est l’un des meilleurs manga que je lis actuellement, mais je n’ai pas encore testé l’anime ><
      J'avais bien aimé The Sinner dans son genre même si c'est assez lent, j'espère que tu passeras un bon moment devant.

      Aimé par 1 personne

  3. Je n’ai jamais regarder Le sixième sens, mais rien que la photo pour illustrer on voit que Dragon rouge n’a pas l’air commode non plus dans celui ci 🤭 Le fameux dîner de Hannibal, une scène culte ! Je suis d’accord concernant Julianne Moore, malheureusement passé après Jodie Foster n’était pas simple.. Si tu veux continuer avec les adaptions de Hannibal, la série est vraiment sympa aussi, même si parfois il y a des longueurs. Elle est très belle visuellement 🤩 Belle journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah donc le dîner était connu ^^’ Je ne suis pas surprise, il marque… Clair passer après Jodie Foster n’a rien de simple même si Julianne Moore reste une très bonne actrice.
      J’ai fini hier avec le dernier film, une vraie purge. Et je vais peut-être faire une pause avant la série qu’on m’a recommandé à plusieurs reprise 😀
      Merci et belle journée à toi aussi !

      Aimé par 1 personne

  4. Je n’ai pas vu l’Hannibal de Ridley Scott, ça pourrait bien me plaire, j’ai aimé les autres films avec Hopkins dans le rôle.
    Oh, The Good Wife ! J’ai adoré les premières saisons mais je me suis arrêtée à la 3 ou 4 sans aucune raison. J’adore Will !
    C’est vrai qu’on voit Young royals partout, je ne sais pas quoi en penser. Je pense être trop lassée en ce moment par les séries ado, ce n’est pas forcément une bonne idée que je tente de la regarder tout de suite.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai trouvé celui de Ridley Scott très sympa, je recommande !
      On a eu un peu le même cheminement alors avec TGW, contente de l’avoir repris perso, ça se regarde tout seul.
      Oui si t’es pas dans le mois autant éviter Young Royals, qui est sympa, mais ne mérite pas forcément tout le pataquès qu’on entend, du moins pour moi …

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s